Dars de Sayed Aliraza Naqvi du 18 Ramadhan 1438 - Majaliss - Shia 974 - Chiite à l'Ile de la Réunion

Aller au contenu

Menu principal :

Les Majaliss > Majaliss de Saint Denis > Dars et Majaliss du mois de Ramadhan 1438
Shia 974 ( Chiite à l'Ile de la Réunion )

Dars de Sayed Aliraza Naqvi du 18 Ramadhan 1438



« Et que les détenteurs de richesse et d’aisance parmi vous, ne jurent pas de ne plus faire des dons aux proches, aux pauvres, et à ceux qui émigrent dans le sentier d’Allah. Qu’ils pardonnent et absolvent. N’aimez-vous pas qu’Allah vous pardonne? Et Allah est Pardonneur et Miséricordieux ! » [24 : 22]

Demain soir nous accomplirons le amaal durant lequel nous demanderons à Allah (swt) de pardonner nos péchés. Mais ici, il est écrit « N’aimez-vous pas qu’Allah vous pardonne ? »

Tant que nous ne pardonnerons pas autrui, nous ne pourrons pas avancer dans la vie. Ce qui s’est passé hier est passé. Nous devons penser à l’avenir, à la vie que nous allons mener. Les aalim nous ont déjà enseigné sur les récompenses du pardon mais ce n’est pas quelque chose de facile.

Tant que nous ne pardonnerons pas les autres, nous vivrons avec cela en tête, nous ne serons pas tranquilles !

Imam Hassan (as) était à Médine, une personne vint lui parler n’importe comment. L’Imam sourit et lui a demandé s’il avait besoin de quelque chose, s’il était étranger dans cette ville et s’il avait besoin d’aide.

Si nous sommes connectés à Allah (swt) peu importe le nombre de fois où nous L’invoquerons, Allah (swt) pardonne les péchés.

Si nous voulons qu’Allah (swt) nous pardonne, nous devons avant tout apprendre à pardonner.

Cela ne sert à rien de cacher une douleur car c’est comme un fardeau que nous porterons sur nous tout au long de notre vie. Il y a des gens, des couples qui, après 20 ans de divorce, partagent leur douleur. Quand on leur demande : « Après toutes ces années ? Et c’est maintenant que vous ressentez la douleur ? » Ces personnes répondent « comment puis-je oublier cette douleur ? »

Qu’est-ce qu’un Dua ? Un Dua est une invocation qui vient du cœur, une conversation intime, c’est confier à Allah (swt) ce que nous cachons au plus profond de notre cœur.

Nous devions comprendre au lieu de juger.

Les gens jugent beaucoup en raison d’un manque de compréhension.  Il faut avant tout se demander pourquoi untel a mal agi envers vous, que s’est-il passé ? Est-ce qu’il y a un problème de mon côté ou de son côté ?

Il y a une grande différence entre connaître une chose et comprendre une chose. Nous prétendons souvent connaître beaucoup de choses, mais comprenons-nous ces choses-là ?

Le jour où nous prendrons le temps d’essayer de comprendre les choses, nous verrons plus clair, nous verrons une plus grande différence !

Lorsque nous sommes sur la route et conduisons, quand nous voyons derrière nous une voiture roulant à toute vitesse, nous dirons directement « Mais il est fou ! », nous jugerons automatiquement mais avons-nous déjà pensé qu’à bord de ce véhicule, il y a peut-être un fils dont le père vient de faire une crise cardiaque ? Ou un père dont le fils est très malade et qu’il doit être emmené à l’hôpital à toute vitesse ? Ou un homme dont le médecin a annoncé qu’il a un cancer et qu’il n’a que 6 mois pour vivre ?

Même Allah (swt) attend le Jour du Jugement avant de juger qui que ce soit, alors qui sommes-nous pour juger directement les gens ?



Compte-rendu réalisé par une Kaniz-e-Fatéma

 

Menu

Les Majaliss

 

Rechercher sur le site

Accueil du site

Mosquée de Saint-Denis à la Réunion

Divers Majaliss

Le Madressa

Mosquée de Saint-Paul à la Réunion

Majaliss en vidéo

Mentions légales

Les Majaliss

Mosquée de Saint-Pierre à la Réunion

Majaliss en audio

Suivez nous

Audios et Vidéo

Mosquée de Saint-André à la Réunion

Calendrier Chiite

 

Nawhas et Qassidas

Mosquée de Mamoudzou à Mayotte

Nous contacter

 

Création 

Référencement 

Shia 974    Copyright © 2008 / 2017 Tous droits réservés

Hébergement   

Retourner au contenu | Retourner au menu