Shia 974 (Chiite Réunion) - L'Histoire de l'Islam - Shia 974" Chiite à l'Ile de la Réunion

Aller au contenu

Menu principal :

L'Histoire de l'Islam > L'Histoire de l'Islam
Shia 974 ( Chiite à l'Ile de la Réunion )
L'Histoire de l'Islam

 

LE SERMENT DE RIZWAAN

 

         En l’an 5 A.H, le Saint Prophète (s) reçut l’ordre d’Allah de rendre le Hajj Wajib pour tous les Musulmans. L’année suivante, il vit en rêve qu’il effectuait le Hajj avec ses compagnons. Il décida alors de se rendre au Hajj cette même année.

 

         Le Saint Prophète (s) annonça aux Musulmans qu’il comptait se rendre au pèlerinage au mois de Zilkad en l’an 6 A.H. Les Mouhajirîns qui avaient émigré à Médine avec le Saint Prophète (s) étaient ravis à l’idée de retourner dans leur ville natale.  Les Ansars qui avaient toujours résidé à Médine étaient aussi ravis d’entamer ce séjour béni. En tout, 1 400 Musulmans se préparèrent à accompagner le Saint Prophète (s) à la Mecque.

 

         Le Saint Prophète (s) quitta Médine à la date prévue, et envoya une troupe pour le précéder et le prévenir en cas de menace de la part des Koraïchites. Il demanda aux Musulmans de ne pas prendre d’autres armes que leurs épées. Durant leur trajet, le Saint Prophète (s) ainsi que ses compagnons mirent leurs Ehram et choisirent 70 chameaux à sacrifier au Hajj.

 

Pendant ce temps, les Koraïchites apprirent l’avancée des Musulmans vers la Mecque et expédièrent 200 soldats pour les arrêter. Lorsque le Saint Prophète (s) fut averti de l’embuscade qui les attendait, il demanda à son guide de les conduire sur une route qui contournerait les ennemis. Finalement, après avoir traversé des routes escarpées, ils atteignirent un lieu où se trouvait un puits appelé Houdaybiya, à15 Kilomètres de la Mecque.

 

Le Saint Prophète (s) ordonna les Musulmans de s’arrêter là et de monter leurs tentes. Il envoya ensuite un message aux Koraïchites leur disant qu’il souhaitait entrer à la Mecque pour y accomplir le pèlerinage. Il ajouta qu’il venait en paix et qu’il aimerait régler les problèmes par la discussion.

 

         Le Saint Prophète (s) désigna Oumar bin Khattab, qui ne s’était pas battu contre les Koraïchites à aucune bataille, comme représentant les Musulmans et l’envoya à la Mecque. Oumar s’excusa, disant qu’il ne se sentait pas bien. Le Saint Prophète (s) envoya alors  Oussmane bin Affan, le neveu d’Abou Soufiyane, le chef des Mecquois.

 

Parce qu’il avait un lien de famille avec Abou Soufiyane, Oussmane fut accueilli chaleureusement. Les Koraïchites lui dirent qu’il était libre d’accomplir le Hajj lui même, mais qu’il ne laisserait pas les autres Musulmans entrer dans la cité. Oussmane refusa d’accomplir le Hajj tout seul; il fut alors détenu à la Mecque.

 

Voyant qu’Oussmane ne revenait pas, les Musulmans craignirent qu’il ne soit tué. Le Saint Prophète (s) dit alors qu’une bataille pourrait éclater; il demanda alors un serment d’allégeance de la part des Musulmans qu’ils le soutiendraient même s’il fallait faire face à la mort. Ce fameux serment fut prêté sous un acacia et est connu comme étant le Serment de Rizwaan.  Voici comment l’événement est rapporté dans le Saint Coran :

 

          Allah a très certainement agréé les croyants quand ils t'ont prêté le serment d'allégeance sous l'arbre. Il a su ce qu'il y avait dans leurs cœurs, et a fait descendre sur eux la quiétude, et Il les a récompensés par une victoire proche.

 

                                                                                   Sourate al-Fath, 48:18

 

Aussitôt après, Oussmane revînt de la Mecque, sain et sauf. Il était accompagné d’un homme appelé Souhail, envoyé par les Kolatiers avec des instructions pour fixer les choses en paix.  Suite à la discussion entre Souhail et le Saint Prophète (s), un traité de paix fut signé entre les Musulmans et les Koraïchites. Les clauses du traité étaient les suivantes :

 

1. Les Musulmans devaient retourner à Médine cette année sans avoir accompli le Hajj.

 

2. Ils pourraient revenir l’année suivante mais leur séjour ne devrait pas excéder 3 jours.

 

3. Les Musulmans n’auraient pas d’autres armes sur eux que leurs épées enveloppées dans leurs gaines.

 

4. Il n’y aurait pas de guerre entre les Koraïchites et les Musulmans les 10 années à venir.

 

5. Un idolâtre ou un Musulman Mecquois en visite à Médine sans la permission de sa tribu serait renvoyé à la Mecque, mais un Musulman de Médine se rendant à la Mecque sans permission serait retenu.

 

         Toutes les tribus de l’Arabie pouvaient se joindre à l’un des deux partis signataires et les alliés devaient aussi respecter le traité.

 

         En concluant ce traité, Oumar dont la foi n’était pas solide accusa le Saint Prophète (s) de s’être vendu. Bien que certains termes du traité semblaient aller contre les intérêts des Musulmans, cela ne s’avéra pas être le cas. Après avoir passé 3 jours à Houdaybiya, les Musulmans retournèrent à Médine. A ce moment-là, la Sourate al-Fath (la Victoire) fut révélée, décrivant le traité comme une victoire pour les Musulmans.

 

         Le Traité de Houdaybiya amena la paix sur l’Arabie après une longue période de tensions. Dans les 2 années qui ont suivi ce traité, plus de personnes rejoignirent l’Islam que durant les 19 ans qui se sont écoulés depuis le début de la mission du Saint Prophète (s).

 

 

Menu

 

 

Rechercher sur le site

Accueil du site

Cours du Madressa

Divers Majaliss

 

Le Madressa

Activités du Madressa

Majaliss en vidéo

 

Les Majaliss

Cours Islamiques

Majaliss en audio

Suivez nous

Audios et Vidéo

Les Saints Prophètes

Calendrier Chiite

 

Nawhas et Qassidas

La Bibliothèque

Nous contacter

 

Création 

Référencement 

Shia 974    Copyright © 2008 / 2017 Tous droits réservés

Hébergement   

Retourner au contenu | Retourner au menu