Majalis de Mouliani Yasmine Noorani, Ashr-e-Fatemiyya, jeudi 23 Février 2017 - Majaliss - Shia 974 - Chiite à l'Ile de la Réunion

Aller au contenu

Menu principal :

Les Majaliss > Majaliss de Saint Denis > Ashr-e-Fatemiyya 1438 Ile de la Réunion
Shia 974 ( Chiite à l'Ile de la Réunion )

Majalis de Mouliani Yasmine Noorani
Ashr-e-Fatemiyya, jeudi 23 Février 2017



Nous allons commencer par des massaéls. Aujourd’hui, nous parlerons du téléphone portable. Il avait été créé pour nous aider et nous protéger en cas d’urgence. Aujourd’hui, chaque personne possède au moins un portable. Nous pouvons utiliser le portable à bon escient mais ce même téléphone peut aussi nous conduire au haram. Nous ne pouvons pas utiliser de sonneries haram. Les grands péchés (gounah-e-Kabira) se font principalement par la langue. Je vous conseille de dire « A'oudhou biLlahi mina shaytani rajim  Bismillahi Rahmani Rahim » avant de répondre au téléphone. Le portable était prévu pour nous faire gagner du temps. Or, c’est le contraire qui se passe. Nous perdons notre temps au téléphone.

Si nous lisons le Qour’an sur notre portable, le woudhou n’est pas obligatoire et nous pouvons toucher les écritures sur l’écran.

Nous pouvons emmener notre téléphone aux toilettes même s’il y a le Qour’an à l’intérieur.

Imaginez que vous assistez au namaz jamat et que vous avez oublié d’éteindre votre portable. Le téléphone sonne et dérange les autres. Vous pouvez éteindre votre téléphone rapidement pour éviter de déranger les autres. Bien entendu, pensez à vérifier plusieurs fois que votre portable est bien en mode silence avant.

Si notre tsadar s’échappe en plein namaz, nous pouvons le réarranger mais pendant ce temps, ne récitons aucun zikr.  

Imam Ali (as) nous conseille de toujours faire salam à chacun, que ce soit une personne plus âgée ou plus jeune. Le takabbour (la fierté) ne passera même pas à côté de nous.

Taviz-e-Fatema Zahra (ahs) : « ya hayyo, ya qayyoum, ya la ilah illa ant be rahmatek astaguisso fakféni ma ahammani va la takilni éla nafssi » (Voir doua dans Mafati, partie III).

Allah swt a donné le sabr (persévérance) à Nabi Moussa (as). Il a donné à Bibi Khadidja (ahs) Son contentement (riza). Il a accordé le ‘aql à Bibi Bilkiss, la femme de Soulayman (as). Il a donné le « jazbo du hifazat » (la force de protection) à la femme de Ayyoub (as) qui a protégé et servi son époux. Il a accordé le respect, l’honneur (« hourmat ») à Bibi Assia, le charme, la beauté (« jamaal ») à Bibi Sarah et la pureté (« Saffat ») à Bibi Maryam.

Qu’est-ce qu’Allah swt a donné à Sayyida Fatima ahs ? Qu’est-ce qui est plus important que tout cela ? Allah swt a accordé à Sayyida Fatima ahs le Ilm.

Janabé Assia (l’épouse de Fir’aun) a sacrifié sa vie pour « La ilaha ilallah ». Janabé Soumayya (la maman d’Ammar-e-Yassir) pour « Mohammad-e-Rassoulallah ». Sayyida Fatima (ahs) a sacrifié sa vie pour « Aliyyoun waliyoullah ».

Si quelqu’un récite le salawat, puis ne fait rien pendant 400 ans, les anges disent qu’ils n’ont déjà pas eu le temps de noter les sawabs du 1er salawat.

Imam-e-Zamana déclare qu’il ressent de la joie lorsque les moemines récitent le salawat à voix haute.

Discutons à propos du Hadith-e-Kissa.

« banouha » n’est pas au duel mais au pluriel. Ainsi, il s’agit des 11 Imams.

Ammar-e-Yassir était présent aux funérailles de Sayyida Fatima ahs. Il y a un rivayate d’Ammar. Il raconte qu’il s’est rendu chez Sayyida Fatima ahs  et il vit qu’elle était occupée à accomplir le namaz. Mais quand elle vit Ali (as), elle se leva. Sayyida Fatima ahs dit à Imam Ali (as) qu’Allah swt lui a donné le Ilm de ce qui se passe et se passera. Imam Ai (as) était tellement heureux qu’il alla voir le Prophète (saw). Ce dernier dit : « Tout le Ilm que je possède, Allah swt l’a donné à Sayyida Fatima ahs. »

Le Noor-e-Mohammad (saw) était en Adam (as). C’est pour cela qu’Allah swt a demandé aux anges de se prosterner devant Adam (as).

Ayatoullah Sistani a affirmé que le sanad du Hadith-e-Kissa est authentique.

Saddam avait décidé d’attaquer Qom. Mohammad Raza Baha’ouddine a conseillé de réciter le Hadith-e-Kissa et Qom a été sauvé. Celui qui était venu déposer une bombe a été attrapé et il a dit : « J’étais sur le point de déposer ma bombe mais tout autour de moi, je ne voyais que de l’eau. Aussi, je ne pouvais pas faire la mission que l’on m’avait confiée. »

Le savant (aalim-e-dine) Abid Houssain Zaidi dit que si une personne fait le Hadith-e-Kissa durant 40 jours, les trésors du tawfeeqat spirituel s’ouvriront pour lui. (Il ou elle aura le tawfeeq d’accomplir de bonnes œuvres et de servir la religion.)

La raison principale pour laquelle nous n’avons pas le tawfeeq d’accomplir de bons actes est nos péchés.

Si vous voulez que vos péchés fondent, récitez le salawat sur Mohammad (saw) et les Alé Mohammas (saw).



Compte-rendus réalisés par l’équipe de http://www.shia974.fr

 

Menu

Les Majaliss

 

Rechercher sur le site

Accueil du site

Mosquée de Saint-Denis à la Réunion

Divers Majaliss

 

Le Madressa

Mosquée de Saint-Paul à la Réunion

Majaliss en vidéo

 

Les Majaliss

Mosquée de Saint-Pierre à la Réunion

Majaliss en audio

Suivez nous

Audios et Vidéo

Mosquée de Saint-André à la Réunion

Calendrier Chiite

 

Nawhas et Qassidas

Mosquée de Mamoudzou à Mayotte

Nous contacter

 

Création 

Référencement 

Shia 974    Copyright © 2008 / 2017 Tous droits réservés

Hébergement   

Retourner au contenu | Retourner au menu