Shia 974 (Chiite Réunion) - L'Histoire de l'Islam - Shia 974" Chiite à l'Ile de la Réunion

Aller au contenu

Menu principal :

L'Histoire de l'Islam > L'Histoire de l'Islam
Shia 974 ( Chiite à l'Ile de la Réunion )
L'Histoire de l'Islam

 

L’OUMRAH ACCOMPLI

 

         Une des clauses du Traité de Paix de Houdaybiya stipulait que les Musulmans seraient autorisés à visiter la Mecque l’année suivantes.  Ils auraient le droit d’y séjourner trois jours afin d’accomplir leurs devoirs religieux.

 

         Au bout d’un an, le Saint Prophète (s) ordonna que les Musulmans se préparent pour l’Oumrah, le Hajj mineur. L’annonce fut accueillie avec enthousiasme, notamment par les Mouhajirs qui n’avaient pas revu leur pays d’origine ni leurs familles depuis sept ans. 2 000 Musulmans se préparèrent au voyage.

 

         Le Saint Prophète mit l’Ehram à la mosquée et les autres le suivirent. Puis, les Musulmans se mirent en route vers la Mecque en récitant le Talbiyyah (Labbayk, Allahoumma Labbayk – Me voici, Seigneur, me voici). Ils prirent avec eux 80 chameaux à sacrifier. La vue de cette caravane, si majestueuse et digne, incita nombre d’idolâtres à rejoindre l’Islam. Par conséquent, beaucoup devinrent Musulmans.  

 

         Une des conditions du traité était que les Musulmans devaient se dépouiller de toutes leurs armes à l’exception d’une épée de voyageur, lorsqu’ils pénétreraient à la Mecque.  Le Saint Prophète (s) savait que cela les rendait vulnérables aux attaques des Koraichites dont il n’avait pas confiance.  C’est pourquoi, il envoya 200 hommes bien armés se cacher dans une vallée ) proximité de la Mecque où ils attendraient son arrivée.

 

         Lorsque les Koraichites eurent écho de l’action du Saint Prophète (s), ils réalisèrent qu’il était inutile de songer à quelque plan d’attaque surprise à l’encontre des Musulmans. Ils ouvrirent donc les portes de la Mecque et vidèrent la ville pour occuper les montagnes et vallées avoisinantes d’où ils pouvaient surveiller les faits et gestes des Musulmans durant leur séjour de trois jours.

 

         Le saint Prophète (s) entra à la Mecque accompagné des Musulmans et le son des "Labbayk" retentit de part la ville, remplissant les Mecquois de crainte. Il accomplit le Tawaaf autour de la Sainte Kaaba à dos de chameau.

 

         A ce stade, il ordonna les Musulmans de se joindre à lui en disant:

 

         "Il n’y a d’autre Dieu qu’Allah. Il est Unique et Inégalable. Il a agi conformément à ses promesses (Il avait promis que les Musulmans visiteront la Sainte Kaaba bientôt). Il a aidé Ses serviteurs. Il a élevé l’armée du Dieu Unique au plus haut niveau et a condamné  les armées des idolâtres à la solitude".

 

         Ce jour là, tous les centres de pèlerinage et lieux de cérémonie où est accompli l’Oumrah dont le Masjidoul Haraam, la Sainte Kaaba et les montagnes de Safa et de Marwah étaient sous le contrôle musulman.

 

         La vue des Musulmans performant leurs rites sacrés en ces lieux eurent un grand impact sur les chefs koraichites, et ils étaient à présent convaincus que rien ne pourrait arrêter cette religion puissante et son chef.  

 

         L’heure de la prière de midi arriva. Le Saint Prophète (s) ordonna Bilal de réciter l’Azaan. Bilal grimpa sur le toit de la Sainte Kaaba et appela à la prière à haute voix.  Chaque mot était reçu comme une flèche dans les cœurs des Koraichites. L’un d’entre eux se recouvrit le visage de son mouchoir en entendant Bilal. Il ne pouvait pas supporter d’entendre ainsi clamer l’Unicité d’Allah et la Mission de Messager de Mouhammad (s), acte considéré comme étant le plus grand crime selon les mécréants Koraichites.

 

         Peu après, le Saint Prophète (s) amena les Musulmans à accomplir le  Sa'i entre les monts de Safa et de Marwah. Les hypocrites et idolâtres avaient répandu la rumeur que les Musulmans s’étaient affaiblis à cause du mauvais temps à Médine. Pour leur prouver le contraire, le Saint Prophète (s) accomplit le "Harwalah" durant une partie du Sa'i, et les Musulmans en firent autant. Harwalah désigne une certaine démarche proche de la course. Puis, les Musulmans sacrifièrent leurs chameaux, et sortirent de l’état d’Ehram et se coupèrent les cheveux. Le Saint Prophète (s) ordonna ensuite que 200 Musulmans se rendent à la vallée où campaient les soldats musulmans pour y prendre la relève afin que ceux-ci puissent accomplir leur Oumrah.

 

         Les rites et cérémonies d’Oumrah vinrent à terme. Les Mouhajirs rentrèrent chez eux voir leurs familles. Ils invitèrent également certains Ansar chez eux en retour de l’hospitalité dont ces derniers avaient fait preuve lors de leur arrivée à Médine.

 

         Au bout de trois jours, le Saint Prophète (s) ordonna les Musulmans de quitter la Mecque pour Médine. Avant de partir, il reçut une proposition de mariage de la part d’une femme Koraichite du nom de Maimouna, belle-sœur d’Abbas, l’oncle du Saint Prophète (s). Il accepta de l’épouser et ils se marièrent à la Mecque.

 

         Le court séjour des Musulmans et la gloire de l’Islam marquèrent  profondément les citoyens mecquois. Beaucoup d’entre eux furent impatients d’en savoir plus sur cette religion. La conduite des Musulmans amena à une plus grande victoire que n’importe quelle guerre.

 

Le Saint Coran dit:

 

          Allah réalisa le rêve de Son messager pour une bonne raison. Si Allah  veut,  vous (croyants) entrerez dans la Mosquée Sacrée en toute sécurité, ayant rasé vos têtes et coupé vos ongles, sans aucune crainte.

 

Sourate Fath, 48 : 27

 

 

Menu

 

 

Rechercher sur le site

Accueil du site

Cours du Madressa

Divers Majaliss

 

Le Madressa

Activités du Madressa

Majaliss en vidéo

 

Les Majaliss

Cours Islamiques

Majaliss en audio

Suivez nous

Audios et Vidéo

Les Saints Prophètes

Calendrier Chiite

 

Nawhas et Qassidas

La Bibliothèque

Nous contacter

 

Création 

Référencement 

Shia 974    Copyright © 2008 / 2018 Tous droits réservés

Hébergement   

Retourner au contenu | Retourner au menu