Dua du16ème jour du mois de Ramadan - Shia 974" Chiite à l'Ile de la Réunion

Aller au contenu

Menu principal :

Les branches de l'Islam > Duas du Ramadan
Shia 974 ( Chiite à l'Ile de la Réunion )
Tafssirs des Douas pour chaque jour du mois de Ramadan


DUA DU 16ème  JOUR DU MOIS DE RAMADAN




ALLÂHUMMA, WAFFIQNÎ FÎHI LI-MUWÂFAQATI-L-ABRÂRI, WA JAN-NIBNÎ FÎHI MURÂFAQATA-L-ASHRÂRI, WA ÂWINÎ FIHI BI-RAHMATIKA ILÂ DÂRI-L-QARÂRI, BI-ILIYYATIKA, YÂ ILAHA-L-ÂLAMÎNA.

Traduction :

O Allah, guide-moi, en ce mois-ci, vers l'attitude des justes; éloigne-moi, en ce mois-ci, de la compagnie des méchants; admets-moi par Ta Miséricorde dans Ta Permanente Demeure, par Ta Divinité, o Seigneur des mondes.


Quand on fait ce dua on demande à Allah (swt) : que les gens regardent que mes bonnes actions


Que signifie cette phrase ?

Dans le Nahajul Balagha Imam Ali as dit : «  Vis parmi les gens de telle façon que si tu meurs, ils pleurent pour toi, et si tu es en vie, ils désirent ta compagnie. »


Si on veut que les gens voient nos bonnes actions il faut qu’on fasse certaines actions.

Que devons-nous faire pour que les gens acceptent nos actions et pour devenir un bon croyant ?

Le saint Prophète saw a dit : « Le croyant est le miroir du croyant. »


C'est-à-dire qu’un croyant peut voir son visage chez un autre croyant. La relation entre croyant est comme un miroir.

Pourquoi le Saint-Prophète saw fait la comparaison avec un miroir ?

Le miroir a plusieurs rôles :

-          Quand un individu se regarde dans un miroir, ce dernier lui renvoie une image fidèle de sa personne. Le miroir, lorsqu'il ne présente pas de défaut, accomplit la fonction qui est la sienne et reflète donc naturellement les traits et l'aspect physique de celui ou celle qui se trouve en face de lui.

-         Le rôle du miroir se limite à renvoyer un reflet et non de juger.

-         Le miroir ne reflète une chose que quand  celle-ci se trouve en face d'elle et garde pour lui ce qu’il reflète.  De même, quand un musulman constate un défaut chez un autre, il doit conseiller ce dernier en sa présence, puis, quand il  est parti, il  doit se taire et ne pas dévoiler les dits défauts devant d'autres personnes.

-         Quand le miroir se brise en mille morceaux  il garde toujours ses rôles. Donc lorsqu’ un frère musulman nous a brisé le cœur, il restera toujours notre  frère. On ne doit pas le détester. Pour y arriver on essaie de prendre les bienfaits du rôle du miroir.


-         Le miroir montre des mauvaises et bonnes choses.

-         Le miroir n’a pas de mémoire. C’est le meilleur rôle du miroir. Donc on ne doit pas retenir les mauvaises choses  qui existent  dans notre communauté.

Si on trouve un défaut sur le miroir on essaie de remédier à ce défaut mais on ne casse pas son miroir ; donc si on trouve un défaut chez un ami on ne doit pas le rejeter mais au contraire on doit  corriger ses défauts.

Le miroir était le meilleur exemple pour nous  si on veut que les gens acceptent notre action.

Le Saint Prophète (saw) a dit: « L’exemple de deux frères sont comme les deux mains et l’exemple des deux mains c’est que avec une main on lave l’autre main »


C'est-à-dire que si on a une seule main et qu’on veut la laver, on peut le faire mais c’est mieux si on a les deux mains pour qu’on puisse bien les laver. Donc on a besoin de l’un et de l’autre pour mieux vivre dans ce monde.



Tafssir proposé par cheick Moïse

Compte-rendu réalisé par sœur Samina Pirbay

 

Menu

 

 

Rechercher sur le site

Accueil du site

Cours du Madressa

Divers Majaliss

 

Le Madressa

Activités du Madressa

Majaliss en vidéo

 

Les Majaliss

Cours Islamiques

Majaliss en audio

Suivez nous

Audios et Vidéo

Les Saints Prophètes

Calendrier Chiite

 

Nawhas et Qassidas

La Bibliothèque

Nous contacter

 

Création 

Référencement 

Shia 974    Copyright © 2008 / 2017 Tous droits réservés

Hébergement   

Retourner au contenu | Retourner au menu