Compte-Rendu Majalis de Cheick Moustafa Moledina JEUDI 10 AVRIL 2014

Depuis plusieurs jeudis, nous sommes en train de discuter et réfléchir sur la Sourate Mounafiqoune. Nous sommes arrivés au verset 4 : le sujet que nous avons étudié durant les 3 premiers versets est en train d’être complété. Le verset 4 que j’ai récité devant vous est traduit comme suit : « Et quand tu les vois, leurs corps t’émerveillent; et s’ils parlent, tu écoutes leur parole. Ils sont comme des bûches appuyées (contre des murs) et ils pensent que chaque cri est dirigé contre eux. L’ennemi c’est eux. Prends-y garde. Qu’Allah les extermine! Comme les voilà détournés (du droit chemin). »

En regardant cette personne, on ne se douterait jamais qu’elle est hypocrite.

Prenons l’exemple des compagnons de notre Saint-Prophète saw comme Talha et Zoubayr. Ils étaient tellement pieux ; ils se sont opposés aux 3 califes ; ils ont dit qu’ils étaient à Ghadir et que ces califes n’étaient pas justes d’avoir arraché le califat que seul Ali A.S. méritait. Talha et Zoubayr avaient très envie d’avoir le pouvoir ; ils souhaitaient devenir calife. Ils étaient très en colère quand les gens se sont dirigés vers Imam Ali A.S. Ils sont allés voir Imam Ali A.S. afin d’avoir un poste mais Imam A.S. s’est rendu compte qu’ils étaient « salis » par cette soif du pouvoir. Insatisfaits, Talha et Zoubayr se sont dirigés vers Aisha et ont commencé à dire du mal d’Imam Ali A.S.

Ayatoullah Mohammadi Ray explique combien une personne éloquente qui sait bien parler peut avoir un impact sur les autres. Il raconte l’histoire d’un pêcheur qui réussit une fois à pêcher un très gros poisson qu’il n’a encore jamais vu. Il décide d’aller au palais du roi pour lui faire cadeau de ce poisson. Le roi est très content et se dit que ce pêcheur a pensé à lui durant ce moment exceptionnel de sa vie. Il ordonne à son trésorier de remettre 4000 pièces d’or à ce pêcheur. La reine est mécontente. Elle lui dit qu’il a été trop généreux. Il se rend compte de son erreur. Il demande à son épouse de l’aider à trouver une solution. Sa femme lui dit alors de rappeler le pêcheur et de lui demander si le poisson qu’il lui a donné est mâle ou femelle. Elle lui conseille : « S’il te dit que c’est un mâle, dis-lui que tu souhaitais une femelle et s’il te dit que c’est une femelle, dis-lui que tu voulais un mâle. » Le roi fait venir le pêcheur et lui pose la question. Le pêcheur, qui est très intelligent, répond que ce n’est ni un mâle, ni une femelle mais qu’il s’agit du genre neutre. Le roi est très content de cette réponse et ordonne que 4000 pièces d’or supplémentaires soient remises au pêcheur. Au moment de quitter le palais, l’homme fait tomber une pièce. Il se baisse pour la ramasser, l’embrasse et la met dans sa poche. La reine est très en colère. Elle s’approche de son mari et lui lance : « Tu as vu comme ce pêcheur est avare ! Il ne laisse même pas une pièce sur 8000 pour un pauvre qui passerait par là ! » En entendant cela, le pêcheur répond : « Votre Majesté, je ne pouvais pas supporter que votre portrait qui se trouve sur les pièces puisse être écrasé par quelqu’un qui passerait par là. C’est pour cela que je me suis précipité pour ramasser la pièce tombée par terre ! » Ce pêcheur avait vraiment l’art du discours ! Il savait bien parler ! Le roi était tellement heureux de sa réponse qu’il ordonna qu’on lui remettre encore 4000 pièces.

Savoir parler est un art. Méfions-nous des discours de Zakir Naik. Il est un grand orateur ; il sait parler mais méfiez-vous de la façon dont il peut agir sur notre foi.

Dans l’ouvrage Oussoul-e-Kafi, volume 4, nous trouvons un hadith rapportant que notre Saint-Prophète était un jour assis avec ses compagnons et il leur a dit : « Ô les musulmans, ne critiquez pas les autres croyants et ne révélez pas leurs défauts devant les autres ; autrement, Allah swt révèlera vos défauts aux yeux des autres. » Voici un grand enseignement pour nous ! Efforçons-nous de garder secret les défauts de nos frères croyants !

Dimanche soir, c’est le shahadat de Hazrat Oummoul Banine, la maman de Hazrat Abbas A.S. Je vous recommande de venir au majalis qui sera récité tout de suite après le namaz maghribain inshAllah.

z

Orateur

j

Catégories

Date

16 mai 2020