Dars de Agha Mamodaly Kassamaly du 7 Ramadhan 1438 - Majaliss - Shia 974 - Chiite à l'Ile de la Réunion

Aller au contenu

Menu principal :

Les Majaliss > Majaliss de Saint Denis > Dars et Majaliss du mois de Ramadhan 1438
Shia 974 ( Chiite à l'Ile de la Réunion )

Dars de Agha Mamodaly Kassamaly du 7 Ramadhan 1438



Plus la science évolue, plus le monde découvre les miracles du Saint Qur’an et se rend compte de la véracité des versets du Saint Qur’an et donc du fait que ce livre saint est le livre d’Allah (swt).

Celui qui repose toute sa confiance en Allah (swt), n’est pas délaissé. Nous connaissons beaucoup d’histoires des débuts de l’Islam et nous avons beaucoup d’exemples de personnes qui ont résisté aux Quraysh. Comme Hazrat Bilaal, Hazrat Ammar Yassir, Hazrat Abu Thar Ghifaari, etc.

Allah (swt) a révélé un verset concernant ceux qui sont restés en Taqayyah.

L’âme de l’être humain ne reste pas stable, c'est-à-dire que spirituellement nous devons le maintenir à un certain niveau tout comme nous prenons soin de notre corps. La prière est une adoration qui rapproche la créature et Le Créateur.

« Tu aurais vu le soleil, quand il se lève, s’écarter de leur caverne vers la droite, et quand il se couche, passer à leur gauche, tandis qu’eux-mêmes sont là dans une partie spacieuse (de la caverne)... Cela est une des merveilles d’Allah. Celui qu’Allah guide, c’est lui le bien-guidé. Et quiconque Il égare, tu ne trouveras alors pour lui aucun allié pour le mettre sur la bonne voie. » Verset 17 de la sourate al Kahf.

« Et tu les aurais cru éveillés, alors qu’ils dorment. Et Nous les tournons sur le côté droit et sur le côté gauche, tandis que leur chien est à l’entrée, pattes étendues. Si tu les avais aperçus, certes tu leur aurais tourné le dos en fuyant ; et tu aurais été assurément rempli d’effroi devant eux. » Verset 18 de la sourate al Kahf.

L’histoire des As’haab e Kahf s’est déroulée vers le nord de la terre et les rayons de soleil n’atteignaient pas directement la caverne comme nous l'avons vu dans le verset 17.

Les rayons de soleil apportent beaucoup de changement, prenons l’exemple des saisons et de leurs effets.

Quand nous dormons, tous nos sens sont inactifs sauf les oreilles.  Mais ici, Allah (swt) a dit qu’Il a mis un voile sur les oreilles des As’haab e Kahf.

En l’an 2004, il y eut un grand tsunami et plusieurs destructions ont eu lieu également. Le vendredi d’après lors du sermon, j’ai récité un verset dans lequel Allah (swt) nous demande de nous préparer au « ZALZALA » c'est-à-dire au tremblement de terre et que ce jour là, même une mère enceinte ne pourra plus porter son enfant et le donnera naissance directement.

Une personne m’a fait passer le message par un intermédiaire en disant « Pourquoi avoir récité ce verset ? Quelle en est l’utilité ?! » À vrai dire, cet évènement a eu lieu devant nous même si nous n’avons pas été des victimes. Personne n’était averti de cette catastrophe, ce n’est qu’après l’évènement que tout le monde a réalisé l’ampleur des dégâts.

Le Saint Qur’an dit :

« Quand la terre tremblera d’un violent tremblement, et que la terre fera sortir ses fardeaux, et que l’homme dira : « Qu’a-t-elle? »  Ce jour-là, elle contera son histoire,  selon ce que ton Seigneur lui aura révélé [ordonné]. » [Sourate 99]

Enfin, la Sourate se termine par :

« Quiconque fait un bien fût-ce du poids d’un atome, le verra,  et quiconque fait un mal fût-ce du poids d’un atome, le verra. »

Une personne vint voir le Saint Prophète (saw) et lui a demandé de lui enseigner le Saint Qur’an. Le Saint Prophète (saw) désigna une personne pour lui enseigner et tous deux se sont assis et ont commencé. Il a commencé par la sourate 99 et ils ont lu tous les deux les versets.

Le Saint Prophète (saw) a ensuite demandé à son compagnon ce qu’il avait enseigné à la personne et il dit « Ô Prophète d’Allah, je lui ai enseigné la sourate Az Zalzala. Quand je lui ai dit de réciter les deux derniers versets, il m’a demandé si ces versets sont du Saint Qur’an et s'ils ont été révélés par Allah (swt) et j’ai répondu par l'affirmative. Il s’est levé et a dit que ces versets étaient suffisants pour lui, puis il est parti.  Il me semble qu’il n’avait pas très envie d’étudier le Saint Qur’an ! »

Le Saint Prophète (saw) lui a dit « Non, il a connu Allah (swt) à travers ces deux versets ! »

Le Saint Qur’an est un remède contre tous les maux et est une Bénédiction.


Compte-rendu réalisé par une Kaniz-e-Fatéma

 

Menu

Les Majaliss

 

Rechercher sur le site

Accueil du site

Mosquée de Saint-Denis à la Réunion

Divers Majaliss

Le Madressa

Mosquée de Saint-Paul à la Réunion

Majaliss en vidéo

Mentions légales

Les Majaliss

Mosquée de Saint-Pierre à la Réunion

Majaliss en audio

Suivez nous

Audios et Vidéo

Mosquée de Saint-André à la Réunion

Calendrier Chiite

 

Nawhas et Qassidas

Mosquée de Mamoudzou à Mayotte

Nous contacter

 

Création 

Référencement 

Shia 974    Copyright © 2008 / 2017 Tous droits réservés

Hébergement   

Retourner au contenu | Retourner au menu