Majalis de Cheick Yusufali Dhirani, 11 Safar 1438, 11 novembre 2016

Allah swt dit que Son Prophète saw est un exemple, un modèle de Sa Miséricorde. Dans la Sourate Ambiya, Rassoulallah a lui-même expliqué qu’il était venu pour parfaire les akhlaqs des êtres humains.

Ces personnes qui se bagarraient pour rien se mettent maintenant à réciter la Sourate ‘Asr. Elles ont compris le Prophète saw et son statut. Quand le Prophète saw accomplit son woudhou, les gens récupèrent l’eau qui reste car ils connaissent la valeur de cette eau qui a touché le corps du Prophète saw.

Dans la Sourate Tawba, verset 128, Allah swt dit : « Certes, un Messager pris parmi vous, est venu à vous, auquel pèsent lourd les difficultés que vous subissez, qui est plein de sollicitude pour vous, qui est compatissant et miséricordieux envers les croyants. »

Un homme vient voir le Prophète saw dans le Masjid-e-Nabavi. Il attache son chameau à un pilier derrière la mosquée. Après le namaz, il discute longuement avec le Prophète. Il y a un groupe de personnes n’ayant rien à faire.

Nawman ibne Amr-e-Ansari, connu dans l’histoire comme un partisan du Prophète saw qui est trop bon, passe par là. Nawman est tellement gentil qu’il se fait souvent avoir. Ces gens disent à Nawman : « Tue ce chameau et nous allons partager la viande entre nous. » Nawman tue l’animal mais regrette son acte après coup.

Ne sachant que faire, Nawman va chez Zouba ibne Zoubayr et se cache là-bas.

Quand le bédouin finit sa discussion, il voit que son animal a été tué. Le bédouin se plaint auprès du Prophète saw.

Le Prophète saw demande au groupe qui a assassiné l’animal. Ces gens, qui avaient mis la pression sur Nawman, le dénoncent. Puis ils indiquent au Saint-Prophète saw où se trouve Nawman.

Namwan est caché derrière des arbres. Le Prophète saw va à sa recherche. Le Prophète prend la main de Nawman, lui pardonne et décide de payer le prix du chameau au bédouin. Pourquoi ? Parce que le Prophète saw veut la paix de la société.

Dans la Sourate Maryam, Allah swt dit à propos de Nabi Idriss qu’il a eu un statut élevé.

C’est Allah swt qui donne l’honneur, le izzat.

Imam Sajjad as dit dans son doua : « Ô Allah, attribue-moi l’honneur ! » L’honneur qui vient de la part d’Allah swt est inviolable. Regardez l’honneur attribué à Imam Houssain as ! Personne n’a réussi à détruire cet honneur.

Que dois-je faire pour obtenir l’honneur ?

Selon le Saint-Qour’an et les hadiths, nous obtiendrons l’honneur si nous faisons 5 choses :

Renforcer sa foi (Allah swt élèvera celui qui croit, celui qui a la foi.) Allah swt dit : « Réfléchissez ! J’ai élevé les cieux sans pilier, sans colonne. »

Renforcez votre Imane si vous voulez avoir l’honneur.

Un groupe d’arabes vont voir le Prophète saw et lui disent : « Nous avons cru. » Dans la Sourate Houjourat, Verset 14, Allah swt  répond à ces gens en ces termes : « Les Bédouins ont dit : « Nous avons la foi ». Dis : « Vous n’avez pas encore la foi. Dites plutôt : Nous nous sommes simplement soumis, car la foi n’a pas encore pénétré dans vos cœurs. Et si vous obéissez à Allah et à Son messager, Il ne vous fera rien perdre de vos œuvres. » Allah est Pardonneur et Miséricordieux. »

Rappelons-nous l’anecdote de notre Saint-Prophète saw qui a un jour acheté un cheval. Le vendeur nie avoir vendu le cheval à Mouhammad saw et réclame des témoins. Les musulmans disent au Prophète saw : « Nous n’étions pas avec vous quand vous avez conclu cet accord. Nous ne pouvons pas témoigner. » Mais Houzayfa-e-Yamani déclare : « Ô Prophète ! Je suis prêt à témoigner que vous avez effectivement acheté le cheval avec cette personne, même si je n’étais pas présent lors de cet accord ! »

Un jour, avant l’heure de la prière, Abou Zhar-e-Ghiffari est en train de contempler le visage d’Imam Ali as dans le masjid. Les gens lui disent : « Au lieu de faire le namaz, au lieu de faire le zikr d’Allah swt, vous êtes en train de regarder Imam Ali as ! » A ce moment, Abou Zhar répond : « N’avez-vous pas entendu notre Saint-Prophète saw dire que regarder le visage d’Imam Ali as est un ibadat ? »

Si nous voulons l’honneur, sachons que c’est dans l’ombre des Ahloul Bayt as, c’est en étant de fervents partisans des Ahloul Bayt as que nous l’obtiendrons.

2. Augmenter son Ilm

La connaissance élève l’Homme. Mais faisons attention ! Il ne faut pas que notre ‘Ilm cause notre perdition. En effet, Imam Khomeini dit que parfois le ‘Ilm, la connaissance est comme un grand rideau.

A Jamal, Aïsha envoie un message à un grand savant Ka’b ibne Sour de se battre contre Imam Ali as. Il dit : « Ce n’est pas possible ! Plus de 300 versets ont été révélés en honneur à Imam Ali as ! »

Aïsha se déplace pour persuader ce savant qui finit par être convaincu par l’épouse du Prophète saw. Les gens se sont mis à combattre Imam Ali as car ce savant était un modèle pour eux. Ce grand aalim va causer la perdition de beaucoup de personnes. Ka’b ibne Sour meurt dans cette bataille. 

3. Faire un maximum de bonnes œuvres

Un jour, notre 8ème Imam as invite Bazanti. Imam as envoie même quelqu’un pour le chercher. Après le dîner, Imam as l’invite à dormir chez lui. Imam as le couvre de sa couverture. Bazanti est tellement fier qu’il se dit : « Je vais sûrement aller au Paradis ! Imam as lui-même me sert de ses propres mains ! » Quand notre 8ème Imam as se rend compte de la pensée de son compagnon, il le met en garde : « Sache que ce n’est pas parce que je te sers que tu iras au Paradis. Nous ne pourrons intercéder qu’en faveur de ceux qui auront commis de bonnes œuvres. »

Puis Imam as raconte à son partisan l’anecdote suivante. Sahssa bin Sawhan qui était un compagnon d’Imam Ali as était un jour malade. Imam Ali as va lui rendre visite. Imam Ali as lui dit : « Fais attention ! Ne pense pas que tu auras le Paradis car je suis venu te rendre visite. Il est important d’avoir de bonnes œuvres pour avoir le salut. »

4. Le Saint-Qouran qui est une Béndiction et un Shifa pour le moemine. 

5. L’humilité, le pardon

Nous connaissons tous ce dicton en goujrati : « Je naymou te Allah swt ne ghaymou » c’est-à-dire « Celui qui se baisse (fait le 1er pas, pardonne l’autre) plait à Allah swt. »

Mais attention ! Nous ne devons pas non plus nous rabaisser à un tel point que les gens abusent de nous !

z

Orateur

j

Catégories

Date

5 janvier 2020