Dars de Mulla Nissar, Journée du 17 Ramadhan 1439, Samedi 2 juin 2018 - Majaliss - Shia 974 - Chiite à l'Ile de la Réunion

Aller au contenu

Menu principal :

Les Majaliss > Majaliss de Saint Denis > Dars et Majaliss du mois de Ramadhan 1439
Shia 974 ( Chiite à l'Ile de la Réunion )

Dars de Mulla Nissar
Journée du 17 Ramadhan 1439, Samedi 2 juin 2018


La sourate al Hamd est la frontière entre le croyant et le mécréant. Al Fatiha veut dire l’ouverture.

Rappelons-nous le dua à réciter en entrant dans le masjid « Allahuma Aftahni abwaba rahmatika ».

Une prière ne peut pas être exacte si la Sourate al Hamd n’est pas récitée. Bismillahir Rahmanir Rahim fait partie de cette Sourate et doit être récité avant de débuter celle-ci.

Chaque Sourate a un Bismillah spécifique, raison pour laquelle la Sourate at Tawbah n’en possède pas.

Le Saint Prophète (saw) a dit « Ali est avec le Qur’an et le Qur’an est avec Ali ».

La sourate al Hamd nous explique la relation que doit avoir le serviteur avec son Seigneur.  C’est la fondation du Saint Qur’an, c’est une sourate présente uniquement dans le Saint Qur’an. C’est une Sourate qui a été révélé à deux reprises : une fois à la Mecque, une fois à Médine.

La Sourate al Hamd possède plusieurs autres noms dont al Waafiya (indispensable), al Kaafi (suffisant), ash Shukr (louanges d’Allah (swt)), as Salaat, ash Shifaa (guérison).

Quand une personne est malade, récitez 70 fois la sourate al Hamd dans de l’eau et faites-lui boire. Insha’Allah la guérison lui sera accordée.

Le saint Qur’an n’a subi aucun changement, rien n’a été ajouté et rien n’a été supprimé ; cependant, les Sourates ont été déplacées. 86 Sourates ont été révélées à la Mecque sur le Oussoul-e-Dine et 28 Sourates ont été révélées à Médine sur le Fourou-e-Dine.

Si nous comptons Bismillahir Rahmanir Rahim, d’après la numérologie, nous retrouvons 786. C’est la raison pour laquelle des personnes préfèrent écrire 786, plutôt que Bismillah, afin de respecter le Nom d’Allah (swt).

Si nous lisons le Saint Qur’an en arabe, nous obtiendrons des sawaab ; or, si nous lisons la traduction, nous obtiendrons des bénéfices mais pas de sawaab. Les traductions sont souvent toutes différentes.

C’est une langue qui nous unit, tout comme la salaat qui doit être récitée en arabe.


Compte-rendus réalisés par une Kaniz-e-Fatima

 

Menu

Les Majaliss

 

Rechercher sur le site

Accueil du site

Mosquée de Saint-Denis à la Réunion

Divers Majaliss

Le Madressa

Mosquée de Saint-Paul à la Réunion

Majaliss en vidéo

Mentions légales

Les Majaliss

Mosquée de Saint-Pierre à la Réunion

Majaliss en audio

Suivez nous

Audios et Vidéo

Mosquée de Saint-André à la Réunion

Calendrier Chiite

 

Nawhas et Qassidas

Mosquée de Mamoudzou à Mayotte

Nous contacter

 

Création 

Référencement 

Shia 974    Copyright © 2008 / 2018 Tous droits réservés

Hébergement   

Retourner au contenu | Retourner au menu