Discours prononcé au mariage de Amine Panjou - Shia 974" Chiite à l'Ile de la Réunion

Aller au contenu

Menu principal :

Shia 974 ( Chiite à l'Ile de la Réunion )
Divers articles

Discours prononcé au mariage de Mr Amine Panjou

Chers Croyants et Croyantes,
Honorable assistance,
Assalamu Alaykum wa Rahamatullahi wa Baraqatuhu !



Que la Paix soit sur vous ainsi que la Miséricorde et les Bénédictions Divines Au nom des familles des mariés dont je me fais l’interprète, nous nous réjouissons de vous accueillir dans cette salle splendide de la Mosquée, riche en émotion et illuminée aux multiples couleurs, et vous saluons tous avec un respect intime et une considération bienveillante.

Nous remercions chacun de vous tous ici présents, certains venus de loin, nos Ministres de culte, éminents hommes de science religieuse, nos honorables dirigeants des Associations, respectables parents, frères et soeurs, nos affectueux enfants, grands et petits, nos très chers et honorables invités en particulier, car c’est une occasion d’immense satisfaction de vous voir, en masse, partager notre joie, avec une agréable humeur et un doux sourire. Nous sommes très sensibles à la richesse des sentiments que vous témoignez et qui font honneur à cette magnifique soirée qui restera gravée à jamais dans nos coeurs. Nous vous en sommes reconnaissants.

Nous avons choisi ce moment béni pour célébrer l’union de nos enfants, parce qu’il coïncide avec la date de la naissance glorieuse et miraculeuse dans la Sainte Kaaba, appelée Baytoullah ou la Maison d’Allah, de notre 1er Imam, ALI Ibn Abou Talib (as – que nos salutations soient sur lui et sur ses parents), celui qui succédera immédiatement au Saint Prophète de l’Islam, Hazrat Mouhammad (saww – que les Prières d’Allah soient sur lui et sur ses Descendants), en tant que Calife et Héritier légal, sans intermédiaire, Chef de la Nation Musulmane et Commandeur des Croyants.

La Kaabah ou la construction en forme cubique, est le premier Temple sur terre, construite par le premier homme, le Prophète Adam. Ses murs furent élevés par le Prophète et le Patriarche Abraham, aidé par son fils, le Prophète Ismaïl, l’ancêtre du Saint Prophète Mouhammad (saww).

Le Saint Prophète ou le Messager d’Allah était âgé de 30 ans lorsque son cousin, l’Imam ALI (as), naquit vers l’an 600 de notre ère, à l’intérieur de la Kaabah, à la Mecque, le fils d’Abou Talib, l’oncle du Prophète Mouhammad (saww), celui qui éleva et protégea le Prophète, comme son propre fils.

Un des murs de la Kaabah se fendit, l’épouse d’Abou Talib y pénétra par cet accès rendu possible par le Pouvoir Divin, sans passer par la porte habituelle et donna naissance à son fils ALI qui resta avec sa mère durant trois jours.

Notre Maître, l’Imam ALI (as), ouvrit ses yeux, pour la première fois, dans les mains bénies du Prophète Mouhammad (saww) qui fut la première personne venue l’accueillir et le voir. Il lui donna le nom d’ALI qui signifie ‘’élevé,’’ dérivant du Nom d’Allah ‘’Le Plus Elevé.’’

L’Imam ALI (as) est le seul humain à être né à l’intérieur de la Kaabah, cette naissance n’a jamais eu lieu ni avant lui ni après lui.

Mes frères et soeurs dans la Foi, respectable assistance ! Cette introduction me mène vers le second volet de la cérémonie, placée sous l’ombre de la béatitude céleste, en cette nuit comblée de bonheur, et au sujet duquel le Noble Envoyé d’Allah déclare : ‘’ Aucune Institution Islamique n’est aimée par Allah, plus que celle du mariage.’’

‘’ Et, parmi Ses Signes, dit Le Seigneur, dans la Sourate 30 du Saint Qour’an, Les Romains, et au Verset 21, Il (Allah) a créé de vous, pour vous, des épouses afin que vous viviez en toute tranquillité avec elles, et Il a mis entre vous de l’affection et de la bonté. Il y a, en cela, des preuves pour des gens qui réfléchissent.’’

Le mariage n’est pas une paire de deux choses de même espèce qui vont ensemble, mais l’union de deux êtres de sexe différent. C’est une institution naturelle et religieuse qui traduit la Volonté Divine. Au premier jour de la création du père de l’humanité, le Prophète Adam (nos salutations à lui), à qui Dieu donna comme épouse la Dame Eve.

Le mariage religieux, appelé en Islam le NIKAH, sauvegarde les valeurs fondamentales du mariage dans son sens réel et aussi de la famille, menacées par les phénomènes actuels, par de fausses conceptions qui ne respectent pas le projet originel de Dieu, elles ne reflètent pas, non plus, la culture et les traditions des peuples, qui existent depuis la nuit des temps, les conséquences apparaissent, sans aucun doute, alarmantes.

Le mariage est le synonyme d’un amour infini, d’un merveilleux oui qui nous engage pour la vie. Pour vivre ensemble, il faut trouver le port, où les bateaux viennent verser de l'or.

Un mariage n’est jamais une chose faite, c’est une chose à refaire chaque matin, écrivait André Maurois.

La mesure de l’amour, c’est d’aimer sans mesure, affirmait Saint Augustin.

Le mariage est un moment délicieux de deux coeurs qui s’unissent, Un amour partagé pour le meilleur et le pire, Radieux espoirs d’un foyer qui se tisse, Interminables échanges de mots doux et de soupirs.

Si je savais dessiner, je tracerais les contours du mariage par deux mains distinctes, mais qui se soutiennent, deux coeurs séparés, mais qui se communiquent, deux visions différentes, mais qui regardent dans la même direction et deux pensées partagées, mais qui convergent vers un même but.

Le mariage est un amour total, assurant une atmosphère confortable pour le couple qui partage toutes choses, sans réserve ni calculs égoïstes, sans ruse ni détours, un amour fidèle et exclusif, un amour fécond qui ne s’épuise pas dans la communion de deux êtres, mais qui est destiné à se continuer, en suscitant de nouvelles vies.

Pour ne pas être trop long et ne pas faire éprouver de la fatigue à nos tourtereaux qui me semblent avoir grande hâte, plus que la noble assemblée qui m’entoure, je vous présente mes excuses pour avoir pris votre temps si précieux, ayant combiné mes deux discours en un seul, permettez-moi de le terminer sur la traduction des formules en langue arabe qui seront récitées à l’instant par nos Prêtres, pour bénir cette union conjugale.

Le Représentant de la fille prononce en premier :
‘’ Je marie Une telle (la personne que je représente) à Untel (la personne que vous représentez)...... sur la base du Mahar (la dot) déjà fixé.’’

Le représentant du garçon répond sans perdre son souffle, illico presto :
‘’ J’accepte ce mariage pour Untel, … (la personne que je représente) sur la base du Mahar déjà fixé.’’

Le Représentant de la fille continue :
‘’ J’unie par alliance matrimoniale Une telle (que je représente).... à Untel (que vous représentez)...... sur la base du Mahar déjà fixé.’’

Et le Représentant du garçon de répondre, sans délai, aussi pressé que le tourtereau, la nuit de ses noces :
« J’accepte l’alliance matrimoniale pour Untel, .... (Que je représente) sur la base du Mahar déjà fixé. » MAHR est un mot arabe, difficile à traduire, qui ne signifie ni dot, ni douaire, c’est un cadeau convenable que le garçon s’engage à offrir à sa future épouse, dans le contrat de mariage, appelé NIKAH.

Il ne constitue pas le prix du corps de la femme, ni une récompense pour les services d’entretien de la maison.

Mais il manifeste un signe de la sincérité de l’homme dans son amour pour la femme et dans son désir de se marier avec elle.

Le Mahar ou la ‘’dot’’ ou encore ‘’le douaire,’’ montre le respect de l’homme pour sa future moitié, celle qui sera la compagne de sa vie.

Chers Croyants et Croyantes, noble assistance ! Nos pensées vont aussi à ces êtres chers qui nous ont quitté pour toujours et vivent dans le monde de l’Au-delà, leurs âmes, présentes dans cette salle vénérable, parcourent nos rangées. Nous vous prions de bien vouloir leur dédier une Sourate Al Fatiha.

Nous ne nous séparerons qu’après vous avoir fait pétiller les papilles, et vous invitons, avec un grand plaisir, après la récitation du Nikah, à partager avec nous, dans l’émotion agréable et profonde, le repas de l’occasion.

Wa Alaykum Salaam wa Rahamatullahi wa Baraqatuhu !


Mulla Nissarhoussen RAJPARArticle: Mulla Nissar

 

Menu

 

 

Rechercher sur le site

Accueil du site

Cours du Madressa

Divers Majaliss

 

Le Madressa

Activités du Madressa

Majaliss en vidéo

 

Les Majaliss

Cours Islamiques

Majaliss en audio

Suivez nous

Audios et Vidéo

Les Saints Prophètes

Calendrier Chiite

 

Nawhas et Qassidas

La Bibliothèque

Nous contacter

 

Création 

Référencement 

Shia 974    Copyright © 2008 / 2017 Tous droits réservés

Hébergement   

Retourner au contenu | Retourner au menu