Dars de Sayed Zayghaam Rizwi, Nuit du 10 Ramadhan 1439, vendredi 25 mai 2018 - Majaliss - Shia 974 - Chiite à l'Ile de la Réunion

Aller au contenu

Menu principal :

Les Majaliss > Majaliss de Saint Denis > Dars et Majaliss du mois de Ramadhan 1439
Shia 974 ( Chiite à l'Ile de la Réunion )

Dars de Sayed Zayghaam Rizwi,
Nuit du 10 Ramadhan 1439, vendredi 25 mai 2018


L’association du corps et de l’âme font l’être humain, nous savons très peu de choses à propos de cela.

Ce ne sont pas les yeux qui regardent, mais c’est l’âme qui regarde à travers les yeux. Tout comme les oreilles n’écoutent pas, mais c’est l’âme qui écoute à travers les oreilles, ainsi de suite.

De la naissance jusqu’à la mort, l’être humain prend 8 à 10 ans de sa vie pour changer physiquement. Allah (swt) décrit parfaitement la création de l’être humain mais quand il s’agit de l’âme, la description est brève dans le Saint Qur’an. Il décrit comme étant la deuxième création qui constitue l’être humain, en plus du corps.

Si un enfant vous demande comment est faite la boîte noire de l’avion, que direz-vous ? On dira à l’enfant qu’il est trop petit pour comprendre. On lui expliquera brièvement. Ainsi nous n’avons pas non plus assez de capacité pour comprendre l’âme, raison pour laquelle il n’y a aucune description détaillée.

Le corps a eu un début et une fin, contrairement à l’âme qui ne connaît pas de fin, qui ne connaît pas la mort. D’après notre idéologie, lorsqu’une personne décède, c’est uniquement le corps qui meurt mais l’âme reste vivante.

Le corps connaît des âges (depuis la naissance jusqu’à X années) cependant, l’âme est éternelle. En ourdou, la mort se dit « intekaal » ce qui veut dire être « mountakil », être transféré, ici, c’est l’âme qui est transférée d’un corps vers un autre corps.

Comment est-ce possible ? Avez-vous déjà rêvé ? Comment est-ce possible de rêver de plusieurs situations alors que vous êtes au lit en train de dormir ? Lorsque vous faites un cauchemar, vous vous réveillez en transpirant. La raison est qu’il y a deux corps. En dormant, l’âme connait un transfert d’un corps à un autre et il y a donc une connexion, une liaison entre les deux corps.

À la mort, il y a un corps, le « jism-e-barzakhi » qui se trouve au Barzakh et l’âme est transférée du corps se trouvant dans ce bas-monde, vers le corps qui se trouve au Barzakh.

L’âme est le pilier, c’est le pouvoir du corps. De ce fait, l’être humain se trouvant dans ce bas-monde n’est pas du tout en mesure de comprendre l’âme.

La spiritualité ne repose pas sur le corps, mais c’est l’âme qui la perfectionne. Le cœur ou l’âme est la maison d’Allah (swt) et personne ne peut se trouver dans ce cœur ou cette âme excepté Allah (swt).


Compte-rendus réalisés par une Kaniz-e-Fatima

 

Menu

Les Majaliss

 

Rechercher sur le site

Accueil du site

Mosquée de Saint-Denis à la Réunion

Divers Majaliss

Le Madressa

Mosquée de Saint-Paul à la Réunion

Majaliss en vidéo

Mentions légales

Les Majaliss

Mosquée de Saint-Pierre à la Réunion

Majaliss en audio

Suivez nous

Audios et Vidéo

Mosquée de Saint-André à la Réunion

Calendrier Chiite

 

Nawhas et Qassidas

Mosquée de Mamoudzou à Mayotte

Nous contacter

 

Création 

Référencement 

Shia 974    Copyright © 2008 / 2018 Tous droits réservés

Hébergement   

Retourner au contenu | Retourner au menu