Majaliss Eid ul Fitr – 1er Shawwaal 1436 – Agha Moledina: Infligeons-nous une punition à chaque fois que nous commettons un péché

Les aalims ont dit que la 40ème méthode consiste à se punir soi-même dans le cas où nous commettons une erreur.

Un jour, le Prophète (saw) était assis avec ses compagnons, quand il a vu un de ses compagnons poser sa poitrine et son visage sur le sol chaud. Le Prophète lui a demandé :


     Que faisais-tu ?
     Je punissais mon corps en lui disant : Ô mon faible corps! Si tu n’arrive pas à supporter la chaleur de cette terre, comment supporteras-tu la chaleur de l’enfer ?


Nous ne devons pas nous permettre de punir les autres pour leurs erreurs et ne rien faire lorsque c’est notre cas.

Abu Mas’oud raconte « Mon esclave avait fait une erreur et pour le punir, je l’ai frappé. Soudain, une voix retentit : « Ô Abu Mas’oud, la punition qui t’attend auprès d’Allah (swt) est plus dangereuse que celle que tu es en train de faire endurer à ton esclave ! » »

Il s’est retourné et a vu le Prophète saw :

     Ô Prophète d’Allah, excusez-moi… c’est mon esclave et je l’ai puni car il a fait une erreur, pardonnez-moi, je le libère !
     Tu as bien fait de reconnaitre ton erreur, car en raison de la punition que tu lui as fait subir, les feux de l’enfer allaient te bruler.


Ayatullah Dastghaib a dit que si une personne nous critique, combien de temps ne lui parlerons-nous pas ? Plusieurs mois, plusieurs années et en plus, nous aurons parlé sur lui avec les autres. Mais quand c’est nous qui critiquons les autres ? Quel est notre punition dans ce cas ?

Les aalims ont dit, punissez-vous dès que vous faites une erreur.

Quelqu’un est venu voir un aalim :

     Donnez-moi un taawiz ou un amal, car je n’arrive pas à effectuer mes prières à l’heure.
     Tu n’as pas besoin de taawiz, fais un FAAKO lorsque tu n’accomplis pas tes prières à temps, tout s’arrangera automatiquement.


Cette nuit, lorsque des gens venaient voir Imam Sajjad en lui disant qu’ils avaient péché, il leur demandait de se regrouper et leur demandait de dire : « Ô Sayed Sajjad ! Pardonnes-nous nos péchés et Allah (swt) pardonnera les tiens. » Imam n’a jamais fait d’erreur, mais c’est un message pour nous.

Ce soir, pardonnez les autres. Le Prophète saw a dit : « Si vous ne remerciez pas votre frère alors vous n’aurez pas remercié Allah (swt). »



z

Orateur

j

Catégories

Date

8 mai 2020