Allah (swt) nous a confié ce corps et cette âme. Mais comment en prenons-nous soin ? Nous en faisons ce que nous voulons ! Imaginons une voiture 🚙 dans laquelle nous mettons du gazole au lieu du sans plomb. Que va-t-il se passer ? La voiture ne va plus fonctionner. Imaginons que nous fassions ce que bon nous semble avec notre téléphone 📱 Il arrêtera de fonctionner. Mais ce corps continue de fonctionner malgré le fait que nous n’en prenons pas soin ! Quand nous désobéissons à Allah (swt), nous nuisons à notre âme.

Quand une personne plante une graine et qu’une pousse survient 🪴, elle est tellement fière ! Parfois, en la voyant si enthousiaste, nous sommes étonnés ; nous trouvons qu’il n’y a rien de spécial. Mais cette personne a fait tellement d’efforts pour faire pousser cette graine. Nous devons être des jardiniers et planter de bonnes choses ! 💐

Regardons Sayyidah Zaynab (a) ! Elle était si forte ! Malgré toutes les épreuves qu’elle a endurées et tous les membres de sa famille qu’elle a perdus, elle était forte dans le palais de Yazid que lui-même était étonné de voir une femme si forte !

Dans la Sourate Nahal, n° 16, verset 97, Allah (swt) dit : « Quiconque, mâle ou femelle, fait une bonne œuvre tout en étant croyant, Nous lui ferons vivre une bonne vie. Et Nous les récompenserons, certes, en fonction des meilleures de leurs actions. »

Celui qui fait le premier geste est meilleur et nous ne pourrons pas lui rendre la pareille. Le premier qui fait salam a 99 thawab et celui qui répond 1 seul. Rappelons-nous l’histoire de la dame qui a accueilli le roi 🤴🏼 et lui a donné tout ce qu’elle avait : une vache 🐄 qu’elle a sacrifiée pour nourrir le roi malade. Quand le roi s’est rétabli, il a voulu offrir à la dame la moitié de son royaume mais cela était largement insuffisant car :
– il rendait les faveurs qu’il avait reçues (alors qu’elle était la 1ère à le gâter)
– il ne voulait donner que la moitié de ce qu’il possédait alors qu’elle lui avait tout donné

Quand nous faisons une bonne œuvre, est-ce vraiment un acte « saleh » ? Si nous faisons une bonne chose, nous devons rien attendre en retour. Si nous faisons quelque chose en espérant que les autres nous remercient et nous apprécient, cela veut dire qu’il y a un problème dans notre niyyat.

Le mois de Ramadhan est le mois durant lequel nous devons renaître. 👶🏼

Ĥayāatan Ţayyibatan signifie que notre nafs est purifié et nous regrettons tellement lorsque nous commettons des péchés.

Imaginons un tapis très sale chez nous. Si nous ramassons une petite saleté, voyons-nous une différence ? Non ! Car il y a tellement de saletés. Mais le jour où nous faisons le grand nettoyage 🧹🧽, si nous voyons une seule saleté sur ce tapis, nous serons mal à l’aise ; nous nous hâterons de ramasser cette saleté.

Nous avons été créés purs et massoume mais ce sont nos péchés qui nous ont mis dans cet état. Il y a un voile entre Allah (swt) et nous.

Dans les versets 98 à 100, Allah (swt) dit : « Lorsque tu lis le Coran, demande la protection d’Allah contre le Diable banni. Il n’a aucun pouvoir sur ceux qui croient et qui placent leur confiance en leur Seigneur. Il n’a de pouvoir que sur ceux qui le prennent pour allié et qui deviennent associateurs à cause de lui. »

Compte-rendu réalisé par l’équipe Shia974 ✨