Dars de Agha Mamodaly Kassamaly du 9 Ramadhan 1438 - Majaliss - Shia 974 - Chiite à l'Ile de la Réunion

Aller au contenu

Menu principal :

Les Majaliss > Majaliss de Saint Denis > Dars et Majaliss du mois de Ramadhan 1438
Shia 974 ( Chiite à l'Ile de la Réunion )

Dars de Agha Mamodaly Kassamaly du 9 Ramadhan 1438



« Et c’est ainsi que Nous fîmes qu’ils furent découverts, afin qu’ils [les gens de la cité] sachent que la promesse d’Allah est vérité…. » (18 : 21)

Le départ des As’haab e Kahf a eu un impact immense sur le roi de l’époque. Après leur départ, le roi a envoyé des personnes rechercher ces 6 personnes qui étaient parties tout simplement car leur décision était considérée comme un mouvement qui pourrait inciter les autres à faire de même, c'est-à-dire à arrêter d’adorer les idoles et donc  affaiblir le pouvoir du roi.

Pourquoi les Quraysh attaquaient tout le temps le Saint Prophète (saw) ? Tout simplement car leur pouvoir découlait de la vénération des idoles qui se trouvaient à la Mecque, ils ne voulaient pas que l’Unicité du Dieu du Saint prophète (saw) vienne détruire les idoles et donc leur pouvoir.

Quand une des 6 personnes est allée acheter de la nourriture avec son ancien argent, il était très surpris. Les bâtiments avaient changé, plusieurs générations étaient passées, le code vestimentaire avait changé, la façon de discuter avait changé aussi ! Au moment de payer le commerçant, ce dernier a regardé la pièce et lui a demandé :

- D’où avez-vous trouvé cette pièce ? Cet argent n’est plus d’actualité ! Je ne peux pas l’accepter. D’où l’avez-vous trouvé ?

Le roi de cette époque-ci avait foi en Allah (swt) mais il y avait deux groupes parmi ses compagnons : ceux qui pensaient qu’après la mort, ni le corps, ni l’âme ne seraient ressuscités et ceux qui pensaient qu’après la mort, le corps et l’âme seraient ressuscités.

L’histoire des As’haab e Kahf était racontée de génération en génération. Un jour, le peuple s’est dit que ces gens sont surement ces jeunes qui avaient quitté la ville il y a des années de cela, dont l’histoire est racontée depuis des années !

Les jeunes dirent alors « Ô Allah, nous ne voulons pas vivre dans cette vie ; accorde nous ta bénédiction [ils ont demandé la mort] »

Pour nous, il s’agit d’une histoire qui a duré 309 ans, mais pour ces jeunes c’est une histoire qui n'a duré que quelques jours en raison de leur sommeil qui, d’après eux, n’a duré que peu de temps. Allah (swt) a rendu éternel leur histoire car ils ont reposé toute leur confiance en Lui.

« .. et qu’il n’y ait point de doute au sujet de l’Heure. » (18 : 21)

« Aussi se disputèrent-ils à leur sujet et déclarèrent-ils : «Construisez sur eux un édifice. Leur Seigneur les connaît mieux ». Mais ceux qui l’emportèrent [dans la discussion] dirent : « Élevons sur eux un sanctuaire » (18 : 21)

La raison derrière cela est que certains voulaient laisser une trace de cette histoire et d’autres voulaient étouffer cette histoire tout simplement car le deuxième groupe ne voulaient pas que cette histoire vienne fausser leur croyance qui consistait qu’après la mort, ni l’âme et ni le corps ne sont ressuscités. Le verset parle donc du premier groupe d’individus qui a décidé de construire un sanctuaire.

Ce verset vient contredire les propos de ceux qui disent que construire des sanctuaires sur des tombes est Bid’at (innovation).

Le Saint Prophète (saw) nous a dit de nous rappeler des défunts et de leur envoyer des cadeaux en faisant le isteghfaar pour eux, en donnant l’aumône en leur nom et en arrosant leur tombe avec de l’eau.

Le Saint Prophète (saw) a  dit que quand quelqu’un décède, commencez tout de suite à donner l’aumône et si cela n’est pas possible, accomplissez le namaaz e Wahshat.

« Il cite pour Nous un exemple, tandis qu’il oublie sa propre création ; il dit : «Qui va redonner la vie à des ossements une fois réduits en poussière ?» » (36 : 78)

« Et on soufflera dans la Trompe, et voilà que, des tombes, ils se précipiteront vers leur Seigneur, » (36 : 51)

« C’est d’elle (la terre) que Nous vous avons créés, et en elle Nous vous retournerons, et d’elle Nous vous ferons sortir une fois encore. » (20 : 55)

« Et c’est Allah qui envoie les vents qui soulèvent un nuage que Nous poussons ensuite vers une contrée morte ; puis, Nous redonnons la vie à la terre après sa mort. C’est ainsi que se fera la Résurrection ! » (35 : 9)


Compte-rendu réalisé par une Kaniz-e-Fatéma

 

Menu

Les Majaliss

 

Rechercher sur le site

Accueil du site

Mosquée de Saint-Denis à la Réunion

Divers Majaliss

 

Le Madressa

Mosquée de Saint-Paul à la Réunion

Majaliss en vidéo

 

Les Majaliss

Mosquée de Saint-Pierre à la Réunion

Majaliss en audio

Suivez nous

Audios et Vidéo

Mosquée de Saint-André à la Réunion

Calendrier Chiite

 

Nawhas et Qassidas

Mosquée de Mamoudzou à Mayotte

Nous contacter

 

Création 

Référencement 

Shia 974    Copyright © 2008 / 2017 Tous droits réservés

Hébergement   

Retourner au contenu | Retourner au menu