Majalis de Muliani Fatma Assaria 10 Safar 1436, 3 décembre 2014

Durant la bataille de Khandaq, en l’an 4 A.H., Bibi Zainab ahs n’était pas encore née. Vous vous rappelez la discussion entre Imam Ali A.S. et Amr ibn Abdawud. Après le décès de Amr, sa sœur se rend sur le corps de son frère et salue l’assassin de son frère car il n’a pas touché à l’armure de son frère qu’il a reçu en héritage.

Le père de Bibi Shahrbanou avait offert le yaqout à Imam Houssain A.S. Cette bague faisait partie des biens de l’empire sassanide et c’est donc le beau-père d’Imam Houssain A.S. qui lui avait offert cette bague que les ennemis ont volé après le shahadat d’Imam A.S.

Après l’événement de Karbala, il y a eu 3 révolutions à Madina :

Moucktar
Tawabounes
et Zayd, fils de notre 4ème Imam A.S.

La plupart des nouveaux convertis à l’Islam sont des femmes ; beaucoup sont des enseignantes de Biologie, de Physique etc. qui ont trouvé toutes les réponses à leurs questions dans le Saint-Qouran.

Le 9 Moharram 61 A.H., quand Shimr arrive à Karbala avec 2000 personnes, Oumar-e-Saad est inquiet, il a peur que Shimr récupère tout le butin. Oumar veut commencer la bataille tout de suite afin de s’assurer d’avoir les récompenses promises par Yazid.

Dans la Sourate Alé Imran, verset 24, Allah swt dit : « (Rappelle-toi) quand la femme d’Imran dit : « Seigneur, je T’ai voué en toute exclusivité ce qui est dans mon ventre. Accepte-le donc, de moi. C’est Toi certes l’Audient et l’Omniscient ». » L’épouse d’Imran s’est assise pour discuter avec Allah swt. C’était  une dame de 80 ans ; cela faisait longtemps qu’elle espérait avoir un enfant. Il s’agit de Hanna, la maman de Bibi Maryam ahs.

Dans l’Islam, il y a 3 Imran :

le père de Moussa A.S.
le père d’Imam Ali A.S.
le père de Bibi Maryam ahs

Lorsque nous appelons Allah swt par « rab », cela nous montre que nous sommes proches d’Allah swt.

L’épouse de Imran fait le niyyat[1] de sacrifier son enfant qui est dans son ventre dans la Voie d’Allah swt.

À cette époque-là, des parents déposaient parfois leur enfant au Baytoul Mouqaddass afin qu’il serve Dieu. Il y avait 29 évêques qui s’occupaient de ces enfants.

Le verset 35 explique que quand l’enfant nait, l’épouse d’Imran est déçue. Allah swt répond : « Je suis bien au courant ; une fille ne peut pas faire la même chose qu’un garçon »

500 années se sont écoulées entre Moussa A.S. et Issa A.S.

Le nom Maryam est mentionné 34 fois dans le Saint-Qouran. 24 fois, elle est mentionnée comme la mère du Prophète Issa A.S. « Issa ibne Maryam ». Pourquoi ? Pour que les gens ne se trompent pas ; qu’ils comprennent que Issa A.S. est le fils de Maryam A.S. et non pas le fils de Dieu.

Notre 6ème Imam A.S. a eu une vie assez longue (65 ans). Un jour, notre 5ème Imam est assis avec son compagnon qui il lui demande pourquoi il ne marie pas son fils Jaffar as-Sadik A.S. Il répond qu’il attend l’Ordre d’Allah swt.

Dans le Lawhe Fatema, il est écrit que 7 de nos Imams épouseront des esclaves. Parmi elles, il y a 5 esclaves africaines, Bibi Shahrbanou et Bibi Narjis Khatoune.

Bibi Hamida est une femme berbère ; elle vient du Maroc. Une fois arrivée dans la maison des Ahloul Bayt A.S., elle devient moujtahid et toutes les femmes de Madina viennent lui poser toutes leurs questions.

Abou Bassir vient de Koufa au moment du décès de notre 6ème Imam A.S. 

[1] Intention 

z

Orateur

j

Catégories

Date

12 mai 2020