Compte-Rendu Majalis de Cheick Moustafa Moledina Vendredi 22 mai 2015 – 4 Shaban 1436 – Wiladat Hazrat Abbas as

Sayyida Zainab ahs était 21 ans plus âgée que H. Abbas.

3 filles d’Imam Ali as s’appellent Zainab et 3 ont pour kouniyat Oumme Koulthoum.

Le hussainiyat demande du sacrifice et le vrai amour.

Allama Arif Husain al Husaini était le représentant[1] d’Ayatollah Khoei à Karachi. Il a été shahid. Il disait : « Celui qui n’a pas le désir du sacrifice en lui ne peut pas être considéré comme husaini. »

La bravoure représente la force du cœur. Alors que j’ai beaucoup de pouvoir, de force, je ne l’utilise pas à mauvais escient car je suis un goulam[2] de H. Abbas as.

Cela faisait 10 jours que les soldats de Yazid n’avaient pas dormi car ils avaient très peur de H. Abbas qui les empêchait d’atteindre Houssain as.

La grande leçon que nous apprenons de Hazrat Abbas as est la sincérité. Cette nuit, apprenons à nous connaître, soyons sincères.

Allama Abbas Azizi raconte qu’il y avait un homme qui souhaitait mourir et être enterré à Karbala. Un jour, il a eu l’opportunité de se rendre à Karbala. Il tombe très malade, son état se dégrade. Il demande à ses hommes de l’emmener au mausolée de H. Abbas et de revenir chercher son mayyat le lendemain. Il est fier de pouvoir mourir à Karbala.

Quand les gens s’en vont, Shaytan murmure à cet homme et lui rappelle sa femme, ses enfants, son pays. Aussi, l’intention de cet homme chance. Ce grand désir qui habitait son cœur depuis des années, s’en va.

Il s’endort et voit en rêve H. Abbas as qui lui dit : « Tu veux t’en aller ? Vas-y, tu es guéri. Tu peux rentrer à ton pays. »

A Karbala, il y avait un oulama[3] qui était arrogant. Un jour, il est assis avec ses amis. Il leur dit : « Vous savez que mon statut est supérieur à Abbas ? Je suis plus savant que lui, je suis plus brave que lui… » Ses amis sont choqués et lui demandent d’arrêter car ils ne peuvent pas en entendre plus. Dans la nuit, cet alim voit en rêve H. Abbas as qui lui fait comprendre qu’il a tort de penser comme cela. Ce alim regrette énormément et se rend immédiatement au mausolée de H. Abbas as et il s’enchaîne au Zari moubarak.

Si vous avez l’occasion dans votre vie de vous rendre dans un Mehfile Abbas, faites cette expérience. Enchaînez-vous au Zari moubarak ou au alam de H. Abbas et présentez-vous comme un esclave de H. Abbas as. Vous verrez quelle spiritualité vous obtiendrez de cette expérience.

Même les ennemis louaient Abbas as.

Dans le palais de Yazid, un homme regarde le alam de H. Abbas.

L’endroit où l’on tient le alam était intact : cela prouve que H. Abbas était fidèle. Il a tenu l’étendard, même quand ses mains ont été shahid, il n’a pas lâché l’étendard.

[1] vakil
[2] serviteur, partisan
[3] savant

z

Orateur

j

Catégories

Date

11 mai 2020