Majalis de Sheikh Afzal Merali, Nuit du 24 Ramadhan 1439, Vendredi 8 juin 2018 - Majaliss - Shia 974 - Chiite à l'Ile de la Réunion

Aller au contenu

Menu principal :

Les Majaliss > Majaliss de Saint Denis > Dars et Majaliss du mois de Ramadhan 1439
Shia 974 ( Chiite à l'Ile de la Réunion )

Majalis de Sheikh Afzal Merali
Nuit du 24 Ramadhan 1439, Vendredi 8 juin 2018



D’après nos traditions, lorsque nous faisons des recherches, tout a commencé avec le Prophète Adam (as). Il avait une famille et des enfants. La société dans laquelle ils se trouvaient n’était pas aussi complexe. Allah (swt) leur a donc envoyé des Livres adaptés à eux.

Après cela, le Prophète Shith (as) a aussi eu plusieurs livres. La société n’était pas assez développée pour qu’une Shariat complète leur soit envoyée.

Quand nous regardons les âges des Prophètes, celui du Prophète Nuh (as) était le plus élevé. Il avait plus de 1 000 ans. Le Prophète Nuh est connu comme le Shaykh ul Ambia (le plus grand des Prophètes).

Dans le Ziyarat e Waretha, nous trouvons « Nuh an Nabiyallah ».

Le Prophète Nuh (as) a invité le peuple à croire en son message mais le peuple était têtu et n’a cessé de l’humilier. Lorsqu’il parlait à son peuple, il les prenait par les sentiments et ne les rabaissait pas afin qu’ils acceptent son message et adorent Allah (swt). Il adaptait son discours selon leur façon de penser. Il les présentait les avantages qu’ils pourraient avoir en rejoignant le droit chemin.

Ensuite il dit à Allah (swt) : "Ô Allah j’ai tenté de les guider nuits et jours, mais ils me tournent le dos et s’enfuient ! Ils ont un cœur dur et lorsque je viens à eux et prie pour eux, lorsqu’ils commettent une erreur, je leur dis qu’ils n’ont pas bien fait, je prie pour leur pardon mais ils n’acceptent pas. Ils mettent leurs doigts dans les oreilles afin de ne pas m’écouter. Ils mettent leurs vêtements sur leurs têtes et continuent leurs péchés.

Je les invite dans un lieu public, je vais secrètement chez eux, peut être qu’ils ont peur d’accepter le message devant tout le monde. Je leur montre les signes de Ton existence. Mais sans succès. Je leur ai demandé pourquoi ils n’avaient pas peur de Toi. Je leur ai dit que Tu les as créés par étape, je leur ai demandé s’ils avaient vu le ciel. Mais ils ne m’ont pas cru."

Le peuple ne voulait pas croire en son message en raison de la quantité de péchés qui avaient été commis par eux.

Le Prophète a ensuite envoyé ses malédictions sur eux.

Imam aurait pu très bien envoyer ses malédictions également. Il avait le Ilm du Koun Fayakoun. Après son martyr, plusieurs signes de punitions ont vu le jour et les gens étaient effrayés.

Face à la patience de ce Prophète, Allah (swt) a envoyé une salutation spéciale dans le Saint Qur’an.

A Karbala aussi, l’Imam Hussain (as) avait fait tout son possible pour faire comprendre aux gens mais ils ne voulaient pas écouter. Quand Imam leur donnait un sermon, il allait sur un chameau afin qu’ils ne pensent pas qu’Imam est venu se battre. Lorsqu’il allait sur le champ de bataille, Imam allait sur un cheval.

Il leur a dit « Ne suis-je pas le petit-fils du Prophète ? Je ne veux rien de votre part, même pas de l’argent ! » Imam a essayé à plusieurs reprises...mais sans succès.


Compte-rendus réalisés par une Kaniz-e-Fatima

 

Menu

Les Majaliss

 

Rechercher sur le site

Accueil du site

Mosquée de Saint-Denis à la Réunion

Divers Majaliss

Le Madressa

Mosquée de Saint-Paul à la Réunion

Majaliss en vidéo

Mentions légales

Les Majaliss

Mosquée de Saint-Pierre à la Réunion

Majaliss en audio

Suivez nous

Audios et Vidéo

Mosquée de Saint-André à la Réunion

Calendrier Chiite

 

Nawhas et Qassidas

Mosquée de Mamoudzou à Mayotte

Nous contacter

 

Création 

Référencement 

Shia 974    Copyright © 2008 / 2018 Tous droits réservés

Hébergement   

Retourner au contenu | Retourner au menu