MAJALISS DE MOULIANI MASSOUMA HASSAN 11 SAFAR 1434, 25 DECEMBRE 2012

Je voudrais vous parler aujourd’hui du Ayatoul Qourssi. En quittant la maison, il est recommandé de réciter les 4 « Koul »[1] et le Ayatatoul Qourssi. Il est très recommandé de réciter le Ayatoul Qourssi en quittant la maison, Allah swt nous protègera Lui-même.

Il y avait une jeune fille qui était en retard pour se rendre à ses cours et elle a pris un raccourci que sa mère lui avait recommandé de ne pas prendre. Elle récitait le Ayatoul Qourssi en chemin. Elle remarqua un homme bizarre qui la regardait étrangement et regrettait d’avoir pris cette allée malgré les conseils de sa maman. Il n’y avait absolument aucun passant à part cette jeune fille. Le lendemain, elle a vu dans la presse qu’une jeune fille s’était fait violer dans cette même allée, quelques minutes après son passage. Elle décida de témoigner contre cet homme afin de protéger d’autres jeunes filles. Elle déclara reconnaître cet homme qui était dans cette allée quand elle est passée par là. L’homme fut accusé de viol. Au moment où les policiers l’emmenaient, elle demanda l’autorisation de poser une question au violeur. Elle lui demanda : « Pouvez-vous m’expliquer pourquoi vous ne m’avez rien fait alors que je suis passée par cette même allée quelques minutes avant ? » Il répondit : « Mais toi tu n’étais pas seule quand tu étais passée. À ta gauche et à ta droite, se trouvaient deux hommes si robustes que je n’ai pas osé t’approcher. » Voilà le résultat du ayat-al-qourssi !

Dans le verset 53 de la Sourate Zoumar[2], Allah swt déclare : « Dis : « Ô Mes serviteurs qui avez commis des excès à votre propre détriment, ne désespérez pas de la Miséricorde d’Allah. Car Allah pardonne tous les péchés. Oui, c’est Lui le Pardonneur, le Très Miséricordieux. » »

Rappelez-vous l’histoire des 2 hommes qui viennent voir notre 6ème Imam A.S. car ils veulent le pardon de leurs péchés. Imam A.S. leur demande de chercher des cailloux par rapport à la grandeur et au nombre de leurs péchés, puis ils leur demandent de déposer de nouveau les cailloux à l’endroit exact où ils les ont trouvés[3].

Pourquoi le hidayate ne nous affecte-t-il pas ? De la même façon qu’un tuyau rempli de mauvaises choses empêche l’eau de couler rapidement, notre nafs rempli des tâches noires des péchés empêchent le hidayate de nous atteindre et de nous faire changer.

2 portes ne se ferment jamais : le doua et le tawba.

Les 3 étapes du pardon sont les suivantes :

 Sincérité : ne trichez pas avec vous-mêmes / reconnaissez vos erreurs

Cf les Mounajates[4] (15 derniers douas du Sahifa-e-Kamila)

 Correction : payez votre dette (exemple namaz kaza)

 Décider de façon ferme de ne plus commettre de nouveau les mêmes péchés

Notre St-Prophète saw récitait 70 fois le istighfar chaque jour.

De retour d’une guerre, notre St-Prophète saw dit à Abou Zharr-e-Ghiffari : « Restons ici, reposons-nous ». Ils rencontrèrent une dame qui n’était pas tranquille car son fils était loin. Rassoulallah fit tout son possible pour que la mère et son fils soient réunis de nouveau. Elle retrouva alors sa tranquillité. Allah swt aime Ses créatures encore plus qu’une mère n’est attachée à ses enfants.

Notre St-Prophète demanda à ses compagnons qui est moufliss ? Il expliqua : « le mouffliss sera celui qui le Jour du Jugement n’aura rien qui puisse le sauver. »

Rappelez-vous l’histoire des chefs de tribu à qui on a demandé d’apporter chacun une cruche de lait pour faire une boisson rafraîchissante pour les pèlerins. Ils sont tous venus avec une cruche d’eau au lieu du lait (en pensant qu’une cruche d’eau dans des dizaines de cruches de lait ne changera rien). Finalement, le gros récipient était entièrement rempli d’eau !

De même, lorsque nous recevons le hidayate nous sommes tous concernés ; chacun d’entre nous doit penser que ce qui est dit dans le majaliss le concerne personnellement et doit faire des efforts pour apporter des changements en lui/elle. Nous ne devons pas penser que l’autre fera les choses à notre place.

[1] Les sourates Ikhlas (n° 112), Kafiroune (n° 109), Falaq (n° 113) et Nass (n° 114)
[2] Les groupes, n° 39
[3] Cf http://shia974.fr/madressa/akhlaq_3_en_power_points.html (leçon 11bis)
[4] Conversations intimes murmurées 

z

Orateur

j

Catégories

Date

18 mai 2020