Majalis de Mouliani Neelam Vakil, 15 Safar 1439 - Majaliss - Shia 974 - Chiite à l'Ile de la Réunion

Aller au contenu

Menu principal :

Les Majaliss > Majaliss de Saint Denis > Majaliss dames du mois de Safar 1439 Ile de la Réunion
Shia 974 ( Chiite à l'Ile de la Réunion )

Majalis de Mouliani Neelam Vakil, 15 Safar 1439
Dimanche 5 novembre 2017



Zikr veut dire se rappeler. Si je fais le zikr d’Ali (as), je pense à lui et j’essaie de faire comme lui.

Il y a des oulamas qui, lorsqu’ils faisaient le zikr d’Allah swt, par exemple lorsqu’ils disaient « SoubhanAllah », ils entendaient les montagnes et les animaux répéter ce zikr.

Si je n’ai pas le taqwa et de bons akhlaqs, je ne fais pas partie des Mountazirs, ceux qui attendent Imam (as).

J’aimerais vous parler aujourd’hui d’un jeune shahid. Pour être sélectionné pour bénéficier du statut de shahid, il faut avoir un statut spécial, il faut avoir des qualités spéciales. Le shahid ira au Jannate sans hissab kitab.

Ahmad Ali Noori est un jeune pieux. Quand il marche dans la rue, il entend le Zikr d’Allah que les créatures autour de lui font. Il entend les bruits du barzakh que les gens n’entendent qu’après leur décès. On lui demande comment il a eu ce rang. Il ne répond pas. Mais quand les gens insistent, il explique qu’il s’est épargné d’un seul péché. Il raconte : « Un jour, nous sommes allés nous promener et piqueniquer. Un aîné m’a demandé d’aller chercher de l’eau et de remplir un thermos. Je suis allé à la recherche d’eau. Après avoir marché un bon moment, j’ai entendu le bruit de l’eau. Quand je me suis approché, j’ai vu plusieurs jeunes filles en train de nager. J’ai fait demi-tour. J’étais seul, j’étais jeune. Personne ne me voyait. Je tremblais que Shaytan ne me trompe. Je me suis dit que si je ne trouve pas d’eau, tant pis ! Je ne voulais pas jeter un œil sur ces filles. Je souhaitais garder mes yeux pak. Quand je suis revenu vers mon groupe, j’ai vu mes amis qui avaient préparé un grand feu. Je me suis dit : « Ô Allah, si j’avais commis ce péché capital, ce gounah-e-kabira, comment aurais-je fait pour supporter le feu de l’enfer ? » Et je me suis mis à pleurer par crainte d’Allah swt. Depuis ce jour, j’ai commencé à entendre le zikr des créatures d’Allah swt. »

Aujourd’hui, nous disons : « Nous allons à l’école, nous allons au lycée, nous allons à l’université et il y a de beaux jeunes hommes, de belles jeunes filles devant nous. Ce n’est pas de notre faute. » Vous pouvez au moins baisser le regard !

Dans le Doua-e-Abou Hamza Thoumali, nous lisons : « Ô Allah, je Te demande pardon pour ces péchés que j’ai commis. Ô Allah, je Te demande de m’épargner des péchés que je n’ai pas encore commis ! »

Les portes du Pardon sont encore ouvertes. Demandons à Allah swt de nous pardonner par l’intercession de Janabé Ali Akbar (as).

Un jour, alors que Nabi Moussa (as) est sur le point d’aller sur le mont Sinai, Shaytan s’adresse à lui en ces termes : « Dites à Allah swt de me pardonner. Je suis prêt à me repentir. »

Nabi Moussa (as) donne tous les messages à Allah swt sauf celui de Shaytan. Allah swt lui dit : « Ô Moussa, n’as-tu pas oublié un message ? » Il dit : « Oui, celui de Shaytan. » Moussa (as) demande : « Ô Allah, vas-Tu pardonner Shaytan ? » Allah swt lui répond : « Bien sûr, Je suis prêt à le pardonner s’il se repent sincèrement. » De retour du mont Sinai, Moussa (as) demande à Shaytan d’aller se prosterner sur la tombe de Nabi Adam (as) mais Shaytan refuse. Iblis donne 3 conseils à Moussa (as) :

- Ne soyez jamais fier de vous. C’est parce que j’ai été arrogant que je suis sorti du Paradis.

- Ne soyez jamais avides. Allah swt avait tout donné à Adam (as) et Eve (ahs), mais ils ont voulu goûter au fruit interdit.

- Ne vous retrouvez jamais seul à seul avec une personne du sexe opposé.

Un alim est celui qui craint Allah swt, celui qui fait le ‘amr bil marouf.

Allama Majlissi voit des jeunes en train d’errer dans la rue. Il leur dit : « Faites quelque chose, travaillez, faites des ibadats. Ne restez pas ici à ne rien faire. » Les jeunes sont en colère. Ils menacent Allama Majlissi. Les jeunes vont voir un homme pieux et lui demandent d’inviter Allama Majlissi. Allama arrive chez lui. Mais les jeunes ont demandé au propriétaire de la maison de quitter les lieux. Les jeunes piègent Allama. Ils ont emmené une danseuse qui se met à chanter et danser. Allama pleure par crainte d’Allah swt. Allama est dans un tel état et invoque son Seigneur de telle sorte que la danseuse s’est mise à se prosterner. En voyant cela, les jeunes ont décidé de se repentir eux aussi !

Une des premières questions qui sera posée dans la tombe sera celle-ci : « Comment avez-vous passé votre jeunesse ? »r.


Compte-rendus réalisés par l’équipe de http://www.shia974.fr

 

Menu

Les Majaliss

 

Rechercher sur le site

Accueil du site

Mosquée de Saint-Denis à la Réunion

Divers Majaliss

Le Madressa

Mosquée de Saint-Paul à la Réunion

Majaliss en vidéo

Mentions légales

Les Majaliss

Mosquée de Saint-Pierre à la Réunion

Majaliss en audio

Suivez nous

Audios et Vidéo

Mosquée de Saint-André à la Réunion

Calendrier Chiite

 

Nawhas et Qassidas

Mosquée de Mamoudzou à Mayotte

Nous contacter

 

Création 

Référencement 

Shia 974    Copyright © 2008 / 2017 Tous droits réservés

Hébergement   

Retourner au contenu | Retourner au menu