Shia 974 (Chiite Réunion) - Divers articles - Shia 974" Chiite à l'Ile de la Réunion

Aller au contenu

Menu principal :

Shia 974 ( Chiite à l'Ile de la Réunion )
Divers articles

 

La Communauté KHOJA SHIA ISNA ASHERI

 

KHOJA :

Ce terme est une déformation phonétique du mot arabe KHWAJAH, utilisé pour désigner les étrangers ou les commerçants, comme SIR en anglais ou MONSIEUR en français.

Plusieurs mythes tournent autour de ce vocable quant à ses origines. L’un parmi ceux-ci nous ramène aux 13è ou 14è siècles, durant lesquels, des riches propriétaires Hindous, appelés Thakurs ou Thakkars, quittaient la religion de leurs ancêtres pour devenir Musulmans.

Ces nouveaux convertis ne pouvaient plus être qualifiés de Thakkers par leur communauté et adoptèrent le titre de Khwajah qui, par la suite, fut transformé en Khoja.

Ils sont, la plupart, originaires de Kutch, du Kathiawar, du Sind et du Gujarat en Inde.

 

SHIA :

Partisan fidèle, véritable obéissant, ami sincère, Croyant soumis. . . . .

Allah s’est servi de ce mot, en plusieurs endroits, dans Son Livre Saint, le Noble Coran.

Dans de nombreux Hadiths ou Traditions, Hazrat Mouhammad (saw), le Messager d’Allah, le Sceau des Prophètes, a appelé par SHIA les partisans de Hazrat ALI (a.s) qui est leur premier Imam ou Guide, le Commandeur des Croyants, le Calife direct, sans intermédiaire, du Saint Prophète (saw).

 

ISNA ASH’R :

Mot arabe signifiant DOUZE.

Fidèles aux multiples Versets Coraniques ainsi qu’aux Hadiths ou Traditions vénérées du Saint Prophète, Hazrat Mouhammad (saw),

en particulier au remarquable évènement historique survenu durant son Pèlerinage d’Adieu où il a proclamé, devant des milliers de Pèlerins, suivant l’Ordre d’Allah,

« Je laisse, derrière moi, deux objets de poids que je vous confie : le Livre d’Allah (le Coran) et ma Famille, (les Ahloul Bayt), »

avant de déclarer :

« Celui dont je suis le maître, ce Ali est aussi son maître, »

les Khoja Shia Isna Asheri suivent les douze Successeurs légitimes du Saint Prophète (saw) dont les Noms avaient déjà été annoncés de son vivant. Ils sont leurs Imams, leurs Chefs, leurs Guides infaillibles dont le premier est Ali et le dernier, Al Mahdi, vivant mais invisible, en occultation, qui réapparaîtra à la Fin des Temps.

Ils sont appelés “ Shiites Duodécimains, “ et suivent rigoureusement les instructions du Saint Coran.

Le credo ou les fondements de leur Croyance religieuse se reposent sur cinq piliers, appelés “ Racines de la Religion : “

1.  Tawhid : l’Unicité de Dieu appelé Allah

2.  Adalah : La justice d’Allah

3.  Noubouwwah : Allah transmet ses messages à l'humanité par des hommes, les prophètes (124.000. au total) qui sont infaillibles et possesseurs du pouvoir de miracle.

4.  Imamah : Allah choisit pour l’humanité des Leaders, des Gardiens de la Religion qui sont Représentants d’Allah sur terre et désignent leurs successeurs avant leur mort. Ils sont, comme les Prophètes, Infaillibles.

5.  Qiyamah : le Jour du Jugement Dernier

Auxquels s’ajoutent “ les Branches de la Religion, “ au nombre de dix qui sont des devoirs incontournables, tels que le Salat ou la Prière quotidienne, le jeûne du mois de Ramadhan, le Pèlerinage à la Mecque, le Zakat (“ Aumône “), le Khoums (“ Taxe annuelle “), le Jihâd (“Effort“), Amr bil Maarouf (ordonner le bien), Nahi anil mounkar (interdire le mal), Al Wilayà (Amour des Ahloul Bayt, de ses successeurs et de ses partisans . . . . )

Le Martyr de l’Imam Houssain Ibn Ali qui a lieu le 10è jour du mois de Mouharram (premier mois du calendrier Musulman), connu sous le nom d’ACHOURA, joue un rôle très significatif dans la théologie Shia Isna Asheri et est commémoré, annuellement, dans la tristesse totale et la peine. Ces cérémonies rassemblent de grandes foules qui font des processions pour célébrer cet évènement douloureux.

 

Conclusion :

Khoja est une appartenance communautaire, tandis que Shia Isna Asheri est religieuse. Partout où ils se trouvent, en Afrique de l’Est, comme en Europe, en Amérique, dans l’Océan Indien, ou ailleurs, les Khoja Shia Isna Asheri s’organisent en communautés appelées Jamaates. Ils bâtissent des Mosquées, des Imamwara (salles de réunion, de sermons et de prêches), et des Madressa (Ecoles Coraniques). Ils parlent le Goujarati qui fraie difficilement son chemin à travers la nouvelle génération née dans l’Occident.

 

Article : Nissarhoussen RAJPAR

 

Menu

 

 

Rechercher sur le site

Accueil du site

Cours du Madressa

Divers Majaliss

 

Le Madressa

Activités du Madressa

Majaliss en vidéo

 

Les Majaliss

Cours Islamiques

Majaliss en audio

Suivez nous

Audios et Vidéo

Les Saints Prophètes

Calendrier Chiite

 

Nawhas et Qassidas

La Bibliothèque

Nous contacter

 

Création 

Référencement 

Shia 974    Copyright © 2008 / 2017 Tous droits réservés

Hébergement   

Retourner au contenu | Retourner au menu