Seminaire sur la vie de couple, Mouliani Bashira Banou Vazir, nuit du 12 Moharram 1439 - Majaliss - Shia 974 - Chiite à l'Ile de la Réunion

Aller au contenu

Menu principal :

Les Majaliss > Majaliss de Saint Denis > Majaliss dames du mois de Moharram 1439 Ile de la Réunion
Shia 974 ( Chiite à l'Ile de la Réunion )

Seminaire sur la vie de couple, Mouliani Bashira Banou Vazir
Nuit du 12 Moharram 1439, Lundi 02 octobre 2017



Le talaq est le seul acte permis (ja'ez) qui mette en colère Allah (swt).

Avant, nos aînés allaient dans la forêt, dans un endroit reculé pour réciter le talaq. Lorsque je demandais la raison, on me disait que c'est parce que là où est récité le talaq, aucune culture ne pousse. Il est malheureux de constater que le talaq est devenu quelque chose de banal aujourd'hui, même au sein des partisans des Ahloul Bayt (as).

Cette nuit, nous allons parler des 3 raisons pour lesquelles le divorce a lieu.

Aujourd'hui, les femmes sont indépendantes financièrement. Une des qualités d'Allah swt est qu'Il est Khaaliq. Il a attribué ce siffat à la maman. Allah swt est également Razzaq mais Il a donné ce siffat à l'homme. L'homme est le protecteur de la femme. Quand un homme est avec nous, nous n'avons pas peur.

Quelle est la solution ? Même si nous sommes indépendantes, nous devrions garder notre humilité. Ne pas faire preuve d'arrogance en disant : « De toute façon, je travaille. Je n'ai pas besoin de ton argent pour vivre ! »

L'homme a son ego ; ne portons pas atteinte à son ego. Si nous voulons que notre foyer soit tranquille (rempli de soukoun), ne comparons pas notre mari aux maris des autres. Certaines femmes disent : « Le mari de ma sœur l'a emmené en voyage à Londres. Toi, tu ne me paies pas de voyage. » ou encore « L'époux de mon amie lui a acheté une robe à 100€ ! » En écoutant ces plaintes, notre époux a l'impression d'être dévalorisé et il a encore moins envie de nous gâter !

Malgré notre indépendance, nous devrions contribuer au foyer. Notre mission est de remplir le foyer de soukoun. Il n'est pas obligatoire de présenter un plateau de bonbons quand il arrive à la maison ; nous pourrions faire en sorte que notre langue soit douce ! Parfois, nous faisons tellement de dégâts avec notre langue.

Le modèle pour la fille est son père. Elle l'admire et le prend en exemple. Quand elle voit que sa mère est malade et coincée au lit, et qu'il dit à sa fille « Prend ce que tu veux du réfrigérateur car ta maman est malade et ne peut pas cuisiner », la fille idéalise son père et elle se dit : « Le mari doit être comme cela ! » Si son mari ne fait pas preuve d'autant de gentillesse envers elle, elle est frustrée. Mais ce que la fille ne sait pas c'est que sa maman a fait preuve de patience et de persévérance pendant 10 ou 15 ans, elle a souffert pendant toutes ces années, et c'est aujourd'hui qu'elle en récolte les fruits !

Souvent, les parents soutiennent leur fille et l'encouragent à divorcer. Ils oublient alors leurs époques, les problèmes qu'ils ont vécu et la patience dont ils ont fait preuve. C'est une grosse erreur, au lieu de penser au bien être de leurs enfants en passant par le divorce, ils doivent au contraire chercher tous les moyens de réconcilier le couple.

Rappelons-nous ce que notre Saint-Prophète (saw) a dit à sa fille Sayyida Fatima (ahs) : « Ne demande pas une chose à Ali (as) car il ne faut pas qu'il ne puisse pas te la donner. » Sayyida Fatima (ahs) le savait très bien, elle n'avait besoin d'aucun enseignement. Mais notre Saint Prophète (saw) le lui apprit pour nous donner une leçon à nous.

Imam Houssain (as) récitait régulièrement le verset 9 de la Sourate Kahf, n° 18 (« Penses-tu que les gens de la Caverne et d'ar-Raquim ont constitué une chose extraordinaire d'entre Nos prodiges ? ». Et ce Ayat nous apprend combien une femme doit prendre en main sa maisonnée. Aujourd'hui, une de nos grandes responsabilités est de faire attention à notre vie de famille afin de préparer la réapparition d'Imam-e-Zamana (as).

Chaque matin après le namaz Fajr, accomplir 2 Rakats de namaz, un tasbih et le ziyarate de Sayyida Fatima (ahs) en implorant Sayyida Fatima (ahs) son aide pour protéger notre couple et notre foyer. "Ô Sayyida, vous, aidez-moi à garder mon couple en sécurité, à nous aider à rester éloignés des ghunnahs, et à aider nos enfants à faire partie de l'armée d'Imam Zamana ('aj), je demande votre intercession, j'ai besoin de vous".

Ayatoullah Khomeini a dit qu'il a toujours demandé 3 choses à Allah swt :
- avoir le 'ilm et le noor du marje'at
- avoir une épouse qui l'accompagne et le soutienne dans sa mission

De la même façon qu'une femme n'est pas parfaite et n'a pas tous les talents, l'homme n'est pas parfait non plus. Notre mari nous accepte avec nos défauts et manquements ; acceptons-le tel qu'il est.

Sayyida Fatima (ahs) dit que 3 femmes seront à ses côtés au Paradis. Parmi elles, se trouvera celle qui supportera, sera patiente (fera sabar) face à la langue amère (la mauvaise langue) de son époux.

Il faut toujours garder à l'esprit que Dieu ne nous a pas créés pour ce monde mais pour l'au-delà... Cette vie ne dure que quelques années qui ne sont rien. Combien un couple détruit, détruit aussi les vies ? Les vies de la femme, de l'homme et surtout des enfants...

Il est très important pour nous, aujourd'hui, de protéger notre vie de couple, notre famille, pour pouvoir venir en aide à notre Imam du Temps ('aj).

Souvent, on pointe du doigt les problèmes de nos maris, pourtant fussent-ils minimes, il faut donc passer au-delà et se concentrer sur ses bons côtés.

Imam Mahdi a dit à Cheick Saduq que c'est en premier la femme en hijab et savante ('ilm) qui l'aidera. Nous, les femmes, avons de grandes capacités.

L'homme doit aussi prendre conscience que son épouse a des droits et sa mère aussi en a. Il ne doit pas privilégier l'une à l'autre. Et de même, l'épouse ne doit pas demander à son mari de choisir entre elle et sa mère etc... Elles ne doivent pas non plus être comparées l'une à l'autre : "Ma mère cuisine mieux que toi etc..."

Une mère qui rabaisse sa belle-fille devant son fils, puisse-t-elle faire Namaz Shab, le Saint Prophète (saw) défendra la belle-fille le Jour du Jugement. [Dans le cas où la belle-fille n'est pas fautive mais faussement accusée].

Une femme qui éduque mal son enfant ou le pousse à faire du mal à son épouse etc... Elle pousse son fils en enfer et y entre elle-même par la même occasion.

L'homme et la femme ne peuvent pas avoir strictement la même mentalité ou les mêmes pensées. C'est pour cela que le couple doit faire des sacrifices, se laisser du temps, se permettre de laisser les mauvaises habitudes etc... Une fille qui se marie à 20 ans ne pourra pas changer ses mauvaises habitudes en seulement 2-3 mois. Car cela fait 20 ans qu'elle a ses habitudes. Il faut alors lui laisser plus que quelques mois pour changer, de même pour le mari. Malheureusement, après seulement quelques mois de mariage, on divorce...

Il est du devoir de la maman de donner les instructions à son fils. De la même façon que nous ne confions pas une voiture à notre enfant sans lui faire passer le permis, nous ne pouvons pas marier notre enfant sans lui donner des conseils, sans lui expliquer les droits de son épouse, comment il doit se comporter avec elle etc.

Pour augmenter l'amour au sein du couple et au sein du foyer, réciter 786 fois Bismillah sur de l'eau et boire cette eau.
De même, réciter la Sourate Joumou'a 3 fois sur l'eau et chaque membre de la famille boit cette eau.

Quand quelqu'un opprime une personne et que cette personne (opprimée) confie la vengeance à Allah swt, l'oppresseur en subira les conséquences dans ce monde et dans l'au-delà. L'oppression est un péché tel que l'oppresseur devra en subir les conséquences dans ce monde même.

Si nous avons causé du tort à un moemine, que nous avons pas exemple médit de lui, réciter dans le Sahifa-e-kamila le doua du lundi. Faire une bonne œuvre en faisant le niyyat que la personne nous pardonne.

Attention ! Si nous causons du tort à quelqu'un, si nous le blessons ou dévoilons son défaut aux autres (guibat), tant qu'elle ne nous pardonne pas sincèrement (de tout son cœur et non pas de sa langue), Allah swt ne pourra pas nous pardonner pour la haq-oun-naass. Nous devons être vigilants dans notre comportement avec les autres. Tournons notre langue 7 fois (voire plus!) et réfléchissons bien avant de dire quoi que ce soit.


Compte-rendu réalisé par l'équipe de http://www.shia974.fr

 

Menu

Les Majaliss

 

Rechercher sur le site

Accueil du site

Mosquée de Saint-Denis à la Réunion

Divers Majaliss

Le Madressa

Mosquée de Saint-Paul à la Réunion

Majaliss en vidéo

Mentions légales

Les Majaliss

Mosquée de Saint-Pierre à la Réunion

Majaliss en audio

Suivez nous

Audios et Vidéo

Mosquée de Saint-André à la Réunion

Calendrier Chiite

 

Nawhas et Qassidas

Mosquée de Mamoudzou à Mayotte

Nous contacter

 

Création 

Référencement 

Shia 974    Copyright © 2008 / 2017 Tous droits réservés

Hébergement   

Retourner au contenu | Retourner au menu