Dua du 7ème et 8ème jour du Ramadan, traduction et tafssir - Shia 974" Chiite à l'Ile de la Réunion

Aller au contenu

Menu principal :

Les branches de l'Islam > Duas du Ramadan
Shia 974 ( Chiite à l'Ile de la Réunion )
Douas & Aamals


DUA DU SEPTIEME JOUR DU MOIS DE RAMADAN



TRANSLITERATION :


Bism-illâh-ir-Rahmân-ir-Rahîm

Allâhumma a'innî fîhi 'alâ çiyâmihi wa qiyâmihi, wa jannibnî fîhi min hafawâtihi wa âthâzmihi, wa-rzoqnî fîhi thikrika wa chokraka bi-dawâmihi, bi-Tawfiqika, ya Hâdiya-al-modhillîn-a


TRADUCTION :


Ô Allah, aide-moi, en ce mois-ci, à en observer le jeûne et à en accomplir les actes de piété. Evite-moi, durant ce mois, les erreurs et les péchés. Pourvois-moi, en ce mois-ci, de la faveur de T'invoquer et de Te remercier continuellement, par Ton concours, ô Guide des égarés.


On demande de l'aide à Allah (swt) pour qu'on puisse observer nos jeûnes.

C'est étrange parce que pour jeûner on aura aussi besoin de l'aide alors qu'on sait tous que jeûner c'est de ne pas manger ni boire toute la journée.

Donc si on fait ce dua, le jeûne ne concerne pas seulement notre corps. Et si on demande de l'aide pour accomplir nos jeûnes c'est pour essayer d'avoir les faveurs du jeûne sur notre âme.

Lorsqu'on demande de l'aide pour observer nos jeûnes, on demande aussi de l'aide pour accomplir des actes de piété durant ce mois. La leçon que l'on puisse retenir c'est qu'en demandant de l'aide pour le jeûne, dans la vie on bénéficiera des récompenses sur notre âme.

Il y a un hadith qui dit: " Le jeûne ne consiste pas seulement à s’abstenir de manger et de boire, mais toutes les parties de ton corps doivent jeûner des actes illicites et détestables ".

Puis on demande à Allah (swt) qu'on puisse éviter les erreurs et les péchés.

Remarquez bien, lorsqu'on a faim nous sommes frappés par une maladie. Et cette maladie c'est la paresse.

En jeûnant, il y a certaines personnes qui ont de la force et peuvent faire beaucoup de choses mais d'autres à cause de la paresse ne peuvent rien faire. Et que doit-on faire pour éviter la paresse ?

Ensuite on demande à Allah (swt) de nous donner la faveur de L'invoquer et de Le remercier.

On sait tous que la faveur n'est pas seulement la faveur matérielle. Avant on demandait l'aide de pouvoir observer le jeûne.

Mes frères et sœurs, on sait que lorsqu'on ne respecte pas les lois de ce monde on aura des amendes.

Il y a un petit exemple : lorsqu'on sort dehors en voiture on doit respecter le code de la route. Si on brûle le feu rouge on peut avoir une amende ou encore faire un accident.

Dans le Saint Coran Allah (swt) a dit : « Quiconque fait un bien fût-ce du poids d'un atome, le verra, et quiconque fait un mal fût-ce du poids d'un atome, le verra » (Sourate 99, versets 7-8).

Donc après chaque jeûne on doit se demander si on a pu acquérir les faveurs du jeûne.

Ici on demande le Rizk (la faveur) mais que veut dire rizk ? Si on regarde dans un dictionnaire rizk veut dire quelque chose dans laquelle on peut avoir des bienfaits. Pour avoir des faveurs on doit toujours se rappeler Allah (swt). On demande toujours à Allah (swt) de nous donner du succès (Tawfik). Mais que veut dire Tawfik ?

Il y avait un homme venant de l'Inde qui est allé à Qoum pour étudier l'Islam. Cet homme est venu voir un savant et demande au savant de faire dua pour lui et pour qu'il puisse avoir du succès dans ses études. Le savant lui dit : tu viens de loin, et tu t'es sacrifié sur beaucoup de choses pour arriver jusqu'ici. Et en arrivant ici tu trouves beaucoup de livres, il y a aussi des professeurs mais tu veux encore du succès ? Lorsqu'une maison est prête pour t'accueillir c'est du succès.

En tant que croyants on doit se poser la question suivante: est ce que les jours du mois béni de Ramadan ne sont pas des succès pour nous ? Donc venez dans la Maison d'Allah swt.

Dans ce dua on appelle Allah (swt) par " Ô Guide des égarés " parce qu'il n'y a que Lui qui peut nous amener vers le Droit Chemin. Et c'est ce qu'on appelle succès.

Dans le Saint Coran Allah (swt) a dit :  « ô ma créature, tu ne peux pas faire tout ce que tu voudrais faire mais Dieu peut faire tout ce qu'Il voudra. »


DUA DU HUITIEME JOUR DU MOIS DE RAMADAN



TRANSLITERATION :


Bism-illâh-ir-Rahmân-ir-Rahîm

Allâhum-mar-zoqnî fîhi rahmat-il-aytâmi, wa it'âm-it-ta'âmi, wa ifchâ'-is-salâmi, wa çohbat-il-kirâmi, bi-Tawlika, yâ Malja'-al-âmilîn-a

TRADUCTION :

Ô Allah, pourvois-moi, en ce mois-ci, de la faveur d'être bon envers les orphelins, généreux envers les affamés, répandeur de la paix et compagnon des vertueux, par Ta bienveillance, ô Refuge de ceux qui espèrent.


Dans la première partie on demande à Allah (swt) de nous donner la faveur d'être bons envers les orphelins. On a entendu plusieurs fois dans notre vie comment nous devons nous comporter avec les orphelins. Lorsqu'on évoque le mot orphelin, on sait tous que dans ce dua le Saint Prophète saw nous apprend que l'orphelin est le plus faible parmi les Hommes donc on doit lui donner notre amour.

Durant ce mois on essayera d'aider les nécessiteux et surtout les orphelins.

Le Saint Prophète saw a dit à ses compagnons : « moi et celui qui entretient l'orphelin sommes au Paradis comme ces doigts (il regroupa son index et son majeur)».

Puis on demande d'être généreux envers les affamés.

Dans le hadith é Khoudsi Allah (swt) dit : « Ô fils d'Adam, tu es ma créature, tout ce que tu utilises est à Moi alors si tu ne les donnes pas à mes Messagers et aux autres, tu n'entreras pas au Paradis. Puis Allah (swt) dit : « Ô les musulmans, c'est Moi qui envoie les invités chez toi ». Donc pendant ce mois on ossayera de faire ce que le Saint Prophète saw nous a conseillé de faire par exemple faire iftar.

Ensuite on demande de nous donner la faveur de dire salam en premier. Vous savez qu'en disant salam en premier l'homme s'éloignera d'une maladie et une fois de plus il s'éloignera de Shaytan. Lorsqu'on prend l'habitude de dire salam en premier, cela veut dire que dans notre cœur, il n'y aura pas une maladie qui est l'orgueil.

Puis on demande d'être un compagnon des vertueux c'est à dire que les gens de notre entourage soient des bonnes personnes.

La leçon qu'on peut retenir c'est je dois être une bonne personne afin que les autres m'acceptent.

Dans un hadith Imam Ali (as) a dit :  « Ô fils de Dieu, dis moi seulement qui est ton ami et je te dirai qui tu es. »

Il y a un proverbe français qui dit : « dis moi qui tu fréquentes, je te dirai qui tu es. »

Donc pour avoir de bons amis il faut qu'on soit bon aussi.

Et enfin on dit qu'Allah (swt) est Le refuge de ceux qui espèrent.

Un des compagnons d'Imam Ali (as) demande à Imam : quelle est la différence entre un ami et un frère ? Imam répondit : l'ami c'est comme un diamant et ton frère c'est comme de l'or. Le compagnon dit : Un ami a-t-il plus d'importance qu'un frère? Puis Imam lui dit : non tu n'a pas compris. J'ai comparé un ami à un diamant parce que lorsqu'un diamant se brise on ne pourra plus le rassembler et il perdra sa valeur alors que quoi qu'on fasse avec l'or, ça restera de l'or.

La leçon qu'on peut tirer c'est qu'on doit garder de bonnes relations avec nos amis et notre famille.

Dans le Nahjoul Balagha Imam Ali (as) a dit : « Parmi le peuple, la personne la plus impuissante est celle qui ne peut trouver des amis parmi ses frères et plus impuissante que la première est celle qui perd son ami .»


Tafssir proposé par cheick Moïse

Compte-rendu réalisé par sœur Samina Pirbay


 

Menu

 

 

Rechercher sur le site

Accueil du site

Cours du Madressa

Divers Majaliss

 

Le Madressa

Activités du Madressa

Majaliss en vidéo

 

Les Majaliss

Cours Islamiques

Majaliss en audio

Suivez nous

Audios et Vidéo

Les Saints Prophètes

Calendrier Chiite

 

Nawhas et Qassidas

La Bibliothèque

Nous contacter

 

Création 

Référencement 

Shia 974    Copyright © 2008 / 2017 Tous droits réservés

Hébergement   

Retourner au contenu | Retourner au menu