SAYED ZARGHAM RIZVI 6 Moharram 1436, jeudi 30 octobre 2014

Hier, nous avons parlé de testament et ce sujet a soulevé de nombreuses questions chez les moeminines[1]. La mort ne nous donnera pas de répit, elle ne nous laissera pas le temps d’écrire notre testament avant qu’elle n’arrive. Lorsque nous regardons le Nahjoul Balagha, nous nous rendons compte qu’Imam Ali A.S. a écrit son testament à plusieurs reprises.

Il est important que chacun écrive son testament. Nous ne devons pas attendre que nous soyons très malades pour le faire.

La portée du testament d’Ali A.S. est longue.

Nous continuons sur ce sujet aujourd’hui.

Imam A.S. continue : « N’abandonnez jamais le Saint-Qouran. Ne le gardez pas pour le mois de Ramadhan uniquement. Il ne faut pas que les autres (hormis votre communauté, les non-shias) suivent le Saint-Qouran plus que vous. »

Le Qouran est un miracle.

En un an, il y a 365 jours et le mot « yawm » (jour) se trouve 365 fois dans le Qouran. Le mot « shahr » (mois) se trouve 12 fois. Le terme « sa’at » (heure) se trouve 24 fois. Le mot « Imam » est mentionné 12 fois. Ce n’est pas un hasard.

De même, pour les contraires, il y a un équilibre (lumière/obscurité ; jour/nuit etc.)

Vous vous souvenez que chacun des Prophètes étaient venus avec des miracles (Prophète Issa, Prophète Moussa etc.)

Mais les partisans du Prophète Moussa A.S. n’avaient pas le bâton miraculeux de leur Prophète. Seuls ces Prophètes avaient ces miracles.

Tandis que le miracle de notre Saint-Prophète saw (le Saint-Qouran) est encore avec nous.

Concernant les hourouf-e-mouqatta’at (les lettres isolées) tels que « alif lam mim », « ta ha », « ya sin » etc. aucun commentateur du Saint-Qouran ne peut donner sa signification. Ils disent que ce sont des codes que seul Allah swt connait.

Dans ce cas, pourquoi Allah swt nous a-t-il donné ces hourouf-e-mouqatta’at ?

Seul notre Prophète saw et ses successeurs peuvent nous guider et nous aider à comprendre ces lettres isolées. Seuls les Ahloul Bayt A.S. peuvent nous donner les clés de ces codes secrets.

29 sourates commencent pas les lettres isolées. En tout, il y a 72 hourouf (lettres) qui constituent ces hourouf-e-mouqatta’at. Maintenant, si nous prenons chacune des lettres (en isolant les lettres qui se répètent), il ne reste plus que 14 !

N’est-ce pas un miracle ?

Ensuite, Imam Ali A.S. insiste sur le namaz. Vous savez tous que le namaz est la clé de tous les actes. Si le namaz sera accepté, tous les actes seront acceptés.

Par exemple, si je conduis et que la police m’arrête et me demande mon permis, si je lui dis que je suis une personne importante, que je connais beaucoup de hautes personnalités etc., le policier veut bien me croire mais exige absolument de voir mon permis de conduire.

De même, lorsque nous nous présenterons devant Allah swt, Il exigera de nous ce permis indispensable : le namaz ! Sans ce permis, nous ne pourrons pas passer les autres étapes.

Dans notre religion, il y a 350 différents namazs moustahab[2].

J’aimerais partager avec vous un namaz. Ayatoullah Ahmad-e-Ajari était en grande difficulté à Najaf. On lui conseille d’accomplir 2 rakats de hadia de Hazrat Oummoul Banine (comme le namaz soubho) puis faire le niyyat de faire le sadaqo au nom de Hazrat Abbas A.S. Cet acte est très efficace.

Imam Ali A.S. parle ensuite du hajj et du jihad.

Aujourd’hui, le mot jihad est très mal interprété ; c’est un mot qu’on ne peut pas prononcer. Pourquoi ? Parce que certains musulmans de nom tuent les autres êtres humains en utilisant le terme « jihad ».

Parlons un instant du Moubahila. Aucun musulman n’était prêt à aller au Moubahila alors que tous étaient prêts quand il y avait de l’argent à gagner (commerce, transactions etc.).

Le verset du Qouran parle en 1er des « enfants », puis des « femmes » et enfin de l’âme. Ainsi, selon ce verset, le Prophète saw est devant ; Imam Hassan et Imam Houssain A.S. sont devant à côté du Prophète saw, ils sont suivis par Sayyida Fatima ahs et enfin il y a Imam Ali A.S.

À cette époque-là, les femmes étaient toujours placées à l’arrière. Mais ici, Sayyida Fatima ahs se trouve entre ses enfants et Imam Ali A.S. 

[1] Croyants
[2] Recommandés

z

Orateur

j

Catégories

Date

13 mai 2020