MAJALISS DAMES DU 12 FÉVRIER 2010 RÉCITÉ PAR MOULIANI MAHJABEEN BAHEN DHALLA

Connexion entre Imam Houssain A.S. et Imam Mahdi A.S.

* Il y a une grande connexion entre Imam Houssain A.S. et Imam Mahdi A.S. (Qu’Allah SWT hâte sa réapparition !) Quand notre Imam-e-Zamana réapparaîtra, il élèvera le même drapeau que celui que notre 3ème Imam A.S. a pris le jour de Ashoura.

* Nous regrettons toujours de ne pas avoir été avec Imam Houssain A.S. et ses compagnons à Karbala. Si nous nous inscrivons aux cours de Intezar-e-Imam, c’est comme si nous faisions partie du camp d’Imam Houssain A.S. le jour de Ashoura.

* Notre 3ème Imam était « mountazir » : il était attendu de tous. Les gens lui écrivaient des lettres et l’appelaient. Ils disaient « venez à Koufa, nous avons besoin de vous ». De la même façon, nous attendons impatiemment notre 12ème Imam qui a aussi pour titre « mountazir » (l’attendu). Nous lui écrivons des « ariza » et lui demandons de venir vite.

* Quand notre 3ème Imam A.S. a répondu aux lettres des habitants de Koufa et est allé les rejoindre, que s’est-il passé ? Il y a eu 3 catégories de personnes : un premier groupe qui était avec Imam A.S. et le soutenait ; un second groupe qui était indifférent à sa présence et un dernier groupe qui était contre Imam et qui s’est battu contre lui. Ceux qui attendent l’arrivée d’Imam-e-Zamana se répartissent également en 3 catégories.

* Le titre de notre 12ème Imam A.S. est « Yabnal Houssain ».

* Quand Sayyida Fatima AHS était enceinte d’Imam Hassan A.S., elle avait une lueur (un noor) sur son front. Les femmes qui venaient lui rendre visite étaient étonnées de voir une telle lumière. Plus tard, quand elle portait Imam Houssain A.S. dans son ventre, la lueur qui se dégageait était telle que les femmes n’arrivaient pas à la regarder. Quand Bibi Fatima AHS demanda à son père le Saint-Prophète pourquoi il en était ainsi, il répondit que c’était là le noor des 10 imams réunis.

* Lorsque Imam Sahibouz Zamane réapparaîtra, le premier Khoutba qu’il prononcera sera la massaéb d’Imam Houssain A.S. Avant toute chose, il rappellera la tragédie de Karbala et ce qui est arrivé à son grand-père, notre 3ème Imam A.S.

* Le 15 Shabaan est le jour d’anniversaire de notre 12ème Imam A.S. et en ce jour, il est très recommandé de se rendre à Karbala pour le ziarate d’Imam Houssain A.S. (makssoussi). Inversement, le jour de Ashoura, nous demandons à Allah SWT de nous inclure parmi les compagnons d’Imam-e-Zamana.

* Si le moemine – croyant – souhaite s’élever, il doit le faire grâce à un oiseau qui s’appelle Ghadir et dont les 2 ailes sont Ashoura et Intezar. S’il favorise un de ces 3 par rapport à l’autre, il ne pourra pas avoir l’équilibre nécessaire pour atteindre la perfection.

Selon un hadith de notre 5ème Imam A.S. dans Tohafoul Ouqoul, « ceux qui font notre zikr se répartissent en 3 catégories ». Le premier groupe est composé de personnes qui invoquent les Imams par amour pour ce monde. Elles veulent que les Aimmah A.S. les aident à résoudre leurs problèmes et leur donnent la richesse, la santé, le statut social etc. Prenons l’exemple de Abdoullah ibne Mouti qui possédait une grande ferme à l’extérieur de Madina. Quand notre 3ème Imam A.S. quittait Madina avec ses compagnons, il rencontra Abdoullah. Ce dernier lui demanda pourquoi il quittait sa ville de naissance et Imam Houssain A.S. raconta qu’il préférait quitter Madina plutôt que faire le baiyat – serment d’allégeance – à Yazid. Imam A.S. lui demanda ensuite : « Vous avez l’air inquiet vous aussi. Que se passe-t-il ? » Abdoullah ibne Mouti répondit que son puits était asséché et qu’il n’avait pas d’eau pour arroser sa ferme. A ce moment-là, Imam A.S. fit doua et l’eau monta dans le puits. Le fermier était très heureux : il obtint ce qu’il désirait. Il dit à Imam Houssain A.S. : « Merci beaucoup ! Vous pouvez continuer votre trajet maintenant ! » Il n’était pas inquiet par les malheurs d’Imam A.S. ; il était indifférent aux problèmes d’Imam.

* Notre Imam du Temps n’entend pas seulement nos vœux, nos désirs enfouis dans nos cœurs, nos craintes, nos inquiétudes. Il les ressent également. Il souffre lorsque ses croyants sont malheureux. Un vendredi, alors qu’Imam A.S. est dans le Masjid-e-Koufa en train de réciter le Khoutba, il voit une personne trembler de temps en temps. Il est très mal à l’aise et dès qu’il termine son sermon, il va voir cet homme et lui demande ce qui lui arrive. Celui-ci explique qu’il est malade depuis quelques jours, c’est pour cela qu’il n’a pas pu assister aux namaz-e-jamaat ces derniers temps. Aujourd’hui, il se sentait mieux et c’est pour cela qu’il a décidé de venir dans le masjid. Mais il se rend compte que la fièvre revient. Imam A.S. met sa main sur son épaule et lui dit : « Je ressens ta douleur et je souffre tout comme toi. Ne penses pas que tu es le seul à éprouver cette fièvre, moi aussi je ressens la même chose. »

Notre 5ème Imam A.S. continue : « Il y a un second groupe de personnes qui viennent vers nous quand elles ont des avantages, quand elles ont quelque chose à gagner mais elles se tournent vers nos ennemis quand elles obtiennent des bénéfices d’eux. Dans cette catégorie de personnes, nous avons Hassan bin Sabith qui était un poète réputé. Le jour de Ghadir, il était tellement enthousiasmé par le statut accordé à Imam Ali A.S. qu’il écrivit un beau poème en honneur à Imam Ali A.S. Il fit ceci car à ce moment-là, le gouvernement était aux mains de notre Saint-Prophète SAW donc il espérait des récompenses de la part du Prophète Mouhammad. 70 jours plus tard, il se rendit à Saqifa et composa un poème sur cet événement et sur les personnages qui y assistaient car il espérait des cadeaux de la part de ces gens-là.

Enfin, le dernier groupe est constitué de vrais partisans des Aimmah A.S. Ils sont avec les Imams A.S. aussi bien en tant de bonheur qu’en tant de malheur. Ils ne vont jamais abandonner les Ahloul Bayt quoiqu’il arrive. Les 72 compagnons d’Imam Houssain A.S. faisaient partie de cette catégorie. Aujourd’hui, notre 12ème Imam A.S. recherche 313 compagnons comme ça. Parmi les compagnons d’Imam Houssain A.S. se trouvait Yazid ibne Soubaith qui alla aider notre 3ème Imam A.S. accompagné de 2 de ses fils, un esclave et 2 amis. Imam Houssain A.S. sortit de sa tente pour les accueillir. Qu’Allah SWT fasse de nous des personnes au service d’Imam-e-Zamana ! Amine !

Suite de notre discussion d’hier (cf majaliss du 11/02) sur la vie :

* Parfois, certains nous accusent de ne citer que les hadiths de nos Aimmah A.S. et de laisser de côté les paroles de notre Saint-Prophète SAW. En réponse à ces accusations, nous pouvons expliquer que la Prophétie de Nabi Mouhammad SAW a duré 23 ans pendant lesquels il a fait le tabligh aux gens et leur a présenté les versets du Qouran. Nos 12 Imams A.S. ont eu au total 250 ans pour répandre l’Islam et présenter le Tafssir-e-Qouran.

* Chacun de nos Imams A.S. a vécu par rapport à son époque et s’est adapté à celle-ci. Par exemple, Imam Ali A.S. vivait modestement : il portait des vêtements rêches, simples et mangeait du pain sec. Quelques générations plus tard, notre 6ème Imam A.S. s’habillait de façon chic et disposait de mets variés sur sa nappe (il avait l’habitude de recevoir des invités régulièrement). Cette différence d’attitude s’explique par le fait que les gens étaient pauvres à l’époque de notre 1er Imam A.S. Aussi, il vivait modestement pour ne pas offenser les plus démunis. A l’époque de notre 6ème Imam A.S., les gens étaient plus aisés. Aussi, Imam Djaffar as-Sadiq A.S. voulait leur montrer comment vivre bien sans faire de Israf – gaspillage.

Notre 8ème Imam A.S. avait son bureau dans le palais de Mamoun. Aussi, certaines personnes se moquaient de lui et lui disaient : « vous faites équipe avec celui dont le père – Haroun Rashid – a tué votre père – notre 7ème Imam ». Imam Ali ar-Ridha A.S. répondit : « Ne regardez pas ce qui apparaît en superficie. Dans la réalité, j’œuvre dans le même sens que mon père. »

* La vie du moemine est un jihad.

* Dans le Doua-e-Noudba, nous disons à notre 12ème Imam A.S. : « si je ne peux pas vous atteindre, faites-moi rencontrer des personnes qui m’aident à m’améliorer de telle sorte que je puisse me rapprocher de vous ! »

* Parmi les martyrs de Karbala, se trouvait Ali ibne Jounaid qui n’avait que 11 ans le jour de Ashoura.

z

Orateur

j

Catégories

Date

22 mai 2020