Dars Le voyage du Prophète SAW

La 6ème chose que le Prophète saw a vue est une femme dont les 2 mains et les 2 pieds sont attachés et un serpent et un scorpion se promènent sur elle. Elle ne peut rien faire pour chasser ce serpent et ce scorpion. Cette femme ne faisait pas attention lors du ghoussl et concernant le taharat (la pureté).

Nous avons un vêtement pour chaque occasion (au marché / lors des wildats / lors des décès de Moeminines etc.). Nous devrions avoir un vêtement spécial pour le namaz.

La 7ème chose que notre Saint-Prophète saw a vue était une femme qui ne pouvait plus écouter ni parler. Elle était enfermée dans une boîte. Elle recevait toutes sortes de châtiment. Elle commettait l’adultère.

Le 8ème châtiment était représenté par des ciseaux remplis de feu qui coupaient le corps d’une femme en morceaux. Elle portait des vêtements exprès pour attirer l’attention des autres.

La 9ème femme punie avait le visage et le corps entièrement brûlés. Seuls ses yeux étaient intacts, donc elle se servait de ses yeux pour les manger. Elle avait l’habitude de réunir un homme na-mehram et une femme na-mehram.

La 10ème chose que notre Saint-Prophète saw a vue était une femme dont la tête était en forme de chien et le corps en forme d’âne. On insérait du feu par sa bouche. Le feu sortait de son derrière après avoir traversé tout son corps. Cette femme mentait beaucoup. 

Imam Ali A.S. dit : « Si vous voulez connaître quelqu’un, regardez combien cette personne est honnête. » 

La 11ème femme punie a la tête sous forme de chien et elle reçoit toutes sortes de châtiment. Cette femme était très jalouse. Elle ne supportait pas que les autres ont plus qu’elle. Elle n’avait pas de patience.

Notre Saint-Prophète saw a dit : « Comme est chanceuse la femme dont Allah swt et son époux sont satisfaits ! Comme est malchanceuse la femme dont Allah swt et son époux sont mécontents ! »

Nous continuons le voyage de notre Saint-Prophète saw. Il voit une ferme dans laquelle les graines poussent tout de suite alors que les personnes ont à peine planté ces graines. Ces personnes font tellement de jihad qu’elles ont le plus grand barkat. 

Ensuite, il voit des personnes dont la tête ressemble à un chameau. Ce sont des personnes qui récitaient des majalis en raison desquels le fassad était propagé. 

Il voit qu’il y a des personnes qui ont devant elles de la très bonne nourriture et de l’autre côté, il y a de la nourriture qui sent très mauvais. Elles mangent ces choses puantes au lieu de manger la bonne nourriture. Ces personnes assouvissaient leurs désirs de manière haram (nikkah, mou’ta) plutôt que de le faire de manière halal.

Le Prophète saw voit ensuite des personnes. On coupe leurs poitrines et on leur fait manger. Ils propageaient les dires des uns et des autres (guibat).

Il voit un autre groupe à qui on fait manger des cailloux. Ils prenaient des intérêts.

Rassoulallah voit 2 anges (un à gauche, un à droite). L’ange de droite fait doua : « Ô Allah, augmente le rizk de ceux qui donnent sur Ta voie ! » Immédiatement, des biens s’entassent devant les gens derrière lui. Les gens de gauche, qui étaient avares, voit, quant à eux, tous leurs biens disparaître.

Le 17ème châtiment que le Prophète saw voit est le suivant : on allonge des personnes et on met sur leurs têtes de grosses pierres. Elles n’accomplissaient pas le namaz soubho.

Rassoulallah voit ensuite un groupe de gens dont on coupe les estomacs et on leur fait manger. Elles cherchaient les défauts chez les autres. 

Le 19ème châtiment que le Prophète saw voit est le suivant : les vêtements d’un groupe de personnes sont coupés de toutes parts. Elles marchent comme des animaux (à quatre pattes). C’était des personnes riches qui se préoccupaient seulement d’elles. Elles mettaient toutes sortes de vêtements.

Notre Saint-Prophète saw rencontre un ange fait à moitié de feu et à moitié de glaçons. Le feu n’affecte pas la glace. Cet ange loue son Seigneur qui l’a créé comme cela. Il demande à Allah swt de donner une telle sincérité dans le cœur des moemines qu’ils ne se bagarrent jamais et qu’ils vivent toujours harmonieusement.

Il voit ensuite un groupe d’anges qui ont les larmes aux yeux. Certains sont debout, d’autres en roukou, d’autres en sajda. Ces anges pleurent en pensant au statut d’Allah swt. Ce sont les Malaeka-e-Khasheïne. 

Nous en avons terminé avec le 1er ciel. Nous continuons maintenant le voyage du Prophète dans les différents cieux jusqu’au 7ème ciel.


2ème ciel

Notre Saint-Prophète saw rencontre les Prophètes Yahya et Issa A.S. 

Prophète Yahya A.S. était le fils du Prophète Zakariya A.S. et de Bibi Isha’a 

Yahya A.S. et Issa A.S. étaient cousins.


3ème ciel

Notre Saint-Prophète saw rencontre Nabi Youssouf A.S. dont le visage brille telle la lune.

Notre 6ème Imam A.S. dit : « Le bouraq s’arrête après le 3ème ciel. »

À partir du 4ème ciel, notre Saint-Prophète saw monte sur un « mehmil », un genre de carrosse faite entièrement de noor (lumière). Il y a 40 noors en tout.


4ème ciel

Notre Saint-Prophète saw rencontre le Prophète Idriss A.S. qui est venu 200 ans après Nabi Adam A.S. Il a subi beaucoup d’épreuves. 

Notre Saint-Prophète saw voit un dôme splendide. C’est la représentation de la ville de Qoum où les partisans d’Imam Ali A.S. sont rassemblés. 

Les anges demandent au Prophète saw à propos d’Ali A.S. 

Il y a un « shabi » d’Imam Ali A.S. au 4ème ciel.


5ème ciel

Sur le « mehmil » du Prophète saw, 40 noors sont rajoutés.

Notre Saint-Prophète saw rencontre Hazrat Daniel A.S. Il interprétait les rêves. Il était très sage. Il est venu après le Prophète Idriss.

Notre Saint-Prophète saw voit un grand portrait d’Imam Ali A.S. car les anges veulent faire le ziarate d’Ali A.S.

Les anges du 5ème ciel disent qu’ils viennent visiter les partisans d’Ali A.S. aux heures des 5 prières quotidiennes. 


6ème ciel

Notre Saint-Prophète saw rencontre le Prophète Moussa A.S. Selon une autre rivayate, Nabi Haroun l’accompagne.

Les anges du 6ème ciel racontent : « Nous allons accomplir le hajj chaque année au Bayt-e-Mamour au 7ème ciel. On nous donne un large papier sur lequel sont écrits les noms des partisans d’Ali A.S. Nous prenons ce papier et nous l’appliquons (le massons) sur nos corps. »


7ème ciel

Avant le voyage vers le 7ème ciel, 40 noors sont ajoutés au « mehmil » du Prophète saw.

La 1ère chose qu’il voit est le Baytoul Mamour. Juste à côté, se trouve le Jannatoul Mava où résident les habitants du Paradis.

Notre Saint-Prophète saw rencontre Nabi Ibrahim A.S. qui était le Prophète qui lui ressemblait le plus.

Notre Saint-Prophète saw fait le tawaaf, accomplit 2 rakats de namaz. Rassoulallah n’est pas seul. Il est accompagné de compagnons. Il a des compagnons dont les vêtements sont sales et d’autres aux vêtements propres. Il demande que seuls les derniers rentrent dans la Baytoul Mamour. Il s’agit bien sûr ici des vêtements du taqwa.

Parlons du touba, un arbre qui se trouve dans le Jannatoul Mava et que le Saint-Qouran mentionne. C’est un arbre tellement grand que si un arabe monte sur son cheval qui court à toute vitesse durant 100 ans, Il ne pourra voir que l’ombre de cet arbre.

Il y a 2 rivières sous l’arbre de Touba : Salssabil et Kawthar. Notre Saint-Prophète saw boit de l’eau du Kawthar et fait le ghousl dans la source de Salssabil.

Puis, notre Saint-Prophète saw entre au Paradis. Il voit les châteaux des Massoumines A.S.

Il voit 4 rivières : la première remplie de miel, la seconde de vin, la troisième d’eau khalis et la quatrième de lait.

De nombreux enfants accompagnent Nabi Ibrahim A.S. Ce sont les enfants des moeminines qui sont décédés. C’est Ibrahim A.S. qui prend la responsabilité de s’occuper d’eux. 

Jibraïl présente des « routoub » (dattes) sur un plateau à notre Saint-Prophète saw. Ils sont plus sucrés que le miel et ont une odeur plus forte que le musc. 

Les anges disent à Rassoulallah : « Le jour du vendredi, nous prenons (nous récitons) les noms de ceux qui aiment Ali A.S. et grâce à ces noms, nous avons beaucoup de barkat. »

Les anges mettent de côté des choses pour les pauvres  qui dans le monde, persévèrent (font sabr) et résistent à la tentation du haram.

L’arbre Touba est mentionné dans la Sourate Ra’ad, verset 29. Selon certains rivayates, cet arbre est dans la maison d’Ali A.S. Selon d’autres rivayates, il se trouve dans la maison du Saint-Prophète saw. 

Dans un hadith, notre 6ème Imam A.S. mentionne une liste de personnes qui auront la chance de recevoir les feuilles de ce touba. Dans cette liste, nous trouvons :
1.    Ceux qui gardent les amanates des autres (notamment les secrets)
2.    Ceux qui respectent leurs promesses
3.    Ceux qui sont véridiques

j

Catégories

Date

17 février 2015