Mouliani Sabéra Mazhar, Majalis du lundi 27 octobre 2014 2 Moharram 1436

Nous devrions réciter tous les jours le Doua de Ghadir comme si c’était wadjib.

Sayid ibne Tawous écrit dans son ouvrage Misbah qu’un vendredi soir, il va à Samarra et après avoir fait le ziarate, il est debout au sardab. Dans l’obscurité, il se plaint auprès de Mawla sur le ghaybat d’Imam A.S. et le fait qu’il ne peut pas voir Imam A.S. Il se met à pleurer et s’évanouit, il perd conscience. Il voit que le sardab s’illumine et il se demande si c’est un rêve ou la réalité. Il entend une voix qui dit : « Ô Allah, envoie Tes Bénédictions sur mes shias ! Ces shias ont notre amour dans leurs cœurs même s’ils sont parfois négligents. »

Sayid ibne Tawous demande à cet être qui il est. Imam A.S. lui dit que je suis celui pour lequel tu te plaignais de ne pas pouvoir me voir. Sayid ibne Tawous explique que la lueur qui dégageait d’Imam A.S. était tellement intense qu’il ne pouvait pas regarder Imam A.S. droit dans les yeux.

Quand Salman Rushdie écrit les Versets Sataniques, quand il attaque notre Saint-Prophète saw, aucun musulman ne s’est opposé, personne n’a rien dit alors que ce Prophète saw appartient à tous les musulmans !

Quand la fatwa a été prononcée par Sayed Khomeini, ni l’Europe ni les USA ne voulaient plus assurer la protection de Salman Rushdie.

Ayatoullah Mourtaza Moutahari explique que chaque deuil est très douloureux quand il arrive mais le temps est un pansement, une guérison. Ayatoullah explique qu’Imam A.S. ne fait pas partie de notre famille ; pourtant le deuil d’Imam Houssain A.S. demeure à jamais en nous. C’est un miracle.

Notre 4ème Imam A.S. était très riche. Il a demandé à son fils d’utiliser le 1/3 de sa fortune pour propager le message d’Imam A.S., pour faire le azadari. Durant la saison du hajj, une personne (un zakir) était payé(e) pour réciter des majlis.

Pourquoi ce azadari est-il resté vivant ?

1.      Ce qu’on fait pour Allah reste toujours

2.      La vérité triomphe toujours

3.      Nos Imams ont payé et ont participé eux-mêmes au azadari

Hadith de notre 6ème Imam A.S. : « Pleurer sur qui que ce soit ou pour quoi que ce soit est makrouh, seul le fait de pleurer sur Houssain A.S. est un ibadat. Parce qu’il n’y avait personne pour pleurer sur Imam Houssain A.S. Grâce à ces pleurs, vos péchés capitaux (gounah-e-kabira) sont pardonnés. »

Imam A.S. parle d’abord de la qualité (les gounah-e-kabira) ; ensuite il parle de la quantité « tous les péchés » ; Imam A.S. explique que même si vos péchés sont aussi nombreux que l’eau dans l’océan, ils seront pardonnés au nom de Houssain A.S.

Cette religion a une grande valeur ! Allah swt accorde tellement d’importance aux azadars que nous sommes ! Regardez quelles sont les récompenses du azadari !

Le hadith se poursuit ainsi : « lorsque les larmes descendront sur ton visage, Allah swt t’épargnera du feu de l’enfer. »

z

Orateur

j

Catégories

Date

13 mai 2020