Shia 974 (Chiite Réunion) - Les Maassoumines - Shia 974" Chiite à l'Ile de la Réunion

Aller au contenu

Menu principal :

 
Les Maassoumines

 

DARSS SUR IMAMAT

 

30 MARS 2011, SAYED SHAFAQAT

 

KHOUTBA-E-SHAKSHAKIYYAH...

 

Voici les versets du Saint-Coran qui prouvent que nous avons besoin d’Imams dans notre vie :

S. Baqara : versets 30 à 32 (P. Adam)

S. Saad, verset 26 (P. Dawoud)

S. Baqara, verset 124 (imam)

S. Ambiya, verset 73

 

a Ces versets montrent que c’est Allah swt qui nomme les Aimmah pour guider l’Homme.

 

Dans le Khoutba-e-Shakshakiyya Khoutba (n° 3) du Nahjoul Balagha, Imam Ali A.S. explique pourquoi il ne s’est pas battu pour son droit au califat, pourquoi il est resté silencieux après la nomination d’Abou Bakr comme calife.

 

Le terme "shakshakiyya" c’est quand on enlève ce qu’on a sur le Cœur, quand on raconte à quelqu’un les douleurs du cœur.

 

Imam Ali A.S. rassemble ses compagnons un jour et dit ce khoubo :

 

« Par Allah ! Ibne Abou Qahafa[1] s’est vêtu du manteau du califat alors qu’il savait que mon rapport avec le califat est comme le bâton dans le moulin[2]. Il a usurpé mon droit. Il sait que je suis une telle montagne de laquelle coule la cascade. Il sait que de la même manière que personne ne peut attraper un oiseau qui vole, de même ma position, mon rang est si élevé que personne ne peut m’atteindre.[3] J’ai éloigné de moi le califat, j’ai mis un rideau entre le califat et moi. J’ai réfléchi "est-ce que je dois prendre de force le califat ou est-ce que je fais le sabr car je connais que les conséquences seront désastreuses".[4] Je fais sabr tel un petit enfant qui traverse toute la vie en subissant de nombreuses épreuves. J’ai persévéré comme si j’avais des épines dans les yeux et un os dans la gorge.[5]

 

Ibne Abbas explique que lorsque quelqu’un posa une question, Imam Ali A.S. a changé le cours de son sermon.

 

A Sakifa, il y avait 10-15 personnes.[6] Après Abou Bakr, il nomme Oumar comme successeur. Pourquoi est-ce qu’il ne laisse pas les musulmans choisir ? Il prétend que s’il ne nomme personne, les gens seront "goumrah[7]".

 

Le fait que le St-Prophète saw a chassé Oumar et ses amis de la maison (après le vacarme causé par Oumar qui prétendait qu’il n’y avait pas besoin de papier et stylo et qui disait que le Prophète avait perdu l’esprit à cause de sa maladie).

 

En général, Rassouloullah n’écrivait jamais. Durant ses 23 ans de prophétie, Rassouloullah disait les révélations et les hadiths et ce sont les compagnons qui mettaient à l’écrit.[8]

 

Plusieurs fois, le St-Prophète saw a présenté Imam Ali A.S. comme son frère et son successeur.

 

 

Notes prises par une Kaniz-e-Fatema

 

--------------------------------------------------------------------------------

 

[1] Abou Bakr

[2] Sans bâton, le moulin ne sert à rien

[3] Quand quelqu’un ne connait pas et qu’il usurpe les droits de l’autre, ça peut encore aller. Mais là, le calife a pris cette position alors qu’il est conscient que c’est Ali A.S. qui la mérite.

[4] S’il ne faisait pas sabr, il y aurait beaucoup de fitna, beaucoup de conflits.

[5] Qui pourrait supporter un tel état ?

[6] Même les Ehle Sounnat acceptent qu’il y avait si peu de monde à Sakifa.

[7] En perdition, déroutés

[8] La seule fois où les choses ont été mises à l’écrit c’est lors du traité de Houdaybiya.

 

 

Menu

 

 

Rechercher sur le site

Accueil du site

Cours du Madressa

Divers Majaliss

 

Le Madressa

Activités du Madressa

Majaliss en vidéo

 

Les Majaliss

Cours Islamiques

Majaliss en audio

Suivez nous

Audios et Vidéo

Les Saints Prophètes

Calendrier Chiite

 

Nawhas et Qassidas

La Bibliothèque

Nous contacter

 

Création 

Référencement 

Shia 974    Copyright © 2008 / 2017 Tous droits réservés

Hébergement   

Retourner au contenu | Retourner au menu