Devenir Houssayni – Episode 5 – Le Guide divin pacifique contre les brutes assoiffées de guerre

5 Le Guide divin pacifique contre les brutes assoiffées de guerre | Devenir Houssayni 1442 | Shaykh Mohammed al-Hilli

Pour devenir Houssayni, nous ne devrions jamais faire de compromis sur nos principes – la fin ne justifie pas les moyens. L’Imam Al-Houssayn avait épuisé toutes les opportunités possibles d’offrir le salut à ses ennemis.

 

5. Le Guide divin pacifique contre les brutes assoiffées de guerre

Entouré par les 1000 soldats de l’armée de Al-Hour,

la caravane de l’Imam al-Houssayn (AS) arriva à un endroit appelé Naynawa.

Là, un messager de Ibn Ziyad donna une lettre à Al-Hourr.

La lettre donnait l’instruction à Hourr de bloquer immédiatement Imam al-Houssayn (AS)

à un endroit dépourvu d’eau.

À ce moment, Zouhayr ibn Al-Qain suggéra à Imam Houssayn (AS)

que combattre le nombre relativement faible des soldats ennemis

serait plus facile que de confronter l’armée colossale qui était sur le point d’arriver.

Il dit : « Par Allah, lorsque l’armée colossale arrivera,

nous ne pourrons leur résister. »

 

Imam al-Houssayn (AS) répondit : 

« Je ne serai pas celui qui débutera le combat. »

 

Le matin de Ashoura,

le petit-fils du Saint Prophète (S), Imam al-Houssayn (AS),

ordonna que la tranchée qu’ils avaient creusé autour du camp

soit remplie de feu pour qu’ils soient protégés.

Shimr et quelques soldats se tenaient devant et observaient,

puis, il cria en se moquant :

« Ô Houssayn, le feu du jour du Qiyama t’a atteint ! »

Imam al-Houssayn (AS) répondit :

« Vraiment, Shimr ? Vous êtes plus digne d’être puni par Dieu

puisque vous avez défié la vérité incarnée par le petit-fils du Saint Prophète (S).

 

À ce moment, Mouslim ibn Awssaja dit à Imam al-Houssayn (AS) :

« Ô petit-fils du Saint Prophète (S), que je sois sacrifié pour vous,

permettez-moi de tirer une flèche vers lui. »

 

Imam répondit : « Non, ne le faites pas. Je ne veux pas commencer le combat. »

Cette prise de position et bien d’autres démontrent que le Maître des Martyrs

était pacifique et non pas belliciste.

Il ne voulait pas faire la guerre,

et suivait les traces de son Père Imam Ali (AS),

qui enseignait à ses hommes, lors de la Bataille du Chameau par exemple,

d’ouvrir d’abord des dialogues pacifiques avec les ennemis.

 

La mission de l’Imam Houssayn (AS) était de réformer et de corriger le faux.

Il se soulevait contre le mal.

C’est pourquoi il prononça plusieurs sermons instructifs à Makkah,

sur la route vers Karbala, et même le Jour de Ashoura.

Pour lui, dans la défense de la vérité et de la justice Divines,

combattre était le dernier recours, après que toutes les autres possibilités

de réformation pacifique aient échouées.

z

Orateur

j

Catégories

Date

23 octobre 2020