Al Atash Day, dimanche 24 septembre 2017 après-midi, 3 Moharram 1439 - Majaliss - Shia 974 - Chiite à l'Ile de la Réunion

Aller au contenu

Menu principal :

Les Majaliss > Majaliss de Saint Denis > Majaliss du mois de Moharram 1439 Ile de la Réunion
Shia 974 ( Chiite à l'Ile de la Réunion )

Al Atash Day,
Dimanche 24 septembre 2017 après-midi, 3 Moharram 1439



1.    MOULLA NISSAR



L'Azadari existait à l'époque d'Imam Houssain (as). Même le Saint-Prophète (saw) a pleuré sur l'évènement de Karbala.

Imam Mohammad al-Baqir (as) a laissé de l'argent pour que sa famille organise des majalis-e-Houssain et transmette le Message de Houssain (as) à Mina, là où tous les pèlerins sont réunis.

Quand le Prophète (saw) est allé au Meraj, il est revenu en quelques minutes. Son lit était encore chaud. L'eau du woudhou coulait encore de ses bras. Mais quand il a fait le hijrat de Makka à Madina, il a voyagé pendant 21 jours. Personne n'émet de doute sur le Meraj. Comment le Prophète (saw) pouvait-il faire un si long trajet en si peu de temps ?

De même, quand Houssain (as) voulait des vêtements ou de la nourriture, Jibraïl les emmenait du Paradis. Comment se fait-il que Houssain (as) soit affamé et assoiffé à Karbala ? Comment les habitants des cieux ont-ils pu voir Houssain (as) dans cet état ? Comment expliquer cette contradiction ?

Les gens émettent des doutes sur l'évènement de Karbala. Mais ils n'ont pas de doute concernant le Prophète (saw).

Rappelons-nous Shabbith ibne Rabbi. Durant la bataille de Naharwan, Imam Ali (as) lui confie l'étendard (un des 5 alams). Ensuite, Ali (as) lui envoie discuter avec les ennemis. Il refuse.

A Karbala, le même Shabbith est le porte-étendard de l'armée d'Oumar-e-Saad.

Un jour, Houssain (as) s'installe sur le dos du Prophète (saw) alors qu'il est en prosternation. Certains demandent si le namaz est plus important ou l'azadari. Cette anecdote vous donne la réponse. Pourquoi est-ce que le Prophète (saw) ne se lève pas tout doucement ?

Je demanderai : « Le Prophète (saw) était-il concentré sur Allah swt uniquement ou également sur Houssain (as) ? »

Ce matin, le mawlana nous a cité un hadith disant que la meilleure chose que l'on puisse faire est de donner de l'eau à quelqu'un.

Un jour, le Prophète (saw) est dans le masjid. Il est en train de faire un sermon. Quand Houssain (as) arrive sur ses genoux, il interrompt son sermon.

Quelques années plus tard, un jour, Imam Ali (as) revient de Siffin. Quelqu'un lui demande de dire quelque chose à propos d'Allah swt. Il interrompt son sermon car Allah swt est supérieur à ce qu'il était en train de dire.

Je dirai : Ali (as) a interrompu son discours étant donné qu'on lui a demandé de parler d'Allah, Le Plus Grand. De même le Prophète (saw) a interrompu son sermon pour Houssain (as) ! Il voulait montrer l'importance et la valeur de Houssain (as) !


2. CHEICK MOUJTABA



Rappelons-nous l'évènement de Moubahila. Les chrétiens sont restés avec le Prophète (saw) pendant 3 jours.

Ils n'étaient pas venus pour apprendre quelque chose, pour acquérir quelque chose mais ils étaient venus dans le but d'apporter la confusion. Ils sont devenus « la'natis » (dignes de la'nat).

Nos Prophètes et Imams sont venus pour apporter une réforme mais pas pour faire la révolution.

Pourquoi nous sommes-nous réunis aujourd'hui et commémorons Al Atash Day ? Nous sommes venus pour nous associer avec les Ahloul Bayt (as). Celui qui s'associe aux Ahloul Bayt (as) pourra assouvir sa soif de connaissance, de hidayat in shaa Allah.

Si nous avons un bac d'eau et que nous en puisons une carafe d'eau chaque jour, l'eau disparaitra un jour. Mais si ce bac est connecté à la mer, il y aura toujours de l'eau dans le bac. De même, si nous nous connectons aux Ahloul Bayt (as), nous ne manquerons jamais de 'Ilm.

Les Ahloul Bayt (as) et ce jour de Al Atash sont pleins d'enseignement. Les Ahloul Bayt (as) sont restés patients, ils ont supporté la soif mais ils ont assouvi la soif de toute l'humanité !

Depuis le 8 Moharram, Imam Houssain (as) creuse des puits à Karbala alors qu'il sait très bien qu'il n'y a pas d'eau dans ce désert. Mais il le fait pour montrer à l'humanité qu'il est assoiffé ainsi que ses enfants et compagnons.


3. CHEICK ALI HAIDER FARISHTA



Il me semble que ce n'est pas habituel de commémorer Al Atash Day et je félicite l'Union et le jamat d'organiser cette journée au nom de la soif.

Il y a plusieurs types de soif. La patience dans tout type de soif est primée. Le jeûneur est appelé sabir.

Rappelons-nous le moment où H. Abbas (as) est arrivé au fleuve Euphrate. Le poète demande : « Si Abbas (as) ne souhaitait pas boire l'eau, pourquoi prend-il de l'eau dans sa main pour la rejeter ensuite ? Il voulait sûrement faire le sadqo de la soif de Sakina (ahs).


4. CHEICK MOHAMMAD RAZA RIZWANI



Je connais des communautés qui ont bien plus de biens que nous. Mais nous avons une habitude, nous les khojas : la 1ère chose que nous faisons est que nous construisons un Imambargha. Nous trouvons que c'est plus important que construire sa propre maison.

Imam Ali (as) nous a mis en garde : « Il ne faut pas que d'autres appliquent le Qour'an mieux que vous. » Aujourd'hui, lisons-nous ? Récitons-nous le Qour'an et essayons-nous de comprendre et d'appliquer le Livre d'Allah ?

Aujourd'hui, les gens gardent un défibrillateur pour réanimer le cœur de quelqu'un. Tout le monde connait où se trouve le défibrillateur dans la moquée pour que si quelqu'un fait une crise cardiaque, on peut vite venir à son secours.

Mais pour réanimer le cœur de la spiritualité, nous faisons le matame !

L'Islam a 2 copies : l'originale et la photocopie.

Les Arabes étaient jaahils mais lorsque venaient les 4 mois dont Moharram, c'était le cessez-le-feu. Ils arrêtaient les guerres. Imaginons ceux qui étaient devant Houssain (as) à Karbala.

Quand Imam Houssain (as), le petit-fils du Rahmatoulil Alamine, rencontre Hour, il lui dit : « Hour, nous parlerons plus tard. D'abord, je vois que vos lèvres sont sèches. Laissez-moi d'abord vous servir de l'eau. »

Les Arabes avaient l'habitude d'emmener uniquement suffisamment d'eau pour quelques jours. Ils se réapprovisionnaient régulièrement. Imaginons ! Houssain (as) propose l'eau prévue pour 72 personnes à l'armée de Hour composée de mille hommes. Ce n'est pas tout. Imam (as) ordonne à ce qu'on fasse également boire les animaux de l'armée de Hour. Il insiste : « Tant que les animaux ne se détournent pas, tant qu'ils ne sont pas rassasiés, n'enlevez pas l'eau de devant eux. »


5. CHEICK HASNEN SALEH



Chaque année, des conférences sont organisés en Europe et aux USA. Chaque conférencier dit quelque chose à propos de Houssain (as) et même les non-musulmans prennent la parole.

L'an dernier, plusieurs conférenciers non-musulmans ont cité des hadiths à propos de Houssain (as) qu'ils ont lu dans les ouvrages des musulmans.

Une personne se leva et dit : « Vous n'avez pas fait preuve de justice envers Houssain ! Houssain est Houssain ! Il est unique ! Il est incomparable ! »

Aujourd'hui, quelle est la soif qui envahit notre communauté ?

Le 11ème président de l'Inde, Abdul Kalam[1] parle de la corruption en Inde. Il dit que pour supprimer la corruption du pays et purifier le cœur des citoyens, 3 types de personnes suffisent :  
- le père
- la mère
- les professeurs de ce pays

"Si ces 3 travaillent correctement, le cœur de chacun de nos citoyens sera pur," dit-il.

Aujourd'hui la soif qui nous envahit est le futur de nos enfants. Nous nous demandons comment pouvons-nous faire pour que nos enfants soient comme les enfants de Karbala ?

Ce que je crains pour notre communauté, c'est qu'on arrive à un stade où nos jeunes disent que je veux telle chose à tout prix, que ce soit haram ou halal.

Allah swt dit dans la Sourate Louqman, n° 31, verset 16 : "Ô mon cher fils, fût-ce le poids d'un grain de moutarde, au fond d'un rocher, ou dans les cieux ou dans la terre, Allah le fera venir. Allah est infiniment Doux et Parfaitement Connaisseur."

Aujourd'hui, nos jeunes sont si impatients qu'ils ne peuvent pas attendre 2-3 secondes pour qu'une page Google s'ouvre.

J'aimerais vous faire part d'une recherche d'une université américaine.

Un professeur se rend dans une classe de petits enfants. Il met des bonbons devant eux. Il dit : « Si vous faites ce devoir tout de suite, je vous donnerai 1 bonbon. Mais si vous attendez que je revienne dans 10 minutes et que vous faites le devoir à ce moment-là, vous recevrez 2 bonbons. » Certains enfants avaient tellement envie de recevoir le bonbon qu'ils ont fait le devoir tout de suite. Un autre groupe a préféré attendre 10 minutes afin d'avoir 2 bonbons au lieu d'un seul.

Les chercheurs ont ensuite fait un suivi entier de chacun des élèves. Ceux qui avaient patienté pour avoir 2 bonbons ont eu le plus de succès dans leur vie maritale, dans leur profession etc.

Les enfants qui n'avaient pas de patience et qui ont fini leur devoir rapidement ont eu moins de succès.

Si nous souhaitons le succès de nos enfants, nous devons développer le sabr chez nos enfants et non pas tout leur donner tout de suite. Leur dire de notre bouche « Faites sabar » ne suffit pas.


6. SAYED ZARGHAM



Nous disons régulièrement dans le Ziyarat : « Si seulement j'étais à Karbala, je serais venu(e) vous aider. »

Nous savons tous que Houssain (as) a dit qu'il a eu les meilleurs compagnons. Si nous connaissons les qualités de ces compagnons, nous comprendrons mieux Houssain (as).

Quand Houssain (as) est arrivé à Karbala, certains non-musulmans ont rejoint Houssain (as) mais les Houssainis n'ont pas abandonné Houssain (as).

Le fait même que les enfants dans le camp de Houssain (as) disaient « Al Atash », il y avait un hidayat dedans. Hour qui était sur le point de se diriger vers l'enfer change de direction en entendant ce « al atash » des enfants.

L'une des qualités que les compagnons de Houssain (as) avaient étaient qu'ils avaient pleine confiance en Allah swt.

Le jour de Ashoura, Habib souriait. En effet, il était heureux d'avoir l'opportunité de se sacrifier pour Houssain (as).

La seconde qualité que les compagnons détenaient était l'amour ferme envers les Ahloul Bayt (as). Ils étaient prêts à tout jeter, à tout abandonner pour Houssain (as).

La 3ème qualité extraordinaire des compagnons était l'unité et la fraternité. Les compagnons de Houssain (as) étaient unis comme s'ils étaient frères et sœurs.

Il n'y avait pas que les Ahloul Bayt (as) à Karbala. C'était un beau bouquet de fleurs.

La 4ème qualité était leur soif pour l'Ibadat à un tel point que Houssain (as) demande une nuit supplémentaire pour prier Allah swt.

La 5ème qualité que je voudrais citer est l'esprit de sacrifice. Le vrai compagnon d'Imam (as) est prêt à sacrifier son honneur, son argent, sa vie etc.

Les compagnons d'Imam Houssain (as) disaient : « Si nous avons Houssain (as), nous avons tout ! »


Compte-rendus réalisés par l’équipe de http://www.shia974.fr

-------------------------------------------------------------------------


[1] https://fr.wikipedia.org/wiki/Avul_Pakir_Jainulabdeen_Abdul_Kalam

 

Menu

Les Majaliss

 

Rechercher sur le site

Accueil du site

Mosquée de Saint-Denis à la Réunion

Divers Majaliss

 

Le Madressa

Mosquée de Saint-Paul à la Réunion

Majaliss en vidéo

 

Les Majaliss

Mosquée de Saint-Pierre à la Réunion

Majaliss en audio

Suivez nous

Audios et Vidéo

Mosquée de Saint-André à la Réunion

Calendrier Chiite

 

Nawhas et Qassidas

Mosquée de Mamoudzou à Mayotte

Nous contacter

 

Création 

Référencement 

Shia 974    Copyright © 2008 / 2017 Tous droits réservés

Hébergement   

Retourner au contenu | Retourner au menu