Dars de Sayed Aliraza Naqvi du 21 Ramadhan 1438 - Majaliss - Shia 974 - Chiite à l'Ile de la Réunion

Aller au contenu

Menu principal :

Les Majaliss > Majaliss de Saint Denis > Dars et Majaliss du mois de Ramadhan 1438
Shia 974 ( Chiite à l'Ile de la Réunion )

Dars de Sayed Aliraza Naqvi du 21 Ramadhan 1438



Imam Ali (as) nous a enseigné quelque chose : peu importe ce que nous voulons dans notre vie, Allah (swt) est au dessus de tout.

« Toute âme doit goûter la mort. Nous vous éprouverons par le mal et par le bien [à titre] de tentation. Et c’est à Nous que vous serez ramenés. » [Sourat al Ambiya, verset 35]

Nous trouvons dans le Hadith e Qudsi qu’Allah (swt) a dit « Toute chose que j’ai créée sur cette Terre est pour Mon serviteur, et Je t’ai crée, toi Mon serviteur, pour Moi ».

Un jour arrivera où nous regretterons tout les moments perdus, tous ces moments où nous n’avons pas profité, où nous n’avons pas aimé…

Chaque personne est unique sur Terre. Quand j’entends des jeunes dire qu’ils n’ont pas de bonnes relations avec leur parent, je leur demande la raison et ils me disent que c’est parce que leur parent les compare trop avec autrui.

Dans une famille, il y avait deux filles. Une était plutôt belle et mince et la deuxième était considérée comme moins belle et avait une corpulence un peu plus forte. La mère a dit à sa deuxième fille « Regarde ! Ta sœur a un beau corps et elle est jolie, tandis que toi ? Elle est déjà fiancée, mais toi tu ne te marieras jamais ! » Imaginez ce que cette jeune fille doit ressentir dans son cœur !

Pourquoi regrettons-nous ? Il ne faut pas rabaisser une sœur par rapport à son autre sœur, il ne faut pas rabaisser un frère en le comparant à son autre frère. Chaque personne a ses propres particularités, ses propres qualités.

Nous recevons tant de Bénédictions de la part d’Allah (swt) sommes-nous conscients ? Nous pourrons passer toute notre vie à les compter, mais nous ne pourrons jamais les énumérer.

Ce que les gens regrettent le plus dans leur vie et ce qu’ils se disent le plus souvent : « J’aurais aimé ne pas travailler aussi dur ! ». Ils veulent dire par là si seulement ils avaient profité plus de leur vie plutôt que de passer leur temps à travailler sans penser à eux.

Une femme vint me voir en pleurant. Je lui ai demandé :

- N’êtes-vous pas heureuse ?

- Regardez-moi ; j’ai la plus belle voiture, j’ai tout ce dont je désire. J’ai les moyens de m’acheter des vêtements de plusieurs milliers d’euros. J’ai un mari,  mais il n’est pas là.

- Comment ça ?

- Je ne le vois même pas. Il part le matin, il ne fait que travailler. Lorsque je lui demande, il me dit qu’il travaille pour nous, pour subvenir aux besoins de sa famille.

Mais ces personnes, cette même famille pour laquelle il travaille toute la journée, lui demande de son temps, cette même famille veut profiter de sa présence.

Dans le hadith e Qudsi, Allah (swt) dit « Ô enfants d’Adam, je vous aime beaucoup. N’ayez jamais peur de quelqu’un qui a un grand pouvoir car tant que Mon Pouvoir perdurera, vous ne devriez avoir peur de personne. Et Mon Pouvoir est Éternel. Ô enfants d’Adam, n’ayez pas peur de la famine, tant que votre subsistance est entre Mes mains. Ô enfants d’Adam, je vous ai créé pour M’adorer. Et Je suis garant de votre subsistance. Je jure sur Mon Honneur, que si vous vous contenterez de ce que Je vous donne, alors je vous accorderai la paix dans votre cœur. Et si vous n’êtes pas satisfait de ce que Je vous donne, alors Je jure sur Mon Honneur, je fracasserai le monde sur vous et vous courrez derrière les richesses de ce bas monde et vous n’aurez que ce que Je déciderai que vous ayez. Ô enfants d’Adam, J’ai créé ces cieux et ces terres sans difficultés,  pensez-vous que vous donner du pain [de quoi vous nourrir] me préoccupera ? Ô enfants d’Adam, ne Me demandez pas pour le pain de demain, Je ne vous demande pas maintenant le compte de vos actions futures. Ô enfants d’Adam, je tiens beaucoup à vous. Il est de votre devoir que vous  teniez à Moi aussi. »

Pourquoi travaillons-nous ? Pour subvenir à nos besoins, même si Allah (swt) a donné la garantie qu’il nous accordera la subsistance.

Allah (swt) dit dans le hadith e Qudsi « Ô enfants d’Adam, tous ces pouvoirs et biens que vous voyez sur Terre m’appartiennent. Et vous, vous êtes Mes serviteurs. Vous pouvez faire trois choses à partir de ces biens : vous pourrez vous nourrir à partir de cet argent, nourriture qui disparaîtra. Vous pourrez acheter de quoi vous vêtir, des vêtements, des biens et accessoires que vous porterez, mais ces biens ne seront pas éternels et vous vous en lasserez. Vous épargnerez ensuite cet argent [dans une banque]. »

Autant d’argent épargné ne fera qu’augmenter l’apparition de regrets une fois que vous quitterez ce bas monde, car derrière vous, des problèmes seront créés au sein de vos proches. Tandis qu’en donner en aumône, aux nécessiteux, tous ces problèmes peuvent être évités.

Au moment de quitter ce bas monde, il ne faut pas que nous regrettions les moments que nous n’avons pas passés avec nos proches.


Compte-rendu réalisé par une Kaniz-e-Fatéma

 

Menu

Les Majaliss

 

Rechercher sur le site

Accueil du site

Mosquée de Saint-Denis à la Réunion

Divers Majaliss

Le Madressa

Mosquée de Saint-Paul à la Réunion

Majaliss en vidéo

Mentions légales

Les Majaliss

Mosquée de Saint-Pierre à la Réunion

Majaliss en audio

Suivez nous

Audios et Vidéo

Mosquée de Saint-André à la Réunion

Calendrier Chiite

 

Nawhas et Qassidas

Mosquée de Mamoudzou à Mayotte

Nous contacter

 

Création 

Référencement 

Shia 974    Copyright © 2008 / 2017 Tous droits réservés

Hébergement   

Retourner au contenu | Retourner au menu