Majalis de Cheick Moledina, 15 Safar 1439 - Majaliss - Shia 974 - Chiite à l'Ile de la Réunion

Aller au contenu

Menu principal :

Les Majaliss > Majaliss de Saint Denis > Majaliss du mois de Safar 1439 Ile de la Réunion
Shia 974 ( Chiite à l'Ile de la Réunion )

Majalis de Cheick Moledina, nuit du 15 Safar 1439
Samedi 4 novembre 2017



Si chaque matin, nous remercions Allah (swt) de nous avoir accordé encore une journée de vie, Il rallongera notre vie. En effet, Allah swt a promis que lorsque nous Le remercions pour un Bienfait, Il augmentera ce Bienfait.

Notre vie est pak mais il y a quelques gouttes de najassat. Comment faire ?

Prenons l’exemple de la jalousie. Elle détruit notre imane (foi) comme le feu consume le bois.

Qu’est-ce qui fait que notre vie n’est pas pure ? Le manque de sabar, que ce soit dans le travail de ce monde ou pour l’au-delà. Prenons l’exemple de l’accouchement. Sans les difficultés et le sabar de notre maman, nous ne serions pas là aujourd’hui. De même, si vous n’êtes pas persévérants, vous ne pouvez pas réussir dans vos études. Si vous ne consacrez pas votre jeunesse à étudier, seriez-vous éduqués ? Auriez-vous obtenu votre diplôme ? Pour ceux qui habitent de grandes villes, ils passent beaucoup de temps sur les routes, notamment dans les embouteillages. Nous ne pouvons pas réussir cette vie sans sabar. Il en est de même pour les affaires de l’au-delà.

Nous n’avons pas le sabar donc nous ne pouvons pas avoir le Ism-e-Azam.

Nous nous demandons pourquoi nous ne rencontrons pas Imam-e-Zamana. C’est à cause de notre manque de sabar.

A cause de notre manque de sabar, combien d’avantages et de bienfaits manquons-nous ?

Les gens ont demandé à Ayatoullah Behjat qu’ils veulent rencontrer Imam-e-Zamana. Ayatoullah leur dit qu’il vaut mieux qu’ils accomplissent 2 rakats de namaz et qu’ils adoptent le sabar en eux.

Je vous recommande de faire venir le livre d’Aytoullah Behjat en 5 volumes dont 1 volume est consacré aux questions-réponses.

Allah swt dit dans la Sourate Araf, versets 175-177 : « Et raconte-leur l'histoire de celui à qui Nous avions donné Nos signes et qui s'en écarta. Le Diable, donc, l'entraîna dans sa suite et il devint ainsi du nombre des égarés. Et si Nous avions voulu, Nous l'aurions élevé par ces mêmes enseignements, mais il s'inclina vers la terre et suivit sa propre passion. Il est semblable à un chien qui halète si tu l'attaques, et qui halète aussi si tu le laisses. Tel est l'exemple des gens qui traitent de mensonges Nos signes. Eh bien, raconte le récit. Peut-être réfléchiront-ils ! Quel mauvais exemple que ces gens qui traitent de mensonges Nos signes, cependant que c'est à eux-mêmes qu'ils font de tort. »

Je vous recommande de rechercher le tafssir de ces versets.

Bal Amé Bahour était un aalim à l’époque de Nabi Moussa (as).

Allah swt lui a attribué le Ism-e-Azam.

Fir’aun lui demande de faire bad douas sur Nabi Moussa (as). Fir’aun le menace de récupérer son poste et son statut s’il n’accepte pas.

À peine a-t-il fait bad douas que son visage est devenu noir et que sa langue a pendu comme celle d’un chien.


Compte-rendus réalisés par l’équipe de http://www.shia974.fr

 

Menu

Les Majaliss

 

Rechercher sur le site

Accueil du site

Mosquée de Saint-Denis à la Réunion

Divers Majaliss

 

Le Madressa

Mosquée de Saint-Paul à la Réunion

Majaliss en vidéo

 

Les Majaliss

Mosquée de Saint-Pierre à la Réunion

Majaliss en audio

Suivez nous

Audios et Vidéo

Mosquée de Saint-André à la Réunion

Calendrier Chiite

 

Nawhas et Qassidas

Mosquée de Mamoudzou à Mayotte

Nous contacter

 

Création 

Référencement 

Shia 974    Copyright © 2008 / 2017 Tous droits réservés

Hébergement   

Retourner au contenu | Retourner au menu