Shia 974 (Chiite Réunion) - L'Histoire de l'Islam - Shia 974" Chiite à l'Ile de la Réunion

Aller au contenu

Menu principal :

Shia 974 ( Chiite à l'Ile de la Réunion )
L'Histoire de l'Islam - Ashoura

 

Introduction à MOHARRAM 61 A.H.

 

 

Après le décès d’Imam ALI (as)  la sauvegarde de l’Islam et de la communauté musulmane (Oummah) fut confiée à Imam Hassan (as) (son premier fils).

 

Le gouverneur de Sham (Syrie), Muawiya voulait être Calife à la suite d’Imam  ALI (as). Par la suite force et la ruse, il devint Calife à la place d’Imam  Hassan (as).

 

Pour ne pas diviser les musulmans, Imam Hassan (as) signa un traité de Paix avec Muawiya. Notre Imam lui laissa le pouvoir et demeura le guide religieux de l’Islam.

 

Le traité signé comportait les clauses suivantes :

•   Al Hassan, fils de Ali, fils de Abou Talib, a accepté de se réconcilier avec Muawiya, fils de Abou Sufian, et de lui céder la Wilaya des musulmans à condition que celui-ci gouverne selon le Livre de Dieu, la Sunnah des prophètes et la conduite des Califes "bien dirigés et bien guidés dans le droit chemin" et qu’il ne désigne personne à sa succession.

•   Le Califat après Muawiya, reviendra à Al-Hassan ou Al-Houssen s’il venait à lui arriver quelque chose.

•   Les employés de Muawiya doivent s’abstenir d’injurier de leurs tribunes l’Imam Ali.

•   Muawiya doit pas faire montre de haine envers Al-Hassan et son frère Al-Houssen, ni porter préjudice à leurs partisans, leurs adeptes, leurs biens, leurs enfants et leurs femmes.

 

A la mort d’Imam Hassan (as), alors que Muawiya se hâtait de désigner son fils Yazid pour sa succession au mépris des Clauses du traité, les Musulmans se tournèrent vers l’Imam Houssen (as) pour lui prêter serment d’allégeance et de destituer le gouvernement de Muawiya.

 

Al-Houssen était le petit-fils du prophète, fils de l’Imam Ali (as), maître de Quraich et l’homme le plus savant, courageux et pieux. Il suivait les enseignements reçus de son grand-père (notre prophète) et de son père l’Imam Ali pour guider les siens dans le droit chemin de l’Islam. Il défendait la justice et la vérité.

 

Courageux, il refusa de prêter serment d’allégeance à Yazid, successeur désigné par Muawiya.

 

A la mort de Muawiya, Yazid son fils, devenu Calife voulait absolument obtenir le serment d’allégeance de l’Imam Al-Houssen pour avoir un pouvoir total sur tous les Musulmans.

 

Imam Houssen (as) dit : « Je me suis soulevé pour reformer la Ummah de mon grand-père, le Messager d’Allah pour commander le bien et interdire le mal, et pour suivre les traces de mon grand-père et de mon père… »

 

« Yazid est un libertin qui ne cache pas son libertinage, un alcoolique et un assassin de l’âme interdite... »

 

Quelqu’un comme moi ne saurait prêter serment d’allégeance à quelqu’un comme lui… »

 

« Par ma religion l’Imam ne peut être que celui qui gouverne selon le Livre, qui établit l’équité, qui a pour religion la Religion Vraie, qui s’en tient scrupuleusement aux prescriptions de Dieu… »

 

Menu

 

 

Rechercher sur le site

Accueil du site

Cours du Madressa

Divers Majaliss

 

Le Madressa

Activités du Madressa

Majaliss en vidéo

 

Les Majaliss

Cours Islamiques

Majaliss en audio

Suivez nous

Audios et Vidéo

Les Saints Prophètes

Calendrier Chiite

 

Nawhas et Qassidas

La Bibliothèque

Nous contacter

 

Création 

Référencement 

Shia 974    Copyright © 2008 / 2017 Tous droits réservés

Hébergement   

Retourner au contenu | Retourner au menu