Shia 974 (Chiite Réunion) - La Bibliothèque - Shia 974" Chiite à l'Ile de la Réunion

Aller au contenu

Menu principal :

Shia 974 ( Chiite à l'Ile de la Réunion )
La Bibliothèque

 

LE MOIS DE RAMADAN

 

 

SOMMAIRE

 

Introduction.

Le mois de Ramadan.

Le sens du mot Ramadan.

Le mois de Ramadan dans le Coran.

Le mois de Ramadan dans les Hadiths.

La grandeur du mois de Ramadan.

Points importants.

Les actes à accomplir  durant ce mois.

Le malheureux du mois de Ramadan.

Le jeûne.

Sens du mot jeûne.

Le jeûne dans Le Coran.

L’importance du jeûne.

Les bienfaits du commandement Divine.

La nature de l’homme.

Les bienfaits du jeûne.

Les différentes sortes de jeûne.

Comment jeûner.

Et après le mois de Ramadan?

 

 

Introduction.

 

    Le mois de Ramadan est un mois de miséricorde du Seigneur envers ses adorateurs. C’est un mois inégalé en mérite et valeur. Le jeûne est obligatoire durant ce mois.

   Pour pouvoir profiter de ce mois bénis, nous devons connaître sa vraie valeur, les bénédictions qui y sont cachés, sa philosophie et nos devoirs envers ce mois. Avec l’aide de Dieu et s’Il le veut, nous allons étudier ce mois et voir pourquoi est-ce un mois de miséricorde  et quels sont ses buts et ses bienfaits.

 « Si le serviteur sait ce que cache le mois de ramadan, il aurait souhaité que toute l’année soit ramadan »1  Le Saint Prophète (Paix sur lui et ses descendants)

 « O Mon Dieu ! Prie sur Mohamad et sur sa famille ! Inspire-nous la connaissance de sa grâce (du mois Ramadan) et la majesté de son caractère sacré »2  Imam Sajjad (Paix sur Lui).

 

 1 ( Mizan-al-hikma - hadith 2665)

 2 (As-Sahifa As-Sajdiah - douas44)

 

 

LE MOIS DE RAMADAN

 

Le sens du mot Ramadan.

 

     Le mot Ramadan (ramzan  en arabe)  vient du mot   qui signifie : chaleur intense du soleil.3  

 

     Le Saint Prophete (Paix sur lui et ses descendants)  dit : «  Le mois de Ramadan a été nommé ramzan car il brûle les péchés »4  

 

    Selon des hadiths transmis par nos Infaillibles (Paix sur Eux), il est déconseillé de prononcer le mot Ramadan tous seul. Il faut dire « Mois de Ramadan » pour faire la différence entre le mois de Ramadan et le nom de Dieu car Ramadan est un des noms de Dieu.

   Il est rapporté d’Imam Baqir (Paix sur Lui):

    « Ne dites pas ‘ce Ramadan’ ou ‘Ramadan arrive’ ou ‘Ramadan est finis’ car c’est un nom de Dieu et Dieu ne vient pas ou ne part pas (Il est toujours la) »5 .

 

 3 (qamous-al-quran)

 4 (Mizan-al-hikma – hadith2663)  

 5 (Al-kafi vol 4)

 

 

Le mois de Ramadan dans le Coran.

 

 

    « Le mois de Ramadan au cours du quel le Coran a été descendu comme guide pour les gens, et preuves claires de guidance et du discernement. Donc quiconque, d’entre vous est présent en ce mois, qu’il jeûne. Et celui qui est malade ou en voyage, alors qu’il jeûne un nombre égal d’autres jours. ALLAH veut pour vous la facilité et Il ne veut pas pour vous la difficulté, afin que vous complétiez le nombre et que vous proclamiez la grandeur d’ALLAH pour vous avoir guidés et afin que vous soyez reconnaissants »6 .

 

 6 (Coran Sourate 2 verset 185)

 

 

    « Nous l’avons (Le Coran) certes fait descendre la nuit du destin…la nuit du destin qui est meilleur que mille mois durant laquelle descendent les anges et l’esprit par permission de leur Seigneur pour tout ordre »7

 

7 (Coran sourate 97verset 1-3-4)

 

 

Le mois de Ramadan dans les Hadiths.

 

    « Les portes du paradis s’ouvrent, la première nuit du mois de Ramadan et ne se referment qu’à la fin de sa dernière nuit »8  Le Saint Prophète (Paix sur lui et ses descendants).

 

 8 (Mizan-al-hikma – hadith 2664)

 

    «  Quand le croissant lunaire apparaît, les portes de l’enfer se referment et les portes du paradis s’ouvrent et les démons sont enchaînés »  Le Saint Prophète (Paix sur lui et ses descendants).

 

    

    « O Gens! Le mois de Dieu est arrivé à vous avec la Bénédiction, la Miséricorde et le Pardon. C’est un mois auprès de Dieu qui est le meilleur des mois, ses jours sont les meilleurs des jours, ses nuits les meilleures des nuits, ses heures les meilleures des heures. C’est un mois durant lequel vous êtes invités à être les hôtes de Dieu et vous êtes placés au rang des gens honorés.

     Votre respiration est glorification et votre sommeil adoration, vos (bonnes) actions sont acceptées et vos demandes exaucées. Alors, demandez à Dieu, votre Seigneur, avec une intention sincère et un cœur pur, de vous faire réussir le jeûne et la lecture de Son Livre, car misérable est celui qui se trouve privé du Pardon de Dieu pendant ce mois grandiose.

 

  Rappelez-vous, durant votre faim et soif, la faim et la soif du Jour de la résurrection. Faites l’aumône à vos pauvres et à vos indigents. Respectez vos personnes âgées et soyez miséricordieux envers vos jeunes. Renouez vos liens de parenté, gardez votre langue, détournez votre regard devant l’illicite et n’écoutez pas ce qui vous est interdit. Soyez affectueux envers les orphelins des autres ; on sera affectueux envers  les vôtres. Repentez-vous auprès de Lui (Dieu) de vos péchés et levez vos mains pour L’implorer aux heures de vos prières, car se sont les meilleures heures pendant lesquelles Dieu (LE TOUT-PUISSANT) regarde ses serviteurs avec Miséricorde. Il leur répond quand ils s’entretiennent avec Lui, il leur donne satisfaction quand ils L’interpellent, Il les exauce s’ils L’invoquent.

  O gens, vos âmes sont prisonnières de vos actes ainsi libérez-les en demandant pardon. Vos dos sont alourdis par vos fardeaux (péché), allégez-les par le prolongement de vos prosternations.

  Sachez que Dieu Le Très-Haut a juré par sa puissance de ne pas punir ceux qui prient et qui se prosternent. Et de ne pas les effrayer par le feu (de l’enfer) le jour où les gens se lèveront pour Le Seigneur des mondes.

  O gens, celui qui offre le repas de la rupture du jeûne à un  jeûneur croyant durant ce mois, aura par ceci auprès de Dieu (la récompense de) la libération d’un esclave et le pardon de ses péchés passés ».

    Quelqu’un a dit : «  O Messager de Dieu ! Nous n’avons pas tous la capacité de faire cela ! »

    Il a répondit : « Evitez l’enfer, ne serait-ce qu’avec la moitié d’une datte, évitez l’enfer, ne serait-ce qu’avec un verre d’eau, car Dieu offre cette récompense à celui qui fait cet action simple quand il n’a pas le moyen de faire plus.

    O gens, celui qui rend bien, durant ce mois, son caractère, aura le droit de passer sur Le Sirat (un pont du  jour de jugement), le jour où les pieds y trébucheront.

    Et celui qui réduit, durant ce mois, les charges de ses domestiques, Dieu allégera son compte (le jour du jugement).

    Et celui qui s’éloigne du mal, Dieu l’épargnera de sa colère le jour où il Le rencontrera. Et celui qui est généreux envers un orphelin, Dieu sera généreux envers lui le jour où il Le rencontrera. Et celui qui renoue ses liens de parenté, Dieu nouera avec lui le lien de Sa Miséricorde le jour où il Le rencontrera. Et celui qui coupe ses liens de parenté, Dieu le privera de Sa Miséricorde le jour où il Le rencontrera. Et celui qui  prie volontairement, Dieu lui écrit l’acquittement du feu. Et celui qui y accomplit une prière obligatoire, aura une récompense équivalente à soixante dix prières obligatoires accompli durant les autres mois. Et celui qui prie beaucoup sur Moi durant ce mois, Dieu alourdira (des bonnes actions) sa balance, le jour où les balances s’allègeront. Et celui qui récite un verset du coran, aura la récompense de celui qui a lu le coran entièrement les autres mois.

    O gens, durant ce mois les portes du paradis sont ouvertes, demandez donc à Votre Seigneur, qu’elles ne se referment pas sur vous. Et les démons sont enchaînés, demandez donc à Votre Seigneur qu’ils n’ont pas de contrôle sur vous » . (C’est un discours qu’a prononcé L’Envoyé de Dieu (Paix sur lui et ses descendants)  un jour, et transmis par Imam Ali (paix sur Lui))

 

 

La Grandeur du mois de Ramadan.

  

  Le mois de Ramadan est un mois inégalé en mérite et valeur. Ces versets et ces hadiths nous donne un aperçu de son mérite et de sa  grandeur.

 

Points importants :

   

• Le mois de Ramadan est un mois de Dieu.

• C’est le meilleur des mois, mois de miséricorde, bénédiction et pardon.

• Les portes du paradis sont ouvertes et les portes de l’enfer sont refermées.

• Les démons sont enchaînés pour faciliter la tâche du jeûneur.

• Les croyants sont les hôtes de Dieu.

• Dieu vient vers ses serviteurs et lui ouvre les portes de la réussite.

• Dieu accueille ses hôtes par le pardon et leur remercie par l’acquittement du feu.

• Les demandes des serviteurs sont acceptées.

• La présence de la nuit du destin dans ce mois, qui est plus meilleur que mille mois et dont le destin de l’homme en dépend.

• Le Coran a été descendu durant ce mois mais aussi les autres livres célestes (selon des hadiths ).

• Les anges descendent sur terre durant la nuit du destin.

• Jeûner est rendu obligatoire durant ce mois.

 

    Une question se pose ; est-ce seulement durant ce mois que Dieu est Miséricordieux et accepte les invocations ?

    Dieu est toujours miséricordieux et pardonneur  et accepte les invocations et les pardons que cela soit en mois de Ramadan ou durant les autres mois. « O mes serviteurs qui ont commis des excès à son propre détriment, ne désespérez pas de la miséricorde de Dieu. Car Dieu pardonne tous péchés. Oui, c’est Lui Le Pardonneur, Le Très Miséricordieux » .

    Mais vu la particularité de ce mois, et l’obéissance particulière des serviteurs durant ce mois à Leur Seigneur où ils laissent même ce qui est licite (durant les autres mois) et supportent la faim et la soif et s’éloignent de tous ce qui est interdit pour accomplir le souhait de Dieu, ainsi il est tout à fait normal que Le Très Miséricordieux récompense ses adorateurs par des faveurs spéciales.

 

 

Les actes à accomplir  durant ce mois.

   

    Nos Infaillibles (paix sur Eux) ont transmit des  actes à accomplir durant ce mois.

 

• Eviter les actes illicites.

 

    Après que Le Saint Prophète (Paix sur lui et ses descendants) finit de prononcer Son sermon sur le mois de Ramadan, Imam Ali (Paix sur Lui) dit ; je me suis levé et j’ai demandé :

    « O L’Envoyé de Dieu ! C’est quoi le meilleur acte durant ce mois ? »           

 Il (Paix sur lui et ses descendants) a répondu :

    « O Aba-al-Hassan, le meilleur acte durant ce mois est de s’éloigner des interdis de Dieu »  

 

•Glorifier Dieu et chanter Sa Grandeur.

 

    « Le mois de Ramadan …afin que vous complétiez le nombre et que vous proclamiez la grandeur d’ALLAH pour vous avoir guidés et afin que vous soyez reconnaissants ».

 

    Imam Sadiq (Paix sur Lui) nous rapporte : « Quand c’était le mois de Ramadan, Imam Sajjad as ne parlait que pour invoquer, glorifier (faire le tasbih), demander pardon à Dieu et chanter Sa grandeur (faire le takbir)»  

 

• Eviter les paroles inutiles et illicites.

 

    Imam Sadiq (Paix sur Lui) nous rapporte :

       « Quand c’était le mois de Ramadan, Imam Sajjad (Paix sur Lui) ne parlait que pour invoquer, glorifier, demander pardon à Dieu et chanter Sa grandeur»  

 

       « Gardez votre langue »  Le Saint Prophète (Paix sur lui et ses descendants).

 

• Passer son temps à lire Le Livre de Dieu.

 

    Le Saint Prophète (Paix sur lui et ses descendants)  dit :

        « Lisez  beaucoup le Coran durant ce mois »  

 

• Jeûner la journée et prier la nuit.

 

    Imam Sajjad (Paix sur Lui) : «  O Mon Dieu ! Aide-nous à jeûner durant son jour et à prier durant sa nuit »

 

• Renouer les liens de parenté et se rapprocher de ses voisins.

 

    Imam Sajjad (Paix sur Lui) : «  O Mon Dieu ! Fait que nous arrivions, durant ce mois à établir le lien de parenté par le bien et le rapprochement, à prendre soin de nos voisins par bienveillance et don  »  

 

    « Renouez vos liens de parenté »  Le Saint Prophète (Paix sur Lui et ses descendants).

 

• Faire l’aumône.

 

     « Faites l’aumône à vos pauvres et à vos indigents »  Le Saint Prophète (Paix sur Lui et ses  descendants)

    Imam Sajjad (Paix sur Lui) :

     «  O Mon Dieu ! …Fait que nous arrivions (durant ce mois) à purifier nos biens des impuretés par l’aumône »

 

• Etre indulgent.

 

    « Soyez affectueux envers les orphelins des autres … soyez miséricordieux envers vos jeunes… celui qui réduit, durant ce mois, les charges de ses domestiques, Dieu allégera son compte (le jour du jugement) ».  Le Saint Prophète (Paix sur Lui et ses descendants).

 

• Invoquer Dieu et Lui demander pardon et faire de longues prosternations.

 

    « Augmentez durant le mois de Ramadan l’invocation et la demande de pardon car l’invocation fait partir la calamité et le pardon fait disparaître vos péchés »  Imam Ali (Paix sur Lui).

    « Allégez-les (les péchés) par le prolongement de vos prosternations » . Le Saint Prophète (Paix sur Lui et ses descendants).

 

• Prier beaucoup sur Le Saint Prophète.

 

    « Et celui qui prie beaucoup sur Moi durant ce mois, Dieu alourdira (des bonnes actions) sa balance, le jour où les balances s’allègerons ».  Le Saint Prophète (Paix sur Lui et ses descendants).

 

• Donner le repas de la rupture du jeûne.

 

    « Evitez l’enfer, ne serait-ce qu’avec la moitié d’une datte (offert pour la rupture du jeûne) ».  Le Saint Prophète (Paix sur Lui et ses descendants).

 

   « Celui qui donne à un jeûneur un repas de rupture (iftar), aura la même récompense que le jeûneur ». Imam Sadiq (Paix sur Lui).

 

• Veiller la nuit du destin.

 

      D’autres actes sont recommandés durant ce mois, comme lire certaines invocations spécifiques. Pour plus de détails se référer au livre Mafatih-al-jinan.

  

 

Le malheureux du mois de Ramadan.

 

    « Malheureux est celui qui est privé du pardon de Dieu durant ce mois grandiose »  Le Saint Prophète (Paix sur Lui et ses descendants).

 

    « Celui qui n’est pas pardonné durant  le mois de Ramadan, durant quel mois sera t-il pardonné ? »  Le Saint Prophète (Paix sur Lui et ses descendants).

 

    « Celui qui n’est pas pardonné durant  le mois de Ramadan, ne sera pas pardonné jusqu’au prochain mois de Ramadan sauf s’il se présente sur la place d’Arafat (à la Mecque) »  Imam Sadiq (Paix sur Lui).

 

    En effet, si durant le mois de Ramadan, nous n’avons pas réussi à utiliser les moyens mis à notre disposition pour se purifier et se rattraper, peut-on encore espérer de se rattraper durant les autres mois ???

    Les mois où les démons sont en liberté et sont prêt à inspirer à l’humain la voie de sa perdition. Pour cela en général, un croyant est moins en danger durant le mois de Ramadan que durant les autres mois. Car les démons sont enchaînés.

   Les démons ne font que nous montrer le mauvais chemin, en  nous faisant miroiter un bonheur qui est plutôt un mirage ou en nous faisant peur des difficultés. Dieu aussi nous invite vers la vraie vie qui est éternelle. « Le diable vous fait craindre la misère et vous commende des actions mauvaises. Tandis qu’ALLAH vous promet le pardon et grâce » . Mais ni Dieu, ni les démons nous obligent. Nous avons le libre choix, entre la voie droite ou la perdition « Nous l’avons (l’homme) guidé (montré la voie droite), qu’ils soient reconnaissant (acceptent) ou ingrat (refusent la guidance)  »

    Les moyens mis à notre disposition ne servent à rien si nous avons choisis de suivre notre propre passion et si nous avons décidé de désobéir à notre Seigneur. Dans ce cas il n’y a plus d’espoir « Ne vois-tu pas celui qui a fait de sa passion son dieu ? Est-ce à toi d’être un garant pour lui ? ».  Seul les vrais croyants répondent à l’appel et utilisent ce mois pour se purifier. D’où peut-être l’appel de Dieu lancé uniquement pour les croyants ; « O les croyants ! On vous a prescrit le jeûne comme on l’a prescrit à ceux d’avant vous, peut être atteindriez vous le Taqwa(la piété) »  

 

 

Le jeûne.

 

Sens du mot jeûne.

 

    Le jeûne ( en arabe), veut dire s’abstenir de certaines actes de l’aube jusqu’ à la nuit pour obéir au commandement de Dieu et accomplir son souhait.

 

Le jeûne dans Le Coran.

 

 

    « O les croyants ! On vous a prescrit le jeûne comme on l’a prescrit à ceux d’avant vous, peut être atteindriez vous le Taqwa(piété) »  .

 

L’importance du jeûne.

 

  Dieu Le Très Grand dit : « Le jeûne est pour Moi et c’est moi qui en récompense ».  Imam Sadiq (Paix sur Lui).

 

  « L’Islam a été fondé sur cinq, La Prière, Le Zakat, Le Jeûne, Le Hadj et Le Wilayah »  Imam Baqir (Paix sur Lui).

 

   Celui qui n’a pas la capacité de jeûner durant le mois de Ramadan, doit absolument le remplacer durant les autres jours de l’année. «  Donc quiconque, d’entre vous est présent en ce mois, qu’il jeûne. Et celui qui est malade ou en voyage, alors qu’il jeûne un nombre égal d’autres jours » . Ce verset montre qu’on doit absolument jeûner un mois une fois par an car c’est un acte qui est très important.

    Peut-être le lien entre le jeûne et le mois de Ramadan, est que le mois de Ramadan est un mois de descente du coran, le dernier livre céleste. Et pour comprendre ce livre, il faut avoir le taqwa (la piété) « C’est un livre au sujet duquel il n’y a pas de doute, c’est un guide pour les pieux (mout-taqine) » , et le jeûne est un moyen d’avoir la piété « O les croyants ! On vous a prescrit le jeûne comme on l’a prescrit à ceux d’avant vous, peut être atteindriez vous le Taqwa(piété) » . Donc pour que Le Coran devienne un guide, il faut qu’on ait la piété, et la piété vient en jeûnant.

    En effet, plus nous avons le cœur pur, plus nous pouvons profiter de la lumière de ce livre qui est une lumière. « Nous en avons fait (du Coran) une lumière par la quelle Nous guidons qui Nous voulons parmi nos serviteurs » . Le cœur est comme un verre, plus il est propre plus la lumière passe mieux. Le jeûne purifie le cœur et l’âme de ses impuretés pour que la lumière du Coran passe a travers.

 

 

Les bienfaits du commandement Divine.

 

    Comme nous savons que Dieu n’opprime personne « certes, Dieu n’opprime personne, fût-ce du poids d’un atome »  ni ce n’est pas par jeu qu’Il fait des choses « Ce n’est pas par jeu que Nous avons crée le ciel et la terre et ce qui est entre eux » . Tout ce qu’Il fait, c’est avec sagesse et connaissance « Certes Dieu est omniscient et sage  » . Et derrière ses interdictions, il y a un réel méfait « Ils t’interrogent sur le vin et le jeu de hasard. Dis : Dans les deux, il y a un grand méfait et quelques avantages, mais leurs méfaits sont plus grands que leurs bienfaits »  et dans ses obligations il y a notre bienfait « Si vous faites le bien, c’est pour vous-même » .  Ses commandements sont pour notre bien « Une exhortation vous est venue, de Votre Seigneur, une guérison de ce qui est dans les poitrines, un guide et miséricorde pour les croyants  »  et si nous en détournons c’est envers nous même car il est riche et n’a pas besoin de nous « Et quiconque ne croit pas, Dieu se passe largement des mondes » . Donc sûrement, s’il nous a obligé de jeûner, c’est qu’il y a pour nous un bienfait dans cet acte.

 

 

La nature de l’homme.

 

  L’homme est un animal intelligent. Sa différence par rapport à l’animal est son intelligence, son libre choix, sa capacité d’apprendre et de s’évoluer. Ainsi, il peut s’évoluer vers le positif et atteindre la perfection, comme il le peut vers le négatif. Dans ce cas il devient  un animal ou pire encore car l’animal n’avait pas le choix alors que l’homme a le choix et a les moyens de distinctions. Comme le dit Dieu, Le Grand Sage : « Ils ont des cœurs mais ils ne comprennent pas, ils ont des yeux mais ne voient pas, ils ont des oreilles mais n’entendent pas. Ceux-là sont comme des animaux ou plus égarés encore ».

   L’animal suit toujours le même cycle, il ne pense qu’a trouver de quoi se nourrir pour soulager son ventre et ainsi jusqu’à sa mort, mais il sert au moins à quelque chose. L’homme, s’il devient un animal, il ne pensera qu’à remplir son ventre, et devenir esclaves de ses organes et de ses désirs. Il utilisera tous les moyens pour venir à ses fins. Un être pareil sera un danger non seulement pour ses entourages mais aussi pour toute la société en générale.

  Ainsi le jeûne est un moyen efficace pour que l’homme puisse se purifier de son coté animal et retrouver sa vrai nature qui le différencie de cette bête.

 

 

Les bienfaits du jeûne.

 

• Contrôle des instincts bestiaux.

 

   L’homme en jeûnant non seulement s’abstient de manger mais s’abstient aussi des actes sexuels, et des actes comme le mensonge, la médisance,… En répétant cette abstinence durant trente jours, cela devient une habitude en lui. Ainsi, cela lui  permet de prendre le dessus sur son instinct animal. Pour résumer, le jeûne est une sorte d’exercice pour nous forcer à avoir un contrôle sur nos pulsions animales.

    De même certains aliments sont des excitants et peut stimuler le désir. L’abstinence permet d’éviter leurs effets sur le corps. Ainsi l’homme peut avoir une facilité à contrôler ses pulsions.

 

  « L’excès alimentaire entraîne deux chose ; la lourdeur du cœur et l’excitation du désir »  Le Saint Prophète (Paix sur Lui et ses descendants).

 

  « Sur vous soit le jeûne car il coupe la veine du désir »

 

  « La cause principale de l’entrée en enfer de ma communauté est le ventre et le sexe »  Le Saint Prophète (Paix sur Lui et ses descendants).

  

• Fortifier sa résolution.

 

    Si l’homme a réussit à s’abstenir et a se contrôler durant un mois, non seulement cela deviendra une habitude acquis pour lui mais cela l’incitera a continuer. Car s’il a pu le faire pendant un mois, il peut le faire pendant un an et pourquoi pas toute sa vie !

 

• Purification de l’âme.

 

 Une fois l’habitude acquis, l’âme sera débarrassée de son coté animal. Il n’est plus l’esclave de ses passions et désirs.

« Chaque chose a son purificateur, et le purificateur des corps est le jeûne »  Le Saint Prophète (Paix sur Lui et ses descendants).

 

• Source de piété (taqwa).

 

    Une fois purifiée, l’âme pourra maintenant comprendre La réalité de Dieu et ses instructions et profiter de La Lumière Divine.

   Ainsi elle sera en obéissance totale à Son Seigneur et elle s’éloignera de ce que Dieu lui a interdit et fera ce que Dieu lui a dit et  cela est la piété. La piété est la raison la plus importante car c’est la seule qui a été dit dans Le Coran.

 

« O les croyants ! On vous a prescrit le jeûne…, peut être atteindriez vous le Taqwa (piété) »  

 

• Source de tranquillité pour cœur.

 

    L’âme purifiée ressentira naturellement la tranquillité car elle a retrouvé sa guérison et son état normal.

    « Le jeûne et le hadj tranquillisent les cœurs » Imam Baqir (Paix sur Lui).

 

• Protection contre le feu.

 

    Cette piété lui protégera naturellement du feu car il sera en obéissance permanent à Dieu.

    « Le jeûne est une protection contre le feu »  Le Saint Prophète (Paix sur Lui et ses descendants).

 

• Inciter les fortunés à être solidaire.

 

    Le jeûne permet au riche de sentir la faim. Cela lui donnera une prise de conscience de ce qu’est la faim. Ainsi il sera beaucoup plus solidaire avec les affamés.

   Quand il a été demandé à propos de la raison du jeûne, Imam Hassan-al-Askari (Paix sur Lui) répondit : « Pour que les fortunés goûtent au faim et en résultat ils aident les pauvres »

 

• Rester en bonne santé.

 

    Sans aucun doute l’abstinence a un effet positif sur la santé. L’hypertension, l’obésité, le diabète, le taux élevé en cholestérol, …ont tous un lien avec un excès alimentaire. Il est évident qu’après un mois d’abstinence, les excès disparaissent.  

 

    Comme d’ailleurs le rappelle Le Saint Prophète (Paix sur Lui et ses descendants) :

    « Sachez que l’estomac est la maison de tous les maladies, l’abstinence sa guérison »  

 

    Et a propos du jeûne, Il (Paix sur lui et ses descendants)  dit :

    « Jeûnez pour avoir la bonne santé »  

 

    Mais la condition est de s’abstenir pendant un mois et non pas de réunir les trois repas la nuit  pour récupérer les repas de la journée!

 

 

Les différentes sortes de jeûne.

 

   Les oulémas ont classé le jeûne en trois catégories d’après les hadiths.

 

• Le Jeûne où on évite de manger de l’aube jusqu’à la nuit.

 

   C’est la forme la plus simple du jeûne. Le jeûneur n’aura pas l’effet souhaité du jeûne.

 

• Le Jeûne où non seulement on s’abstient de manger mais on  s’abstient aussi de faire l’illicite.

 

« Chaque fois que tu jeûnes, tes oreilles, et tes yeux,…et toutes les parties de ton corps doivent jeûner des actes illicites et détestables »  Imam Sadiq (Paix sur Lui).

 

   Dieu, Le Très Miséricordieux donnera une énorme récompense à ceux-là.

 

• Le Jeûne où on s’abstient de manger et de faire du mal mais on s’abstient aussi à penser à faire du mal.

   

  « Le jeûne du cœur est plus mieux que le jeûne de la langue. Et le jeûne de la langue est plus mieux que de s’abstenir de manger »  Imam Ali (Paix sur Lui).

 

   C’est la forme idéale. C’est le jeûne des Prophètes, des Proches et des Véridiques.

 

 

Comment jeûner.

 

   Nos Infaillibles (Paix sur Eux) nous ont transmis des hadiths où il a été dit clairement comment un jeûneur doit jeûner pour pouvoir profiter au maximum de cette grâce divine.

 

    « Le Messager de Dieu (Paix sur Lui et ses descendants)  entendit une femme injurier sa servante alors qu’elle était en jeûne. Il (sw) lui présenta de la nourriture et lui dit : « manges ! » Elle dit : « Je suis en jeûne » Il (Paix sur Lui et ses descendants)  lui dit :

    « Comment jeunes-tu alors que tu viens d’injurier ta servante ? Le jeûne n’est pas (seulement) de s’abstenir de manger et boire »  Imam Sadiq (Paix sur Lui).

 

   « Il ne faut pas que le jour de votre jeûne soit comme le jour ou vous mangez »  Imam Sadiq (Paix sur Lui).

 

   « Le jeûne ne consiste pas seulement à s’abstenir de manger et de boire, mais si vous jeûnez, abstenez votre langue de mentir, détournez vos yeux de l’illicite, ne vous disputez pas, ne vous jalousez pas, ne vous médisez pas, ne vous querellez pas, ne jurez pas faussement ni pour le vrai, ne vous insultez pas, ne dites pas de mots grossiers entre vous, ne soyez pas injustes entre vous, ne vous comportez pas de façon insensées, ne vous ennuyez pas, n’oubliez pas le souvenir de Dieu et la prière. Obligez-vous au silence, à la patience et à la sincérité. Evitez la compagnie des mauvaises gens, les fausse affirmations, les mensonges, les inventions, les disputes, les mauvaises opinions, la médisance et la calomnie. Soyez attentifs à l’Au-delà dans l’attente de vos jour et dans l’attente de ce que Dieu vous a promis. Faisant provision pour la rencontre de Dieu. Soyez calmes, pleins de dignité, humbles, soumis, de l’humilité du serviteur craintif devant son Maître, toute en ayant  peur et espoir. Pour cela, purifiez vos cœurs des défauts, vos intérieurs des impuretés et vos cœurs des souillures. Désavouez devant Dieu autre que Lui. Et obéit Dieu dans ton jeûne. Garde le silence devant ce que Dieu t’a interdit ouvertement ou secrètement. Crains Dieu à sa vraie valeur secrètement et ouvertement. Offre-toi à Dieu durant les jours de ton jeûne. Vide ton cœur pour Lui, consacre-toi à Lui dans ce qu’Il t’a ordonné et t’appelé.  Si tu fais tout cela alors tu es un jeûneur pour Dieu en jeûnant son véritable jeûne et accomplissant ce qu’Il t’a ordonné. Et chaque fois que tu en diminue de ce qui t’a été dit, ton jeûne s’en trouve aussi diminué »  Imam Sadiq (Paix sur Lui).

 

    « Peu de gens jeûnent vraiment, mais beaucoup ont faim »  Imam Sadiq (Paix sur Lui).

 

    « Combien de jeûneurs n’ont de leurs jeûnes que la soif ! Combien de gens qui prient n’ont de leurs prières que la fatigue ! »  Imam Ali (Paix sur Lui).

 

    Imam Baqir as rapporte : Le Prophète (Paix sur Lui et ses descendants)  dit à Jabbir-ibn-Abdallah : « O Jabbir, voici le mois de Ramadan. Celui qui jeûne durant sa journée, et se lève une partie de la nuit (pour prier), préserve son ventre et son sexe et préserve sa langue, sort de ses péchés comme sa sortie du mois »

  Jabbir Lui (sw) dit : « O Messager de Dieu, quoi de plus beau que ce hadith ! »

  Le Messager de Dieu (Paix sur Lui et ses descendants) lui répondit :

    « Mais combien difficiles sont les conditions ! ».  

 

   « Le jeûneur est en adoration de l’aube jusqu’à la nuit tant qu’il ne médise pas. Et s’il médise, il casse son jeûne (il diminue sa valeur) »  Le Saint Prophète (Paix sur Lui et ses descendants).

 

 

Et après le mois de Ramadan?

 

  Le but du jeûne est de purifier l’homme pour qu’il puisse adorer son Seigneur et atteindre la perfection. Il faut garder cet acquis car l’homme peut retomber dans la perdition. D’où cette invocation du Maître de ceux qui se prosternent, Imam Sajjad (Paix sur Lui) :

   

« O Mon Dieu ! Garde-nous ainsi (purifié) durant les autres mois et jours de l’année »

 

 

Réalisé par Nawsad Ali, Etudiant au Hawza Imam Khomeini à Qoum (Iran)

 

 

Menu

 

 

Rechercher sur le site

Accueil du site

Cours du Madressa

Divers Majaliss

 

Le Madressa

Activités du Madressa

Majaliss en vidéo

 

Les Majaliss

Cours Islamiques

Majaliss en audio

Suivez nous

Audios et Vidéo

Les Saints Prophètes

Calendrier Chiite

 

Nawhas et Qassidas

La Bibliothèque

Nous contacter

 

Création 

Référencement 

Shia 974    Copyright © 2008 / 2017 Tous droits réservés

Hébergement   

Retourner au contenu | Retourner au menu