Dars 27 Ramadhan 1436 – Agha Moledina

Les aalim ont mentionné à la 31ème méthode que nous devons garder quotidiennement un petit moment pour rester seul à penser à Allah (swt).

Dr Mutahari a dit : « Tous les jours, sacrifiez 1h de votre vie, coupez-vous de ce monde pour Allah (swt), si vous estimez qu’une heure est trop, alors 30 min, 15 min, 10 min ou même 5 minutes quotidiennement. »

Avez-vous déjà vu quelqu’un avoir plein de problèmes mais qui arrive quand même à bien dormir ? Je connais un homme, qui, lorsqu’il stresse, fait le wouzou avant de dormir. Lorsqu’il dort, il se couvre avec sa couverture comme quelqu’un qui a peur et discute en pleurant avec Allah (swt). Et en quelques minutes, il arrive à dormir.

Si vous pleurez devant la vie, elle vous humiliera et vous rabaissera mais si vous pleurez devant Allah (swt), il viendra vous aider et vous élèvera.

Les aalims nous conseillent beaucoup la méditation en réfléchissant sur notre objectif dans la vie. Pendant 15 minutes, pensez à tout ce qu’Allah (swt) vous a donné et à ce que serait devenu votre vie sans ces Bénédictions, comme par exemple l’amour des Ahlulbayt ! Où serions-nous ? Nous commettons tant de péchés, mais malgré cela, Il nous demande de nous repentir.

Il nous a donné tant de choses sans même Lui demander, mais alors pourquoi ne nous donnerait-Il pas lorsque nous demandons ?

Sheikh Hussain Ansarian a précisé qu’il y a des péchés qui empêchent nos vœux d’être exaucés : les mauvaises intentions, l’hypocrisie, le manque de confiance en Allah (swt), le fait de retarder sans raisons nos prières, abandonner les bonnes actions (ex : le sadaqa), prononcer des paroles désagréables aux gens.

La 32ème méthode consiste à avoir un amour total en Allah (swt).

Nous aimons tous Allah (swt), mais l’aimons-nous comme Il devrait être aimé ? Ce ne sont pas seulement les grands ulémas qui peuvent aimer Allah (swt) ainsi. Nous devons d’abord faire une introspection : Est-ce que j’aime Allah (swt) ?

Si oui, quelle en est la preuve ? Nous accomplissons des ibaadats avec tant de difficultés, mais ces prières sont pour nous-mêmes. Ces ibaadats ne diminuent en rien Sa Grandeur !

Sheikh Mohsin Qaraati a dit qu’à la nuit de Ashura, Imam Hussain (as) a demandé une nuit supplémentaire. L’a-t-il demandé pour prier ? Non, mais parce qu’il était amoureux de la salaat, il voulait une nuit supplémentaire pour prier de tout son cœur.

Il est dit qu’il existe 4 000 secrets dans la prière, un des secrets est qu’à travers la prière, l’être humain se rapproche d’Allah (swt).

Pourquoi ne voulons-nous pas commettre des péchés ? Par peur des supplices de la tombe, des châtiments, d’être éloigné des Miséricordes et Bénédictions d’Allah (swt). Mais avons-nous déjà essayé de les éviter par amour pour Allah (swt) ? Ce n’est pas mauvais, mais nous devons mettre Allah (swt) avant tout et non pas le Paradis ou l’enfer.

Il existe 5 méthodes pour obtenir l’amour d’Allah (swt) :

     Coupez-vous du monde quelques instants pour vous rappeler d’Allah (swt)
     Seuls, pensez aux Bénédictions d’Allah (swt)
     Restez en contact et discutez de vos faiblesses avec des aalims en qui vous avez confiance.
     Efforcez-vous d’obéir à Allah (swt), c’est automatique, si vous obéissez à quelqu’un il vous aimera.
     Demandez de l’aide à Allah (swt) et suppliez-Lui de remplir votre cœur de Son Amour.

La 33ème méthode consiste à toujours penser à Allah (swt). Dites-vous qu’Il est présent, qu’Il vous voit et qu’Il vous entend.

Nous devons penser à Allah (swt), nous devons faire de Lui notre priorité.

Il est mal élevé de s’assoir en allongeant ses jambes au massit. Un zawaar était parti au ziyarat de Imam Hussain (as), il était fatigué et s’est assis près d’un poteau et a allongé ses jambes en disant :

     Ô Imam Hussain, j’ai mal aux jambes… excusez moi…

Un serviteur est passé par là et a giflé l’homme et lui a dit :

     N’as-tu pas honte de t’assoir comme cela au haram e Imam Hussain ?!

Le soir, le serviteur a rêvé d’Imam Hussain (as) et sur son visage, il y avait la trace d’une gifle. Il a dit :

     Ô Imam, qu’avez-vous eu?
     Quelqu’un m’a giflé aujourd’hui.
     Qui vous a fait ça ?
     C’est toi.
     Mais comment ca ?
     Ce visiteur me parlait de ses douleurs et a allongé ses pieds en s’excusant. Sans même lui demander pourquoi il s’était assis ainsi, tu l’as giflé !

Muqaddas e Ardebili était noyé dans l’amour d’Allah (swt). Lorsqu’il s’asseyait seul, il pliait ses jambes, même lorsqu’il dormait ! Lorsqu’on lui demandait il disait :

     Allah est partout… comment puis-je Lui manquer de respect ?

Au moment de mourir, il fallait rallonger ses pieds et lorsque les gens lui ont demandé il a dit :

     Toute ma vie j’ai vécu ainsi et je ne veux pas partir en lui manquant de respect. Je veux mourir de cette manière.

Mais au final, il a réalisé qu’il ne lui restait que quelques instants à vivre et a dû allonger ses jambes avec difficultés en disant : Ô Allah, c’est parce que Tu l’as ordonné que je le fais …

Le zikr d’Allah (swt) est la clé qui apaise les cœurs.

Questions-réponses :

v Qu’est-ce qu’un miskine et un fakir d’après les massaels de Ayatullah Sistani ?

Un fakir est  celui qui n’a pas les moyens de subvenir à ses besoins annuels ou qui n’a aucune aide pour cela, qui est seul. Par exemple, dans le cas où un père est dans le besoin et que son fils l’aide en lui donnant de l’argent, alors le père n’est pas un fakir, sauf si malgré tout il lui manque 100€ par exemple, dans ce cas vous pouvez l’aider.

Un miskine est celui qui est dans une situation encore pire que le fakir. C’est celui qui n’a même pas le minimum.

z

Orateur

j

Catégories

Date

8 mai 2020