Nous poursuivons notre discussion d’hier. Je me base sur un sondage effectué dans un jamat de 1800 personnes en Occident :

–         L’âge moyen est de 35 ans

–         55% des membres ont moins de 34 ans

–         Le nombre moyen d’enfants est de 1,7

–         8,4% de la population a plus de 65 ans


Quelles sont les compétences intéressantes dans notre communauté ?

–         Les langues parlées (96% des personnes interrogées parlent anglais, 76% parlent goujrati, 62% cutchi, 64% ourdou, 36% swahili, 34% hindi, 4% arabe, 2% farsi)

–         Les diplômes détenus (25% des personnes interrogées ont une licence ou une maîtrise, 13,9% ont une formation qualifiante mais 30,8% n’ont aucune qualification)

–         90% des foyers ont accès à l’ordinateur / Internet

–         L’emploi (43,5% ont un emploi – sont à leur propre compte, 12,7% sont étudiants mais 14,6% des hommes sont au chômage) 


Je voudrais vous parler à présent des problèmes liés au Mimbar. Il est important que nous notions que nos Aalims[1] ont eu un grand rôle dans le développement de notre communauté. Sans eux, notre communauté ne serait pas aussi avancée. Toutefois, il est important, selon moi, que le mimbar réponde aux questions de nos jeunes afin qu’ils n’aillent pas chercher les réponses ailleurs (Internet, autres communautés etc.). Les sujets tabous devraient également être abordés.


De nos jours, les enfants de notre communauté fréquentent des écoles laïques ayant beaucoup de ressources contrairement aux madressas considérés comme moins importants. Une fois que cet enfant grandit et va à l’université, toute l’éducation qui lui est donnée est totalement laïque, loin de Dieu. Par conséquent, nos jeunes ont une vie double → ils sont « religieux » pour des grands événements (majalis de Moharram, namaz, jeûne parfois sans vraiment comprendre la philosophie de ces actes d’adoration) mais adoptent des signes extérieurs occidentaux en même temps.

Or, nous souhaitons des jeunes équilibrés ayant un bon tarbiyat (éducation) que nous pouvons « lâcher dans la nature » en toute confiance, sans craindre de déviation. Pour cela, les bases devront être solides.


Nous avons évoqué tous les problèmes que notre communauté rencontre et les défis qu’elle doit affronter mais quelles solutions pouvons-nous envisager ? 

Notre communauté ne doit pas être fermée mais ne doit pas non plus être sans limites (liberté excessive, individualisme, diversité). Nous avons besoin d’une communauté ayant des valeurs profondes, fermes, de bons akhlaqs. Nous avons besoin d’instaurer dans notre communauté des valeurs fondamentales, de développer des valeurs divines : Taqwa à Hikmat (sagesse) / ihsaan (intégrité) / adil (Justice) / rahmah (compassion).

Nous devons inculquer nos valeurs fondamentales à chaque enfant alors qu’il est encore dans le ventre de sa mère.

Nous avons des devoirs envers nos enfants → le fœtus, l’enfant et le jeune ont le droit à une attention et une éducation convenable. Notre engagement est l’ingrédient le plus important.

Nous devons identifier les facteurs influents (actions réalisables dont les résultats sont importants).

88,24% des personnes que j’ai interrogées ont répondu oui à la question « Pensez-vous que la famille, le mimbar et le madressa sont des fondations de base au sein de notre communauté ? »

78,24% des personnes que j’ai interrogées ont répondu non à la question « Selon vous, ces 3 institutions répondent-elles aux défis de notre société actuelle ? »


Quels sont les changements que nous pouvons apporter ? Au sein de la famille, il est important de trouver des solutions au problème de l’isolation du à internet. Il est important que nous recueillions des données sur les divorces et leurs raisons, les maladies, les personnes âgées etc. Il est important que nous établissions une coopération, des liens entre les membres de notre communauté et que nous résolvions ces problèmes ensemble. En effet, les 3 institutions (famille, mimbar, madressa) sont liées l’une à l’autre. Nous devrions mettre en place des séminaires pour les parents et les jeunes couples.


Compte-rendu réalisé par l’équipe de http://www.shia974.fr

——————————————————————————–

[1] Savants religieux