Compte-Rendu du Majalis de Mouliani Bashira bén Vazir du 22 mars 2015

Même si nous passons toute notre vie en ibadats, nous n’aurons pas remercié Allah swt pour une seule des Bénédictions qu’Il nous a données. Sans l’intercession de nos Massoumines A.S., n’espérons pas obtenir le Paradis.

Dans Biharoul Anwar, volume 103, notre Saint-Prophète saw déclare que le Jour du Jugement, le meilleur intercesseur sera notre époux.

Notre Saint-Prophète saw dit :

Allah swt n’aime pas les ibadats de 3 groupes de personnes :
         l’esclave qui s’enfuit de chez son maître
         un homme ou une femme qui porte un vêtement qui le rend fier
         une femme dont le mari est mécontent

Notre 6ème Imam A.S. dit que si une femme prie toute la nuit alors que son époux est insatisfait d’elle, aucun de ses ibadats ne sera valide.

Si une femme veut satisfaire un homme na-mehram, si par exemple elle porte un parfum pour attirer les hommes, son ibadat avec ce parfum sera invalide.

Dans Biharoul Anwar, volume 103, le Prophète saw dit : « Si un homme déclare à sa femme qu’il n’a eu aucun bonheur avec elle, tous ses ibadats sont invalides. »

Mais l’Islam a mis un équilibre entre hommes et femmes. Si la femme a des responsabilités, c’est aussi le cas de l’homme.

Notre Prophète saw explique que si un homme est avare envers sa famille, s’il a des biens mais il ne donne pas suffisamment à sa femme et à ses enfants, cet homme est mauvais.

Notre 6ème Imam A.S. déclare que plus un homme est pieux, plus son imane est fort, plus son amour pour son épouse est grand.

Aujourd’hui, les femmes se plaignent. Elles disent qu’elles en ont marre, qu’elles veulent divorcer de leurs époux. Le talaq est autorisé mais Allah swt le déteste. Nous ne devons pas abuser du talaq.

Quelle en est la raison ? La femme actuelle veut la liberté, elle veut tout commander.

Le talaq est autorisé uniquement lorsque les limites sont dépassées et que la femme ne peut plus supporter la situation.

Un jour, Ibne Abbas vient voir Imam Ali A.S. et lui demande quel est le rang, quels sont les fazilates des Panjetanes. Imam Ali A.S. explique qu’Allah swt a créé un nour qu’il a divisé en 2 : le nour de Mohamamd saw et le nour d’Ali A.S. Il explique ensuite quelle est l’influence des noors des 5 Panjetanes sur tout l’univers.

Quand 4 choses entrent dans une maison, le barqat s’en va :
         khayanat (non-respect des droits des autres / non-restitution des biens confiés)
         le vol
         l’alcool
         l’adultère

Je voudrais vous parler de Mahdi-e-Bahroul Ouloum.

Bahroul Ouloum est le titre qu’Imam-e-Zamana lui a accordé. Ce titre signifie « océan de la Connaissance ».

Il a passé toute sa vie à Najaf. Il part à Makka juste pour 2 ans. Quand les aalims des Ehle Sounnate se rendent compte de sa personnalité, ils pensent qu’il s’agit d’Imam-e-Zamana en personne.  Au bout de deux ans, il est obligé de quitter Makka.

Un jour, il anime un débat avec 3000 juifs à Najaf et ces juifs deviennent tous Shias car il les convainc par ses arguments.

Sous la chaleur accablante de Najaf, lorsqu’il sortait pour se rendre au Hawza, un nuage le protègeait du soleil.

170 ans après son décès, son kafan était intact.

Un jour, il demande à Imam-e-Zamana qui sera son voisin au Paradis. Mahdi-e-Bahroul Ouloum va à la rencontre du jeune qui sera son voisin. Il reste avec lui durant 3 jours mais ne remarque rien de si spécial chez ce jeune. Il pose ensuite la question au jeune. Ce dernier explique que son père voulait qu’il épouse sa cousine et il a accepté pour faire plaisir à son père. La nuit de noces, sa nouvelle épouse lui dit qu’elle a commis des péchés durant sa jeunesse et qu’il ne mérite pas une femme aussi mauvaise qu’elle. Mais il décide de pardonner son épouse pour plaire à Allah swt. C’est ce beau geste de sa part qui lui a valu un statut tel qu’il puisse être le voisin de quelqu’un comme Mahdi-e-Bahroul Ouloum.

Je souhaite également vous dire quelques mots sur Allama Amini, qui a écrit l’ouvrage al-Ghadir. Un jour, quand il est en difficulté, Imam-e-Zamana vient lui-même l’aider.

Quand Imam A.S. réapparaîtra, nous nous dirons que nous l’avons déjà vu à plusieurs reprises.

Quand Allama Amini décède, un groupe de Oulamas décident de faire un programme durant les Ayyame Fatema et ils invitent Agha Mohammad Hadi Amini, le fils de Allama Amini.

Un homme a édité le livre de son père sans demander son autorisation et Agha Mohammad Hadi Amini est mécontent de lui et le poursuit au tribunal. L’homme présente ses excuses à Agha Mohammad Hadi Amini mais il ne veut rien entendre.

Lorsque le fils d’Allama Amini va faire l’Oumrah, il voit son père en rêve : il lui raconte que Sayyida Fatima ahs lui a demandé de dire à son fils de pardonner l’homme qui a édité le livre sans permission.

L’homme déclare qu’il ne savait pas qui interpeller dans sa situation. Comme il était complètement désespéré, il a demandé à Sayyida Fatima ahs de l’aider.

z

Orateur

j

Catégories

Date

8 mai 2020