Shia 974 (Chiite Réunion) - Les Maassoumines - Shia 974" Chiite à l'Ile de la Réunion

Aller au contenu

Menu principal :

 
Les Maassoumines

 

DARSS SUR IMAMAT

 

20 AVRIL 2011, SAYED SHAFAQAT

 

 

Aisha était en oumrah et en chemin (vers Médine), elle a entendu qu’Ousman a été tué et que les gens avaient prêté serment d’allégeance à Imam Ali A.S. En apprenant cela, elle a dit : « si seulement le ciel serait tombé sur la terre et que je n’aurais jamais entendu ces paroles ! »  

 

Ibne Assir, un aalim ehle sounnat, dit dans Kamil-e-tarikh, qu’Aisha a dit qu’elle va se venger de la mort d’Ousman.

 

Aisha est parti de nouveau à Makka. Là, Talha et Zoubayr l’ont rejoint, prétendant vouloir faire l’oumrah.

 

Abdoullah bin Amir, Talha et Zoubayr sont allés à Makka et ont persuadé Aisha de faire une guerre contre Imam Ali A.S.

 

Elle est montée sur son chameau et est allée vers Basra pour faire la guerre contre Imam Ali.

 

Ali A.S. a écrit des lettres à Aisha, à Talha et Zoubayr (ces lettres se trouvent dans le Nahjoul Balagha) dans lesquelles il a fait beaucoup de recommandations (nassihates) pour dissuader Aisha et ses compagnons de faire cette guerre.

 

A Madina, il y avait Abou Moussa Ash’ari, un hypocrite et un ignorant. Mais il avait une apparence d’un homme pieux (il avait le tasbih à la main et avait des traces de prosternation sur son front). Il disait que c’était haram de participer à cette guerre car c’était une affaire personnelle entre Aisha et Ali A.S.

 

Juste avant la guerre, Zoubayr a changé d’avis et n’a pas assisté à la guerre de Jamal.

 

Il y avait beaucoup de morts ; Imam Ali A.S. a demandé à Hassan et Houssain A.S. de couper les pieds du chameau d’Aisha afin de régler le problème à sa racine.

 

La Bataille de Jamal a eu des conséquences désastreuses sur les musulmans et l’Islam.

 

Après la bataille de Jamal, Ali A.S. est arrivé à Koufa avec ses compagnons et y a instauré son califat.

 

Mouawiyah continuait à semer le désordre.

 

Je vous recommande de regarder le film Imam Ali A.S. en ourdou sous-titré en français par RVS et Dar-oul-Ilm (Tananarive) qui est également disponible dans sa version originale sur youtube.  

 

La bataille de Siffin[1], qui a suivi celle de Jamal, était une autre arme pour affaiblir Ali A.S.

 

Si Mouawiyah n’avait pas Amr-e-Aas, il n’aurait pas pu avancer autant.

 

La semaine prochaine, nous parlerons de Siffin et Naharwan.

 

 

Notes prises par une Kaniz-e-Fatema

 

--------------------------------------------------------------------------------

 

[1] Siffin est le nom du champ de bataille

 

 

Menu

 

 

Rechercher sur le site

Accueil du site

Cours du Madressa

Divers Majaliss

 

Le Madressa

Activités du Madressa

Majaliss en vidéo

 

Les Majaliss

Cours Islamiques

Majaliss en audio

Suivez nous

Audios et Vidéo

Les Saints Prophètes

Calendrier Chiite

 

Nawhas et Qassidas

La Bibliothèque

Nous contacter

 

Création 

Référencement 

Shia 974    Copyright © 2008 / 2017 Tous droits réservés

Hébergement   

Retourner au contenu | Retourner au menu