Vidéo animée sur Imam Zainoul Abidine (a)

Imam Zayn al Abidin (as) – Le 4ème Imam

 

Générique de début : Ya Allah prie sur Mouhammad et la famille de Mouhammad.

 

L’Imam Ali, le fils de l’Imam Houssayn est le 4ème Imam des Ahl Bayt et il est l’un des successeurs du Prophète (s) désigné par Dieu. L’Imam Ali était très connu sous plusieurs noms :

  • Le plus connu est Zayn al Abidin, qui signifie « l’ornement des adorateurs »
  • Et As-Sajjad, celui qui se prosterne beaucoup devant Allah

 

Ceci car il était inégalé dans son adoration et ses prières et il aimait invoquer Allah (swt).

Ses invocations les plus célèbres sont compilées dans un seul livre intitulé « Sahifa As-Sajjadiyyah ».

 

L’Imam avait aussi un document dans lequel il a fait la liste des Droits d’Allah, et des droits des autres gens et ceux de chaque musulman. Par exemple, il aborde les droits des parents, les droits des voisins, les droits des amis, les droits de notre corps etc.

Ce merveilleux document est intitulé « Rissalat al Houqouq ».

 

GENTILLESSE ENVERS LES GENS

 

Une des qualités de l’Imam Zayn Al-Abidin (as) était sa gentillesse envers les gens. Son cœur entier débordait de miséricorde et de gentillesse à leur égard.

Les historiens ont dit que lorsqu’il savait qu’une personne était endettée et que cette personne l’aimait, il lui payait alors sa dette.

SON ADORATION

 

La prière faisait partie des désirs les plus importants qu’avait l’Imam (as).

À travers elle, il communiquait avec Allah (swt).

Son corps entier se mettait à trembler lorsqu’il s’apprêtait à prier.

Quand on l’interrogea là-dessus, il répondit :

Ne savez-vous pas en face de Qui je me prépare à me tenir et à Qui je vais murmurer ?

 

LES TRAGÉDIES DE KARBALA

 

Quand l’Imam Zayn Al-Abidin accompagna son père à Karbala, il tomba gravement malade et il lui était impossible de sacrifier sa vie avec les autres membres de la famille et les compagnons de l’Imam Houssayn (as).

Mais à travers lui, Allah (swt) préserva l’Imamah.

 

Néanmoins, l’Imam Zayn Al-Abidin (as) fut témoin de la manière impitoyable avec laquelle son père, les membres de sa famille et les compagnons furent tués par les hommes de Yazid.

 

Ensuite, il fut emprisonné avec les femmes et les enfants des Ahloul Bayt (as), de Karbala à Koufa et de Koufa à Sham (Damas).

À Sham, l’Imam Zayn Al-Abidin (as) était gardé avec les femmes et les enfants des Ahloul Bayt dans des conditions extrêmement dures.

Mais dès lors que l’Imam (as) avait l’occasion de parler aux gens, il dévoilait les crimes de Yazid et informait les gens de ce qui avait été fait au petit-fils du Prophète, que la paix soit sur lui, à Karbala.

 

Dans les cours Omeyyades par exemple, l’Imam Ali Zayn Al-Abidin prononçait des sermons avec une telle force et éloquence que les gens pleuraient et commençaient à se détourner de Yazid et à le détester.

Après les avoir gardés prisonniers pendant un moment, le dirigeant cruel Yazid commençait à avoir beaucoup de pression pour libérer la famille du Prophète (que la Paix soit sur lui).

 

Par peur d’une révolte et de perdre son pouvoir sur les syriens, il libéra finalement l’Imam Ali Zayn Al-Abidin (as) de prison et l’autorisa à retourner à Médine avec les femmes et les enfants.

Après la tragédie de Karbala, il passa son temps à prier, à adorer et à enseigner l’Islam aux autres mais également à être endeuillé pour son père et à garder toujours en mémoire le message de Karbala.

 

Après la mort de Yazid, une autre branche des Omeyyades – les Banou Marwan – vinrent au pouvoir.

 

L’Imam Zayn Al-Abidin était très populaire ; les gens parlaient de son savoir, sa jurisprudence et ses actes d’adoration avec admiration.

 

Les assemblés admiraient sa patience et toutes ses autres qualités.

L’Imam occupait le cœur et les sentiments des gens.

 

Cette situation effraya les Omeyyades ; aussi, les califes de cette époque ordonnèrent de faire tuer l’Imam (as). L’Imam Ali Zayn Al-Abidin (as) a été empoisonné.

 

L’Imam (as) est enterré à Médine à Jannat Al-Baqi, à côté de son oncle, le 2nd Imam, l’Imam Hassan al Moujtaba, que la paix soit sur lui.

 

Générique de fin : Ya Allah prie sur Mouhammad et la famille de Mouhammad.

z

Orateur

j

Catégories

Date

17 septembre 2020