Majalis de Mouliani Shaista Karim, 5 Moharram 1437, Lundi 19 octobre 2015 Chez Sabéra bén Mamodhoussen

Il y a 2 sortes de personnes :
– Insan-e-shakir = reconnaissant / il est gagnant
– Insan-e-kafir

L’être humain n’est pas reconnaissant, à tel point qu’il fait la publicité de ce qu’il n’a pas mais oublie tout ce qu’il a.

Prenons l’exemple de notre 4ème Imam → il fait un sajda de shoukr puis en refait un autre.

Il fait sajda sur sajda. Après avoir relevé sa tête du sajda, il se rappelle de toutes les Bénédictions qu’Allah swt lui a données. 

Santé/ richesse

Sans la santé, vous ne pourrez pas profiter de tout ce qu’Allah swt vous a accordé. 

Wilayat-e-Faqi → sans elle, vous ne pourrez pas survivre, surtout dans l’au-delà.

Allama Majlissi → son ami lui demande comment s’est passé votre 1ère nuit / il a expliqué que s’il n’avait pas eu la Bénédiction du Wilayat-e-Faqi, toutes les autres Bénédictions qu’il a eues auraient été annulées et effacées.

Pour comprendre la Bénédiction qu’Allah swt nous a donnée, regardons ceux qui ont moins que nous. Par exemple, quelqu’un se plaignait sans cesse de ne pas avoir de savates. Mais quand il a vu que quelqu’un n’avait pas de pieds, il s’est rendu compte que finalement, il a de la chance d’avoir des pieds, même s’il n’a pas de savates.

Hazrat Dawoud veut savoir qui sera son voisin au Paradis. Il se rend chez Hazrat Mata.

Quand il arrive, il est au marché. Il est en train de vendre du bois. Il achète de la farine avec l’argent qu’il gagne. Il prépare à manger pour ses invités (Dawoud A.S. et son fils).

À chaque bouchée, il dit « bismillah » et après chaque bouchée, il dit : « alhamdoulillah ». Il est très reconnaissant. C’est pour cela qu’Allah swt lui a donné une place de choix près de Son Prophète. 

Importance du temps qui est une grande Bénédiction qu’Allah swt nous a accordée

→ Comment utilisons-nous ce temps ?

Sirat (bonté, personnalité) / sourat (beauté) lors du choix d’une épouse pour votre fils

Imam Ali (as) a fait une condition avec Abdoullah ibn Jafar lors du nikah qu’il accepte d’envoyer Sayyida Zainab ahs à Karbala.

Après le décès de Bibi Khadija ahs, les gens venaient voir le Prophète saw et lui disaient qu’ils regrettaient d’avoir négligé Bibi Khadija ahs. Ils demandaient ce qu’ils devaient faire pour se faire pardonner. Rassoulallah leur disait de patienter. Quand Sayyida Zainab ahs est né, le Prophète saw leur a dit que maintenant la « Missle Khadija » est arrivée. Zainab ahs et sa grand-mère Khadidja ahs se ressemblaient, aussi bien physiquement que par leur personnalité. Hazrat Abdoullah était très riche et laissait Sayyida Zaynab ahs distribuer ses biens aux nécessiteux.

Comme Khadija ahs, Zainab ahs assurait des cours religieux. 

Toutes les deux avaient le leardership. Elles avaient ce pouvoir et ce talent. Zainab ahs avait le Ilm-e ladounni.

Ladoun = proche, pur

Zainab ahs était très intelligente. Elle propageait sa connaissance et aidait les autres grâce à son intelligence. 

Cheick Shoustri compare Imam Houssain as et Zainab ahs

Selon les rivayates, l’armée de Yazid était composée de 30 000 hommes, selon d’autres rivayates, il y avait 100 000 hommes.

Zainabh ahs a récité un tel sermon devant 30 000 personnes que les cœurs des gens commencèrent à vaciller.

Il y avait 199 flèches sur le corps d’Imam Houssain as.

Zainab ahs a du subir et supporter plus de flèches psychologiques (insultes, injures…)

Janabé Assia ahs n’accepte pas d’accepter Fir’aun comme Dieu. Fir’aun la crucifie et la menace pour qu’elle abandonne son Seigneur. Mais elle ne cède pas. 

Mais Janabé Zainab ahs est la « Missle Assia ».

La nuit de Shame Ghariba, malgré toutes les difficultés, Zainab ahs remercie Allah swt et est reconnaissante envers ce qu’Il lui a donné. Elle dit à Allah swt que ce qui lui importe le plus est d’être proche de Lui.

Sabr et shoukr

→ le succès viendra vers vous si vous tenez ferme à ces 2 concepts

Sayyida Zaynab ahs est également connue comme la victorieuse de Koufa et Sham.

À Koufa, les ennemis avaient mis des miroirs de tous côtés pour que tout le monde puisse voir les prisonniers. Ces miroirs agissaient comme les vidéoprojecteurs d’aujourd’hui.

À Koufa, Zaynab ahs ne se présentait pas car les habitants connaissaient cette famille. Zaynab ahs leur a montré ce que les hommes de Yazid leur ont fait. 

À Sham, les gens jetaient des pierres et de l’eau chaude sur les prisonniers. 

Les pleurs de la petite Sakina ahs âgée de 4 ans ont complété le message de Zainab ahs. Sakina ahs a fait le jihad. Parfois nous n’avons pas besoin d’armes pour faire le jihad. Les gens venaient demander à Zainab ahs pourquoi Sakina pleurait et Zaynab ahs expliquait les choses. La vérité éclatait !

Tous les médias de cette époque étaient présents dans le palais de Yazid. Yazid avait invité les ambassadeurs ; les officiers de tous les pays étaient présents. 

Les médias demandent à Yazid ce qui s’est passé à Karbala. Les ennemis dressent un portrait très négatif de Houssain as et présente les événements de façon détournée.

Zainab ahs se lève et raconte la vérité. Les gens entendent la voix d’Ali as à travers celle de Zaynab ahs. La sœur de Houssain as a donné les détails de la tragédie de Karbala.

Tout le monde a crié « Zaynab », « Zaynab ». Elle recule et présente Imam Zainoul Abidine as à toute l’assemblée comme l’Imam du temps. 

Quand Janabé Ali Akbar as est né, Zaynab ahs n’avait pas d’enfant. Imam Houssain as confie Janabé Ali Akbar à Sayyida Zaynab ahs. 

Quelques années plus tard, Zaynab ahs a eu Aun et Mouhammad.

Quand Zaynab ahs envoyait Janabé Ali Akbar as à l’extérieur, elle cachait toujours son visage, elle lui faisait porter un genre de niqab. Car Janabé Ali Akbar ressemblait parfaitement au Prophète saw et elle craignait le nazar (mauvais œil). 

z

Orateur

j

Catégories

Date

2 février 2020